JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Descartes Underwriting, la startup qui prédit les catastrophes naturelles grâce à la data

Munie de données précises sur les événements climatiques, la startup française applique le principe de l’assurance paramétrique, qui consiste à lier une couverture de risque à des données climatiques précises. Descartes Underwriting vient de lever 120 millions de dollars. Elle prévoit l’embauche de 150 personnes en 2022, dont des professionnels de la data.

Sécheresse, inondations ou feux de forêt… Portées par le réchauffement climatique, les catastrophes naturelles sont amenées à s’amplifier! Un risque croissant pour les entreprises du monde entier, et que les compagnies d’assurances peuvent maintenant évaluer de manière précise grâce aux données fournies par les satellites. Descartes Underwriting, une start-up française, s’est associée avec des partenaires aussi prestigieux que la NASA, l’ESA et l’agence spatiale japonaise pour recueillir les données les plus précises sur l’évolution du climat. L’exploitation de ces données, couplée à l’intelligence artificielle, permet à l’entreprise de mesurer précisément l’ensemble des risques liés au climat. Elle propose une couverture assurantielle adaptée à chacun de ses clients, grâce à l’assurance paramétrique. 

L’assurance paramétrique: une indemnisation basée sur la donnée

Dans le cadre d’un contrat d’assurance paramétrique, l’indemnisation d’un sinistre est mise en place dès qu’un indice, souvent météorologique, dépasse un certain seuil fixé à l’avance. En cas de sinistre, l’indemnisation est automatiquement versée à l’ensemble des assurés de la zone concernée, par un processus de déclaration et de règlement simplifié. Contrairement aux contrats d’assurance traditionnelle, l’assurance paramétrique se base sur la prédiction fournie par les modèles d’intelligence artificielle pour protéger un rendement ou couvrir un manque à gagner, comme dans le cas d’un destruction de culture agricole. Le versement automatique d’une indemnisation sur observation de données, permet notamment d’économiser sur l’intervention, souvent coûteuse, d’un expert et d’accélérer le processus d’indemnisation. 

Une levée de fond et l’embauche de profils Data

Ce modèle innovant a permis à Descartes Underwriting  d’obtenir une levée de fonds importante auprès d’acteurs internationaux du secteur de l’assurance. La startup compte déjà 50 data engineers et data scientists et compte bien profiter de ce financement pour continuer à se développer. Elle annonce l’ouverture de pas moins de 150 nouveaux postes pour l’année 2022, dont une partie dans la data. Un Data Scientist aura le choix de rejoindre l’équipe Underwriting, et trouver des solutions pour toujours mieux répondre aux besoins du client, ou l’équipe R&D afin d’étudier les nouveaux risques météorologiques et développer les solutions d’intelligence artificielle pour toujours mieux les prédire. Descartes Underwriting est également à la recherche de profils DevOps et Software Engineers, ainsi que des postes de Business Development, de Communication et d’Administration.  Pour retrouver l’ensemble des postes ouverts aux candidatures, rendez-vous sur le site de Descartes Underwriting, n’hésitez pas aussi à découvrir nos formations aux métiers de la Data! Une certification vous permettra de briller d’autant plus aux yeux des recruteurs. 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?