JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Formation NFT : comment devenir riche en créant son projet ?

Les NFT connaissent un véritable essor, et les investisseurs sont prêts à débourser des millions pour les acquérir. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette technologie : définition, fonctionnement, applications, mais aussi comment suivre une formation pour apprendre à investir ou créer vos propres tokens.

À l’ère du numérique, les nouvelles technologies bouleversent les codes établis. La Blockchain transforme le monde de la finance, mais aussi celui de l’art. Outre les cryptomonnaies, les NFT sont l’une des principales applications de cette innovation technique.

Qu'est-ce qu'un NFT ?

Le terme NFT est l’acronyme de « non-fungible tokens », que l’on peut traduire par « jeton non-fongible ». Il s’agit d’un actif cryptographique, basé sur la technologie de Blockchain au même titre que les cryptomonnaies comme le Bitcoin et l’Ethereum.

La différence est que les cryptomonnaies sont fongibles, contrairement aux NFT. Il est tout à fait possible de remplacer un Bitcoin par un autre Bitcoin, au même titre que deux pièces d’un euro sont interchangeables, tandis que chaque NFT a des propriétés uniques.

Un NFT est créé par le processus de « minting » sur la Blockchain, inspiré par la façon dont on frappe les pièces de monnaie traditionnelles. N’importe quel type de contenu numérique peut être converti en NFT : une œuvre d’art, une musique, une image, un jeu vidéo… le co-fondateur de Twitter, Jack Dorsey, a même vendu le tout premier tweet sous forme de NFT pour près de 3 millions de dollars.

De manière générale, les NFT sont comparables à des objets de collection physiques. La seule différence est qu’ils sont au format numérique.

Chaque token est associé à un certificat d’authentification, créé par la technologie de Blockchain. Il est impossible de falsifier ou d’altérer un NFT.

La plupart des transactions de NFT s’effectuent en cryptomonnaies comme le Bitcoin, sur des plateformes spécialisées comme OpenSea.

En guise d’exemple de NFT bien connu, on peut citer la collection Cryptopunks composée de 10 000 personnages à collectionner détenant chacun des traits spécifiques générés aléatoirement.

Cette collection a inspiré d’innombrables projets similaires, dont les plus populaires sont Bored Ape Yacht Club, Mutant Ape Yacht Club, Cool Cats ou encore Azuki.

Comment fonctionnent les NFT ?

La plupart des NFT reposent sur la blockchain Ethereum, sur laquelle est basée la cryptomonnaie du même nom. Ce ledger public distribué permet de conserver un enregistrement de chaque transaction.

La blockchain Ethereum est généralement préférée, car elle est compatible avec les tokens ERC-721. En effet, la spécificité de ces tokens est qu’ils sont tous uniques. Toutefois, d’autres blockchains comme Binance Smart Chain ont commencé à prendre en charge les NFT. Certaines ont d’ailleurs des frais de transaction moins élevés qu’Ethereum.

Les NFT sont des tokens individuels, sur lesquels sont stockées des informations. Il est donc possible de vérifier la propriété de chaque NFT, et le transfert de tokens entre utilisateurs est entièrement sécurisé.

La valeur des NFT est principalement liée à l’offre et à la demande, à la manière d’une œuvre d’art traditionnelle. Tout comme les cryptomonnaies, il s’agit d’un investissement risqué, mais potentiellement très rentable.

Le minting d’un NFT est le processus de création du token. Il suffit de choisir un actif numérique ou d’en créer un, puis de l’enregistrer sur la blockchain. Par la suite, le NFT peut être vendu ou échangé.

À quoi servent les NFT ?

Les NFT attirent à la fois les traders de cryptomonnaie, et les collectionneurs d’art. En outre, cette technologie permet aux créateurs de contenu numérique de dégager des revenus en vendant leurs créations sur les plateformes dédiées.

L’industrie du jeu vidéo s’intéresse de près aux NFT, et de nombreux développeurs ont déjà commencé à intégrer cette technologie à leurs jeux. Il est par exemple possible d’obtenir des objets pour son personnage, comme des armes ou des vêtements, sous forme de tokens. Certains jeux vidéo comme Axie Infinity sont entièrement basés sur les NFT et les cryptomonnaies. Ce nouveau genre de jeu est appelé Blockchain Gaming.

