JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

CRUD : définition, fonctionnement

crud

Étroitement lié à la gestion de données numériques, le CRUD est un acronyme informatique anglais lié au fonctionnement des données stockées. Il englobe quatre opérations de base qui concernent la gestion de la pertinence des données et des applications : Create, Read, Update et Delete.

Le CRUD est une notion très importante dans le domaine du web. Il l’est d’autant plus dans l’ensemble du domaine de l’informatique. Quelles sont les fonctions d’un CRUD ? Comment faire un CRUD ? Tour d’horizon dans ce billet.

Quelles sont les fonctions d’un CRUD ?

La conception d’une application passe par plusieurs étapes, à savoir :

  • le Web ou Windows,
  • la couche de logique métier,
  • la couche d’accès aux données,
  • la couche de stockage de données.

Les deux dernières communiquent directement pour effectuer des opérations CRUD

Le CRUD fait référence à quatre opérations de base pour gérer tout type de donnée :

  • Create ou créer (ajouter et insérer)
  • Read ou lire (consulter, rechercher, lister, interroger et extraire)
  • Update ou mettre à jour (modifier et éditer)
  • Delete ou effacer (supprimer)

Comment fonctionnent ces 4 opérations de base CRUD ?

Les applications CRUD vous permettent de créer des données, de les lire, de les mettre à jour, de les modifier et de les supprimer.

La procédure de création exécute l’instruction INSERT dans une base de données SQL. Elle crée donc un nouvel enregistrement. Celui-ci peut être des informations sur l’utilisateur, des tâches, un compte, une publication.

La procédure de lecture est une opération qui permet à l’utilisateur de lire et d’avoir accès aux créations, aux publications… La fonction recherche permet à l’utilisateur de filtrer les entrées qui ne lui sont pas nécessaires. 

La procédure de mise à jour permet de modifier les données existantes. Plus concrètement, la fonction Update permet à l’utilisateur de modifier des données déjà existantes (même dans leur intégralité, selon ses besoins). 

La procédure de suppression, comme son nom l’indique, supprime une ligne spécifiée. Plus clairement, cette fonction permet à l’utilisateur de se débarrasser d’une entrée au niveau de la base de données ou de l’interface utilisateur.  

Comment sont exécutées les fonctions d'un CRUD ?

On exécute généralement les opérations CRUD en fonction de l’environnement de langage informatique. Elles s’exécutent donc différemment dans une base de données SQL et dans une base de données NoSQL (telle que HTTP, MongoDB, RESTFul et Xquery).

Pour la procédure Create, l’utilisateur utilise INSERT sur SQL et PUT ou POST insert pour les NoSQL.

Pour la procédure Read, l’utilisateur utilisera SELECT sur SQL. Il emploiera GET, COPY, MODIFY, RETURN ou HEAD pour les bases de données autres que SQL

Pour la procédure Update, on utilisera UPDATE dans une base de données SQL. Pour les NoSQL en revanche, on se servira des fonctions PUT, PATCH, REPLACE, RENAME

En ce qui concerne la procédure Delete, la fonction DELETE permettra de supprimer une entrée dans toutes les bases de données (qu’elles soient SQL ou non). 

Note : outre ces opérations effectuées dans une base de données, le CRUD peut aussi s’appliquer à d’autres fonctions. Cela inclut la suppression de logiciel.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?