JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

La data bien présente dans les nouvelles entrées du Next 40/French Tech 120

French Tech

Ce mardi marque le renouvellement de 36 nouvelles startups dans le French Tech 120, la liste des 120 startups françaises les plus prometteuses. La data et le cloud se font petit à petit leur place dans l’élite de la tech tricolore. 

Chaque année début février, c’est l’heure pour la French Tech de faire le point. Qui parmi les jeunes pousses restera ou sortira de la fameuse liste? Cette année le taux de renouvellement est d’environ un tiers, avec 36 entrants donc, contre 34 l’an dernier. L’aspect prometteur de chacune de ces startups est calculé sur le montant des fonds qu’elles ont levés durant l’année, mais aussi sur la croissance de leur chiffre d’affaires. Les entreprises figurant sur la liste bénéficient notamment d’un accompagnement particulier des différentes administrations de l’Etat.

Big Data, Machine Learning ou internet of things: une forte présence de la data dans le classement

Parmi les secteurs les plus représentés au sein des 120 acteurs de la liste, on trouve les relations humaines et les applications de mise en relations professionnelles et de paiement comme Malt ou Payfit (qui vient de lever 254 millions d’euros), mais aussi le secteur de la logistique et de la mobilité où la data a sa place avec par exemple Geosat qui officie dans la mesure 3D et 4D. Sans oublier bien sûr, le secteur de l’assurance et de la fintech qui rassemble des entreprises dont la mission est rendue possible par la data. Nous vous présentions, hier encore, Descartes Underwriting qui propose des polices d’assurance nouvelles génération, se basant sur des modèles pouvant prédire les risques climatologiques. Cette startup particulièrement innovante vient tout juste de lever 120 millions de dollars, une levée de fonds record. 

La sécurité des données et le respect de la vie privée une catégorie évaluée à 600 millions de dollars

Si la data alimente bon nombre des startups de la French Tech, une catégorie se démarque particulièrement: il s’agit des entreprises agissant pour le respect de la vie privée et la sécurité des données. On y trouve le célèbre Ledger, inventeur de la clé du même nom qui permet de sécuriser son portefeuille de crypto-monnaies. Yousign réinvente la signature électronique et GitGuardian permet aux développeurs de sécuriser les prototypes de logiciels. Enfin VadeSecure est spécialisé dans la sécurisation des emails et des messageries en ligne.  

Des créateurs d’emploi dans la data comme dans d’autres domaines

Selon Cédric O, le secrétaire d’État au numérique, qui a dévoilé cette liste au public, les 120 jeunes entreprises retenues cette année «prévoient de créer 19.000 emplois dans l’année à venir, contre 10.000» pour les 120 listées l’an dernier. Une nette amélioration donc côté recrutement en ligne avec la forte croissance des levées de fonds cette année. Les Next 40, 40 premières entreprises de la liste, ont levé cette année au minimum 49,6 millions d’euros l’an dernier, contre 22 millions pour la sélection de l’an dernier. La Data fait partie intégrante de l’évolution d’une startup et parmi les 10 compétences les plus recherchées par les startup on compte celles de DevOps, IA, Machine Learning, Cloud Computing et Big Data.  Se former à la data science est donc un bon moyen de se rapprocher de ces entreprises à succès pouvant potentiellement vous emmener loin dans votre carrière technologique. 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?