JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Intelligence Artificielle : quelles sont les tendances en 2022 ?

tendance intelligence artificielle

2022 sera t-elle l’année de l’Intelligence Artificielle ? Avec le lancement de la 2e phase de la stratégie nationale pour l’IA, un projet de régulation au niveau européen, et l’avènement du métaverse, ça semble bien parti ! Voyons ensemble quelles sont les grandes tendances de l’IA pour cette nouvelle année.

Intelligence Artificielle : à quoi s’attendre en 2022 ?

L’Intelligence Artificielle sera sur le devant de la scène durant cette nouvelle année avec plusieurs actualités dans les domaines de la régulation notamment, mais aussi du metaverse. Avec le lancement de la 2e phase de sa stratégie nationale pour l’IA, le gouvernement veut faire de la France un leader mondial du secteur. 

L’année 2022 s’avère prometteuse pour le secteur de l’intelligence artificielle. En témoigne l’étude Gartner qui prévoit une progression de 21% pour le marché mondial des logiciels en Intelligence Artificielle. Un autre rapport publié par l’International Data Corporation prévoit une croissance de 18,8% des revenus mondiaux du marché de l’IA en 2022. Selon Gartner, la gestion des connaissances, les agents virtuels, les véhicules autonomes, l’espace de travail numérique et les données participatives forment le top 5 des cas d’utilisation les plus porteurs en IA.

La France, futur leader mondial de l'intelligence artificielle ?

Le Président de la République Emmanuel Macron avait annoncé, en mars 2018, son ambition de faire de la France un leader mondial de l’intelligence artificielle (IA). Il lançait alors la première phase de la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle, dotée de près de 1,5 milliard d’euros sur la période 2018-2022. Le gouvernement a présenté, en novembre dernier, le contenu de la deuxième phase de cette stratégie qui mobilisera 2 milliards d’euros. Ce plan de financement à l’horizon 2025 prévoit notamment : 

  • Un investissement massif dans les nouvelles générations d’IA embarquée, IA responsable et de confiance et les plateformes de développement des logiciels, modèles et applicatifs d’IA y compris en open-source
  •  L’accompagnement de 500 PME et ETI dans l’adoption et l’usage des solutions d’IA d’ici à 2025 ;
  • Le passage à l’échelle des accélérateurs de start-ups existants, pour tripler d’ici à 2025 le nombre de start-ups en IA créées à partir d’un concept issu de la recherche fondamentale ;
  • Le lancement de démonstrateurs, des projets collaboratifs et innovants, visant à faire usage d’une IA frugale en énergie dans des secteurs importants pour l’atteinte des objectifs climatiques : villes durables, bâtiments intelligents, mobilités, agriculture de précision.

Le gouvernement souhaite aussi lancer un programme ambitieux pour faire émerger un réseau d’établissements d’excellence ayant une envergure mondiale et un plan de formation massif à l’IA au sein des universités et des grandes écoles. En effet, les entreprises ont de plus en plus besoin de profils experts en Intelligence Artificielle. C’est la raison pour laquelle DataScientest à lancé deux cursus expert Machine Learning et expert en Deep Learning

Un laboratoire pour mesurer les effets de l’IA sur le marché du travail

Le gouvernement a également annoncé le lancement de “LaborIA”, un programme de recherche destiné à mesurer l’impact de l’intelligence artificielle sur l’emploi et les conditions de travail. Prévu sur cinq ans, ce programme mis en place dès septembre prochain en collaboration avec l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria) et mené par l’institut Matrice devrait apporter des réponses plus précises à ces questions. Le projet prévoit également la publication d’un baromètre sur le déploiement de l’intelligence artificielle dans le monde du travail pour avril 2022 et des expérimentations seront montées avec différentes entreprises durant la deuxième partie de l’année. 

Une IA responsable ? C’est l’objectif du projet de régulation de la Commission Européenne

En Avril 2021, la Commission Européenne proposait un projet de règlement établissant des règles harmonisées concernant l’intelligence artificielle. Ce projet, dont la mise en application pourrait prendre plusieurs années selon le rythme de la procédure habituelle, n’en reste pas moins une forme inédite de réglementation combinant droit, normes, éthique et mise en conformité. Son contenu influencera sans nul doute le secteur de l’intelligence artificielle cette année. Il vise notamment à catégoriser les systèmes d’IA selon leurs risques d’atteinte aux droits fondamentaux de l’Union Européenne, que sont le respect de la dignité humaine, de la liberté, de la démocratie de l’égalité de l’Etat de droit, et le respect des droits de l’Homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités. 

Cette approche se fonde d’abord sur une identification et un encadrement des systèmes d’IA selon les risques qu’ils représentent : 

  • les risques inacceptables concernant le champ de la sécurité, des moyens de subsistance et des droits des personnes ;
  • les risques élevés affectant les domaines d’infrastructures critiques (énergie, transports…), ou encore l’éducation, la formation professionnelle, l’emploi, les ressources humaines, les services privés et publics essentiels, le maintien de l’ordre, la justice, les processus démocratiques…

Les systèmes d’identification biométrique à distance fondés sur l’IA, sont par exemple considérés comme des systèmes à haut risque. La Commission rappelle donc l’interdiction de leur utilisation « aux fins du maintien de l’ordre » en dehors de cas spécifiques encadrés judiciairement.

La Commission recommande une transparence d’information sur la présence de l’IA, dans les secteurs où les risques sont limités.

Dans d’autres domaines d’application comme les jeux vidéo ou les filtres antispam, les risques liés à la présence de l’IA sont considérés comme minimes et ne nécessitent pas d’encadrement spécifique.

Le métaverse rassemblera de plus en plus d’institutions privées et publiques

L’idée d’univers parallèles au nôtre dans lesquels il est possible d’évoluer et d’interagir comme dans la vie réelle avait déjà fait parler d’elle en 2021. Fin octobre, Facebook avait validé le concept et l’avait fait connaître au grand public en se rebaptisant “Meta”. Les grands de la tech comme Microsoft ou Alibaba ont, eux aussi, exprimé leur envie de se lancer dans l’aventure. Dans le secteur culturel, une galerie parisienne, la galerie Schwab Beaubourg permet également aux visiteurs de découvrir son exposition dédiée aux NFT à la fois dans la version virtuelle de la galerie en ligne, dans le Metaverse, et en réel dans la galerie située au cœur du quartier Beaubourg.

Et bientôt, à Séoul, les résidents pourront se rendre à l’hôtel de ville sans bouger de leur canapé. En 2022, la mairie de la capitale coréenne veut devenir la première institution publique à pénétrer dans le métaverse. Ce développement en trois étapes a débuté ce 1er janvier. Les habitants de Séoul ont pu découvrir une cérémonie virtuelle pour célébrer les douze coups de minuit. La capitale coréenne souhaite également que d’autres grands événements soient organisés dans le métaverse. Ce sera notamment le cas du festival des lanternes qui pourra ainsi être visionné par des spectateurs du monde entier.

L’intelligence artificielle est donc au cœur de nombreux projets pour l’année à venir comme pour celles qui suivent. Se former à l’IA est ainsi crucial pour pouvoir répondre aux besoins des entreprises et des institutions et ainsi participer au développement de ces projets et à la naissance de ceux qui porteront les innovations futures. 

Chez DataScientest, nos cursus experts en Deep Learning et en Machine Learning vous apportent toutes les compétences requises pour mettre en place des solutions d’intelligence artificielle. Consultez notre site pour découvrir ces formations et prenez rendez-vous avec nos spécialistes pour plus de détails sur le contenu de chaque cursus. 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?