JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Grâce à la publicité en ligne et au Cloud, Google double ses profits annuels

google

Les nouvelles habitudes amenées par le télétravail et les confinements successifs ont profité au géant de la publicité en ligne qui engrange 76 millions de dollars de bénéfice net en 2021 soit près du double par rapport à l’année précédente. 

La crise a finalement profité à Google et ses revenus publicitaires. Avec les nouvelles habitudes de consommation portées par les restrictions sanitaires et le développement du télétravail, nos yeux se sont rivés vers le moteur de recherche et sa plateforme de diffusion vidéo Youtube. Une aubaine pour les annonceurs, qui en ont profité pour investir largement dans des campagnes publicitaires, notamment sur Youtube qui concentre la majorité des recettes publicitaires de Google selon Le Monde et l’AFP

« Nos revenus trimestriels, en hausse de 32 % sur un an, reflètent des dépenses publicitaires solides dans tous les formats et la forte présence des consommateurs en ligne, ainsi qu’une croissance substantielle des recettes pour Google Cloud », a détaillé Ruth Porat, la directrice financière d’Alphabet, la maison mère de Google.

Le chiffre d’affaire de Google Cloud progresse de 45%

Autre conséquence de la généralisation du télétravail: la progression du cloud et des services associés. Chez Google, le cloud à rapporté 4,99 milliards de dollars de chiffre d’affaires rien que pour le troisième trimestre 2021. 

Pour l’ensemble de l’année 2021, Google Cloud a connu une croissance de plus de 80 % du volume total des transactions pour Google Cloud Platform,  selon le PDG de la firme qui à tenu une conférence téléphonique ce mardi. Google Cloud a vu une croissance de plus de 65 % du nombre de transactions supérieures à 1 milliard de dollars.

Accusation de monopole et de non respect de la vie privée

La vie n’est cependant pas toute rose pour Google, comme Facebook, l’entreprise voit ses méthodes de ciblage publicitaires contestées autant aux Etats-Unis qu’en Europe. Il y a deux semaines, Google se voyait ainsi infliger une amende de 2,4 milliard de d’euros suite à une décision de la justice européenne datant de 2017, à laquelle elle a fait appel,  concernant des pratiques anticoncurrentielles sur le marché des comparateurs de prix. La semaine passée, une décision de justice autrichienne révélait que Google Analytics permettait de conserver des données personnelles sur ces serveurs, une pratique contraire au RGPD. 

Pour tout comprendre au Cloud et au métiers de la data, découvrez nos formations… 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?