JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Comprendre les algorithmes des applis de rencontre pour la Saint Valentin

appli de rencontres algorithmes

Tinder, Bumble ou encore Grindr… sur les applications de rencontre, l’attractivité de votre profil ne fait pas tout. Tel un Cupidon de l’ombre, l’algorithme mis en place par chaque plateforme décidera, sur base de vos data, votre destin amoureux.

Fini les soirées spéciales célib ! Restrictions sanitaires obligent, en cette Saint-Valentin si vous n’avez pas encore trouvé l’amour vous irez surement faire un tour sur l’une des nombreuses applications de rencontre. Uploadez vos meilleures photos et soignez votre profil, mais sachez que l’algorithme propre à chaque application aura le dernier mot sur le futur de votre vie amoureuse. En ce 14 février, le site américain Mashable, à tenté de comprendre la place de l’intelligence artificielle dans le fonctionnement de ces applications

Être un utilisateur actif, première clé du succès

Tinder, Bumble, Happen et les autres applications de rencontres sont unanimes. Leurs algorithmes favorisent en premier lieu les utilisateurs actifs. Pas question de vous faire perdre du temps, en vous proposant un profil qui ne répondra pas à vos messages. Pour favoriser vos rencontres, veillez donc à vous connecter quotidiennement à vos différentes applications. Tinder affirme notamment que, plus vous vous connectez, plus l’algorithme vous présentera de profils. Mais en réalité, les choses sont plus complexes. La Youtubeuse Marianne Te Coach a réussi à hacker l’algorithme de Tinder en créant des faux profils grâce à Python, des bots et des A/B Tests. Résultat, pour matcher mieux vaut sourire, ne pas porter de lunettes et tester les photos en noir et blanc.. 

Proche de vous, l’amour vous trouverez

Autre règle avérée du fonctionnement de vos applis favorites, la proximité. Sur certaines applis, comme Bumble, vous pourrez activer le mode « en voyage » pour vous localiser dans la ville que vous visiterez prochainement. Cependant, les algorithmes sont faits pour vous faire rencontrer des personnes qui vivent près de chez vous. « La proximité est un facteur clé » peut on lire sur le site de Tinder « c’est toujours plus amusant de rencontrer quelqu’un dans votre quartier parce que vous partagez une communauté ». Dans ses premières années, l’application phare fonctionnait pourtant grâce au « classement Elo » système d’évaluation initialement utilisé pour comparer le niveau de jeu des joueurs d’échecs. Selon ce système, chaque fois que vous jouez contre quelqu’un avec un score très élevé, vous gagnez plus de points que si vous jouiez contre quelqu’un avec un score plus bas. Vous étiez donc récompensé pour votre match avec des personnes plus attrayantes. Cependant, l’application assure ne plus avoir recours à ce type de classement mais uniquement se baser sur la proximité et l’activité des profils.

Quand l’intelligence artificielle joue le rôle de modérateur

Pour différentes applications comme Bumble ou Grindr, l’Intelligence artificielle est utilisée uniquement pour repérer le partage de contenu sensible ou détecter les comptes spams. Chez Bumble, ce système se nomme Private Detector, il détecte automatiquement l’envoi de photos nues, et prévient l’utilisateur qui les reçoit pour lui permettre de les accepter ou non.

Speed Dating et Blind Dating

Depuis quelques mois, Tinder a lancé un nouvel outil : fast chat. Il permet aux utilisateurs de s’échanger quelques mots sans avoir nécessairement matché. Cela permet en un temps limité d’en savoir plus sur l’autre personne avant d’avoir liké son profil. Autre nouveauté chez l’appli à la flamme : le blind dating. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, les utilisateurs peuvent communiquer par message en occultant leur profils et photos. S’ils le choisissent, ils pourront ensuite valider le match et se découvrir davantage. L’expérience reflète les habitudes de rencontres de la génération Z. Selon Tinder, de plus en plus de jeunes utilisateurs sont à la recherche d’authenticité. Ils valorisent des modes de rencontres plus anciens, propres à un monde sans smartphones.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?