Les NFT peuvent aussi servir à immortaliser des événements historiques ou des performances sportives. Par exemple, la NBA a collaboré avec Dapper Labs autour du projet Top Shot. Les meilleurs tirs des basketteurs de NBA ont été immortalisés sous forme de NFT et mis en vente. Au total, ce projet a déjà généré plus de 230 millions de dollars. La vidéo du « dunk cosmique » de LeBron James s’est vendue à 208 000 dollars.

Plusieurs marques comme Charmin ou Taco Bell ont aussi utilisé les NFT pour lever des fonds pour des causes caritatives. En février 2022, le GIT Nyan Cat daté de 2011 s’est vendu pour l’équivalent de 600 000 dollars.

Les différents types de NFT

Il existe une large variété de catégories de NFT. En réalité, n’importe quel contenu numérique peut être converti token non fongible et frappé sur la blockchain.

L’un des principaux cas d’usage de cette technologie est l’immobilier virtuel dans le métavers. Par exemple, dans le monde virtuel de Decentraland, les joueurs peuvent acheter des terrains sous forme de NFT puis les revendre entre eux.

En novembre 2021, un terrain s’est vendu pour l’équivalent de 2,3 millions de dollars dans le jeu Axie Infinity. De même, un mois plus tard, un lot de 100 îles virtuelles dans le métavers Sandbox a été vendu pour 4,3 millions de dollars. L’immobilier virtuel est un marché florissant.

Même une propriété physique du monde réel peut être vendue sous forme de NFT. En Floride, une maison à quatre chambres a récemment été vendue accompagnée d’un NFT pour le prix de 653 000 dollars payés en Ethereum. Cette propriété est enregistrée en tant que token sur la blockchain. Il est donc théoriquement possible de revendre cette maison avec une simple transaction électronique.

Une autre catégorie phare des NFT sont les collections, à l’instar du Bored Ape Yacht Club. La première collection de NFT, intitulée CryptoPunks, fut créée en 2007 et regroupe 10 000 personnages numériques sous forme de NFT.

Ces personnages à collectionner s’échangent à des prix astronomiques sur OpenSea et autres plateformes. En février 2022, un NFT CryptoPunk a été vendu pour 8000 Ethereum soit l’équivalent de 23 millions de dollars à cette époque. Il avait pourtant été vendu pour 1656 dollars en 2017 par son propriétaire d’origine…

En outre, de nombreux moments sportifs sont immortalisés sous forme de NFT. Les organisations comme la NBA ou l’ATP vendent leurs meilleures vidéo sous forme de tokens. Récemment, l’Australia Open a vendu des éléments du tournoi tels que le terrain ou une chaise d’arbitre en NFT.

Enfin, les NFT transforment tout particulièrement le monde du gaming. De nombreux jeux de crypto-gaming voient le jour, permettant de gagner des cryptomonnaies ou des NFT en jouant.

Quelles différences entre NFT et cryptomonnaies ?

Tout comme les cryptomonnaies, les NFT sont basés sur la technologie de Blockchain. Ils sont également créés en utilisant les mêmes langages de programmation. Toutefois, hormis ces similitudes, les NFT et les cryptomonnaies sont très différents.

Tout d’abord, les cryptomonnaies sont fongibles. Si l’on prend le Bitcoin pour exemple, cela signifie qu’un Bitcoin peut être échangé contre n’importe quel autre Bitcoin, car ils ont exactement la même valeur.

Ce n’est pas le cas des NFT, puisque chaque token a sa propre signature numérique. Chaque NFT est unique, et ne peut être échangé ou remplacé par un autre.

Les NFT et la blockchain Ethereum

Les NFT sont basés sur la blockchain Ethereum, car elle comporte plusieurs avantages. Elle permet la portabilité des tokens et simplifie les transactions.

