JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Avec la confidentialité différentielle, Google vise un internet plus privé

Le nouveau produit présenté vendredi par Google et développé avec OpenMined, permet à n’importe quel développeur Python de traiter des données avec une confidentialité différentielle.

C’est l’aboutissement d’une année de travail! Google et Openmined viennent de lancer un nouveau produit Python qui permet de démocratiser la confidentialité différentielle selon le site Zdnet.fr. Ce concept permet à la fois aux chercheurs et aux analystes d’extraire des informations utiles à partir de bases de données contenant des informations personnelles tout en respectant la vie privée des individus. Grâce à l’introduction d’un “bruit statistique”, seules les informations nécessaires à l’analyse sont extraites et les données personnelles dites sensibles sont occultées sans pour autant impacter la précisions des réponses extraites par les professionnels de la data.  

Rendre la confidentialité différentielle accessible à tous

Il y a un an donc, Google entre en contact avec OpenMined, une communauté open-source qui vise à optimiser le respect de la vie privée en démocratisant le savoir relatif à l’intelligence artificielle. Le but du projet est alors de développer une solution facile d’utilisation pour rendre le concept de confidentialité différentielle accessible à tous. En un peu plus de douze mois, le projet porté par le géant du web et la communauté de développeurs a vu le jour.

Selon Google, ce nouveau produit permet à des millions de développeurs, chercheurs, gouvernements, organisations à but non lucratif, entreprises et autres, à créer et à lancer de nouvelles applications pour la confidentialité différentielle, qui peuvent fournir des informations et des services utiles sans révéler d’informations sur les individus. Basé sur le langage Python, très largement utilisé par les développeurs à travers le monde, ce produit sera en effet largement démocratisé.

people_watched_by_camera

Le respect de la vie privée, un sujet qui intéresse aussi Microsoft

Google et OpenMined ne sont pas seuls à avoir travaillé sur le respect de la vie privée dans la data! Sur ces mêmes douze mois, Microsoft a également développé des projets pour améliorer le respect de la vie privée dans l’utilisation des données.

L’entreprise fondée par Bill Gates, présente notamment trois projets de développement sur ce thème.

La solution JFK Files comprend 34 000 fichiers publiés en 2017 et liés à l’assassinat de l’ancien président des Etats-Unis. Il s’agit de fichiers complexes, dont des photos, de l’écriture manuscrite, ou encore des documents gouvernementaux. Grâce au service de recherche cognitive fournit par Azure, des informations exploitables en sont extraites sans dévoiler les données sensibles contenues dans cette base de données.

La solution Conversational AI, est un deuxième projet qui se concentre sur la conception de chatbots dignes de confiance. Les bots sont en effet souvent amenés à traiter des données personnelles. Microsoft travaille donc sur une technologie qui leur permet de ne pas les divulguer aux développeurs et aux analystes lors de leurs restitutions.

Enfin, la technologie Homomorphic Encryption (HE) permet d’exécuter des calculs directement sur des données cryptées. Grâce à une cryptologie de pointe, elle permet d’exécuter des algorithmes de Machine Learning sur des groupes de données anonymes sans perdre de précision dans la compréhension du contexte.

Ces nouveaux projets montrent à nouveau la croissance des besoins en Data Scientists qualifiés et développeurs Python.
Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?