JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Les Girondins de Bordeaux recrutent leur entraîneur grâce à la data

Girondins de Bordeaux

La direction du club de foot de Ligue 1, a fait appel à une entreprise spécialisée dans l’analyse data pour recruter David Guion, son nouvel entraîneur. Dans le football, la data sert de plus en plus à recruter les joueurs.

« Guion, vainqueur par data tirait » l’Equipe dans sa version papier. Oui ! C’est bien grâce à la donnée que la direction des Girondins a fait son choix. Le président du club, Gérard Lopez, a voulu construire le portrait technique de tous les entraîneurs en lice pour prendre la suite de Vladimir Petkovic, mis à pied après la correction reçue face à Reims le week-end dernier (5-0). Il faut dire que la situation est critique. Les Girondins de Bordeaux, derniers du classement de ligue 1 sont en passe d’être relégués en ligue 2. 

Une analyse data des performances de chaque entraîneur

Pour choisir son futur entraîneur, le club bordelais a analysé les performances footballistiques des clubs entraînés par les différents coach en lice. Pourcentage de possession, nombre de récupérations de balle, nombre de centres, occasions concédées… tout y est passé. Résultat : les données ont parlé et David Guion est vu comme l’homme de la situation. C’est notamment le très faible pourcentage de tirs dangereux qui ayant été concédés à l’adversaire qui ont convaincu les dirigeants girondins. En trois ans d’entraînement à Reims, le pourcentage d’expected goals par tir était inférieur de 20% à la moyenne de Ligue 1.

La data, toujours plus présente dans le monde du football

Autrefois, on s’appuyait déjà sur les performances d’un joueur pour décider de son recrutement. Mais la data a pris de plus en plus d’importance dans les décisions des clubs de foot. Certains clubs n’hésitent pas à investir dans les services d’entreprises spécialisées dans l’analyse data comme le rappelle lebigdata.fr, d’autres comme le club londonien d’Arsenal vont même jusqu’à s’approprier l’ensemble d’une infrastructure data, en l’occurrence Stat DNA. Grâce à ce système, le club peut analyser avec précision les performances offensives et défensives de ses joueurs. Le big data, permet également d’analyser le parcours des équipes adverses pour en détecter les failles et construire une stratégie sur mesure. 

En ce qui concerne les Girondins de Bordeaux, David Guion aura du pain sur la planche. Selon Ouest France, avec seulement 20 points en 24 matches, le club aurait 75% de chances de descendre en Ligue 2. Il dirigera son premier entraînement demain, mardi

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?