JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Microsoft lance son projet Data pour lutter contre le réchauffement climatique

Selon le rapport du GIEC sorti en février 2022, entre 3,3 et 3,6 milliards de personnes vivent dans des zones à forte vulnérabilité face au réchauffement climatique. Ces zones à risque se trouvent principalement dans des pays du sud, c’est-à-dire des pays en développement ou émergents. Face à leur difficulté pour se préparer ou répondre aux crises climatiques, dû en grande partie à un manque d’informations et de moyens techniques, Microsoft a déclaré lors de la COP27 en Égypte le lancement du projet AI for Good. Ce programme fournira une aide matérielle et informatique basée sur la Data Science aux institutions, en priorité celles des pays les plus vulnérables.

En quoi consiste le programme AI for Good?

Lors de la présentation du projet, Juan Lavista Ferres, chef scientifique du programme AI for Good, a annoncé différentes aides pour subvenir aux besoins des organisations et des gouvernements souhaitant participer au plan de Microsoft.

Le projet comprend en premier lieu, une assistance technologique (intelligence artificielle ou superordinateur) pour les centres de recherche en manque de personnels et de ressources.

Ensuite, un accès libre aux bases de données climatiques, aux images satellites (fournies par Planet Labs), ainsi qu’aux articles scientifiques portant sur d’anciens projets de Microsoft. 

De plus, les associations faisant la demande pourront avoir accès au cloud et à l’infrastructure technologique de l’entreprise. Cela permettra une meilleure gestion des données et offrira l’opportunité aux autres agences d’accéder à ces bases de données ultérieurement.

Existe-t-il des exemples concrets de cette aide ?

Microsoft participe à plusieurs projets d’aide à l’international pour la gestion des  catastrophes naturelles. En Inde, le géant américain fournit des images satellites des régions sujettes à un fort risque d’inondation, ainsi que des données sur les meilleurs matériaux à utiliser dans la construction d’habitations pour résister à la montée des eaux. 

Au Kenya et en Égypte, deux centres de collecte de données ont été construits pour aider et former les scientifiques et ingénieurs. Microsoft s’est rendu compte, avec l’ouverture de ces laboratoires de recherche, du manque cruel de data scientists en Afrique. La différence d’effectifs entre les pays du nord et du sud équivaut à 15 scientifiques dans le nord pour seulement 1 dans le sud.

La data science se développe à travers le monde, alors si vous envisagez une carrière dans les métiers de la Data Science pour faire avancer la recherche climatique, découvrez notre offre de formation en visitant cette page.

Source : impakter.com

LANCEZ VOTRE CARRIÈRE :
DEVENEZ DATA SCIENTIST !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez notre formation de Data Scientist.

LANCEZ VOTRE CARRIÈRE :
DEVENEZ DATA SCIENTIST !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer ?

Découvrez notre formation de Data Scientist
Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?