Dès qu’une transaction est effectuée, il devient impossible de manipuler les données pour falsifier la propriété. Enfin, cette blockchain est toujours active. Il est donc possible d’acheter et de vendre des NFT à tout moment.

Qu'est-ce que le minting de NFT ?

Le minting est le processus permettant d’enregistrer un NFT sur une blockchain. Ce terme s’inspire de la façon dont les pièces de monnaie traditionnelles sont frappées.

Les différentes plateformes de marketplace NFT permettent d’automatiser ce processus et de le simplifier au maximum. Il suffit de quelques clics pour télécharger le fichier sur la plateforme, lui donner un nom, ajouter une description, fixer le prix et commencer la vente. Il convient de bien choisir la Blockchain sur laquelle frapper votre NFT, et la marketplace sur laquelle le vendre.

Pourquoi les NFT sont-ils populaires ?

Au fil des derniers mois, les NFT sont devenus un véritable phénomène de mode. Même les célébrités comme Eminem, Snoop Dogg ou Justin Bieber investissent dans cette nouvelle technologie.

En réalité, les NFT sont apparus en 2015, mais plusieurs facteurs ont fait exploser leur popularité. L’essor des cryptomonnaies et de la blockchain a contribué à mettre la lumière sur cette technologie, au même titre que l’enthousiasme des fans.

En 2021, le marché des NFT a généré 41 milliards de dollars. Cette valeur se rapproche de celle du marché de l’art traditionnel.

Par ailleurs, les investisseurs souhaitent détenir un contenu numérique unique qui pourrait prendre de la valeur. Les détenteurs de NFT peuvent également s’enrichir en touchant des royalties, car ils ont la propriété intellectuelle du contenu.

Il est impossible de falsifier un NFT, car il contient des informations permettant de l’authentifier sur la Blockchain. Chaque token est véritablement unique, et son propriétaire peut faire valoir ses droits.

Les créateurs de NFT gagnent quant à eux une commission sur chaque vente réalisée sur une plateforme comme OpenSea. Ils peuvent donc profiter d’un revenu continu au fil du temps.

Pourquoi les NFT valent-ils si cher ?

Certains NFT se vendent pour l’équivalent de plusieurs millions de dollars, à l’instar des images de la collection Bored Ape Yacht Club. De même, l’artiste 3LAU a vendu une collection de 33 NFT pour plus de 11 millions de dollars, et la chanteuse Grimes a totalisé 6 millions de dollars en vendant sa collection d’art numérique pour 7500 dollars pièce.

L’artiste numérique Beeple a même vendu un NFT pour 69 millions de dollars. Ces tokens non fongibles peuvent donc atteindre un prix astronomique.

Le prix des NFT est lié à plusieurs facteurs. Tout d’abord, de nombreuses personnes achètent des NFT parce que le contenu leur plaît. Par exemple, un fan de NBA sera ravi d’acheter un NFT à l’effigie de son joueur préféré.

La Blockchain permet d’authentifier le NFT et son créateur et d’en prouver la propriété. Ceci contribue à conférer de la valeur à ces fichiers numériques.

En outre, un NFT ne se limite pas à une image ou autre contenu multimédia. Il peut aussi avoir une utilité. Par exemple, un NFT lié à un jeu vidéo peut permettre de progresser dans l’aventure ou d’obtenir des objets rares.

De même, certains NFT peuvent permettre de gagner des revenus passifs. Par exemple, les NFT CyberKongz génèrent des tokens $BANANA pouvant être vendus par leurs propriétaires.

Un NFT peut aussi permettre d’être invité à des soirées privées ou de profiter d’avantage divers. Les acheteurs de NFT Bored Ape Yacht Club pourront côtoyer les autres membres, parmi lesquels on compte des célébrités telles que Snoop Dogg et Eminem.

Toutefois, de manière générale, le prix des NFT est lié à la spéculation. Beaucoup d’investisseurs dépensent de larges sommes pour acquérir des tokens, dans l’espoir qu’ils prennent de la valeur dans le futur.

Comment acheter des NFT ?

Les achats de NFT s’effectuent sur des plateformes spécialisées. Avant de commencer à investir dans ces actifs numériques, il est nécessaire de créer un portefeuille crypto wallet permettant de stocker ses NFT et cryptomonnaies.

Par la suite, ce portefeuille doit être alimenté en achetant des cryptomonnaies comme l’ETH. Cet achat peut être effectué sur une plateforme d’exchange comme Coinbase, Kraken, PayPal ou OpenSea. Notons que ces plateformes prennent une commission sur chaque transaction.

Il ne reste plus qu’à acheter des NFT sur l’une des marketplaces spécialisées. La plus populaire est OpenSea, proposant un vaste catalogue de collections.

De son côté, Rarible est une marketplace ouverte à tous permettant aux artistes et créateurs de vendre leurs NFT. Les utilisateurs peuvent influencer les règles de la plateforme et les spécificités comme le montant des commissions.

Une autre plateforme de NFT réputée est Foundation. Pour y accéder, les artistes doivent recevoir une invitation d’autres créateurs déjà inscrits. Il s’agit donc d’une plateforme élitiste sur laquelle on trouve des tokens plus rares et plus chers.

Comment créer des NFT ?

Créer ses propres NFT peut s’avérer très lucratif, à condition d’avoir une bonne idée et les compétences techniques pour lui donner vie. Pour commencer, choisissez le contenu numérique que vous souhaitez transformer en token.

Il peut s’agir de n’importe quel contenu que vous avez créé où dont vous détenez la propriété intellectuelle : photo, peinture, dessin, musique, GIF, tweet…

Choisissez ensuite la Blockchain sur laquelle vous comptez enregistrer votre NFT. C’est le processus de « minting » . Parmi les chaînes de blocs les plus utilisées par les créateurs de NFT, on compte Ethereum, Tezos, Polkadot ou encore Binance Smart Chain.

Si vous n’en possédez pas encore, vous devez aussi configurer un portefeuille crypto comme Metamask, Math Wallet, AlphaWallet, Trust Wallet ou Coinbase Wallet. Achetez ensuite des cryptomonnaies sur un exchange.

L’étape suivante est de choisir une marketplace de NFT comme OpenSea, Rarible ou Foundation. Connectez-y votre portefeuille, afin de payer les frais nécessaires au minting de votre NFT.

Suivez les instructions de la marketplace pour télécharger votre fichier numérique. Vous pourrez ainsi le convertir en NFT.

Il ne reste plus qu’à commencer la vente. Vous pouvez définir un prix fixe ou le mettre aux enchères. Il est également possible de choisir le pourcentage de royalties que vous souhaitez toucher sur chaque vente secondaire.

Notez toutefois que le minting peut être cher et complexe. Certaines plateformes font payer des frais de référencement, des frais de minting, prennent une commission sur la vente, et des frais de transaction pour le transfert d’argent du portefeuille de l’acheteur à celui du vendeur.

Prenez donc le temps de bien examiner les prix pour être sûr que votre projet soit rentable. C’est d’autant plus important face à la volatilité du prix des cryptomonnaies.

Si les NFT les plus convoités atteignent des prix astronomiques, gardez aussi en tête que beaucoup ne se vendent même pas. Il est donc tout à fait possible de perdre tout l’argent investi dans votre projet. Pour éviter cette déception, prenez le temps de bien chercher une idée de projet originale et attrayante.

Pourquoi et comment suivre une formation NFT ?

La création ou le trading de NFT peuvent se révéler très rentables. Toutefois, si certains projets génèrent des millions de dollars, d’autres échouent lamentablement et ne rapportent pas un centime. Il est donc très important d’acquérir des compétences techniques et des connaissances avant de se lancer.

En suivant une formation NFT, vous pourrez apprendre toutes les subtilités du fonctionnement de la Blockchain et mieux comprendre les NFT. Par la suite, vous pourrez lancer votre propre projet ou proposer vos talents à d’autres créateurs. En outre, une expertise en NFT vous permettra de mieux choisir dans quels projets investir.

Vous savez tout sur les formations NFT. Pour plus d’informations sur le sujet, consultez notre dossier sur la Blokchain et notre dossier sur les cryptomonnaies.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?