JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Formation en Cybersécurité : ce qu’il faut savoir

Comment devient-on Analyste en Cybersécurité ? Quelle formation suivre en selon votre profil et vos objectifs ? Les réponses dans cet article

Pour obtenir un poste d’analyste en sécurité dans une entreprise, vous aurez besoin d’au moins une licence dans un domaine lié à la sécurité informatique pour comprendre les fondamentaux de la sécurité informatique.

Mais, la seule façon de mettre un pied dans la porte avec un tel niveau est si quelqu’un avec un diplôme supérieur ne postule pas pour le même poste. En effet, de nombreux employeurs choisiront probablement celui qui est passé par un centre de formation dans le domaine de la sécurité informatique et ayant un minimum d’expérience dans la sécurité des systèmes d’information. Cependant, vous pouvez améliorer vos chances.

L’ensemble des formations (formations initiales et formations continues) sur votre curriculum vitae est considéré comme un atout majeur. Cela en dit long sur votre engagement à monter en compétences et à faire progresser votre carrière. Avoir de l’expérience peut aussi beaucoup aider, comme dans la protection des données personnelles par exemple. Par conséquent, vous devriez envisager un stage tout en obtenant un diplôme.

Qu’est-ce qu’un analyste en cybersécurité ?

Un analyste de la sécurité est responsable de la sécurité des informations sensibles et exclusives d’une organisation. Le rôle des analystes en sécurité consiste à identifier et à corriger les défauts et les failles trouvés dans les programmes, les applications, les systèmes de sécurité, les réseaux informatiques de l’entreprise. Il est également du devoir de l’analyste de la sécurité de recommander des moyens d’améliorer la sécurité globale de l’entreprise et de communiquer les mesures spécifiques à prendre.

analyste-cybersecurite

Que fait un analyste en cybersécurité ?

Alors que le nombre de cyberattaques continue d’augmenter, les responsabilités d’un analyste en cybersécurité augmenteront également. Il élabore et exécute de manière stratégique des plans qui incluent l’ensemble de mesures de sécurité qui doit être mise en œuvre pour protéger les systèmes et réseaux informatiques d’une entreprise contre tout accès non autorisé. Pour ce faire, il sécurisera les infrastructures sur site et en ligne tout en parcourant les données et les mesures pour filtrer les activités suspectes et atténuer les risques avant que des failles de sécurité ne se produisent.

Si et quand une faille de sécurité se produit, l’analyste en cybersécurité prendra sa place en première ligne dans le but de contrer l’attaque et de sécuriser le système. Il est également de son devoir d’évaluer l’efficacité des politiques et mesures de sécurité mises en place puis de générer des rapports à destination des chefs d’entreprise et des administrateurs informatiques.

Un analyste en cybersécurité effectue également les changements nécessaires pour rendre le réseau plus sûr et peut même développer des modules et des programmes de formation pour éduquer les utilisateurs et le personnel sur les protocoles de sécurité.

Autres responsabilités d’un analyste en cybersécurité

  • Effectuer des analyses de risques et des tests de vulnérabilité par le biais d’évaluations de sécurité
  • Surveiller les accès de sécurité
  • Réaliser des audits de sécurité tant en internes qu’externes
  • Mettre à jour les plans de reprise et de réponse aux incidents
  • Identifier la cause première des failles en analysant la sécurité
  • Collaborer avec des fournisseurs tiers pour obtenir une autorisation de sécurité, puis vérifier l’accès

Comment devenir analyste en cybersécurité ?

Quel que soit le poste ou l’organisation pour laquelle vous souhaitez travailler, ces trois étapes vous aideront à vous préparer à devenir analyste en cybersécurité.

1. Acquérez une expérience pertinente

Bien qu’être officiellement embauché en tant qu’analyste en cybersécurité nécessite une licence au minimum et des certifications connexes, vous pouvez acquérir à l’avance une expérience professionnelle pertinente qui vous aidera lorsque vous commencerez à postuler à des emplois. De nombreuses personnes occupent d’autres emplois dans les technologies de l’information avant d’envisager de changer pour devenir analyste de la sécurité, par exemple.

Même un emploi universitaire en informatique peut être utile pour développer vos compétences pertinentes et dynamiser votre CV. Les stages universitaires ou les stages pratiques sont également d’excellents moyens d’acquérir une expérience pertinente avant de postuler à un poste d’analyste officiel.

Devenir analyste en cybersécurité est une carrière d’avenir. La Cyber University, issue une collaboration entre DataScientest et ISE Systems, propose une formation certifiante d’analyste en cybersécurité répondant à ce besoin, constituée de plus de 110 heures de travaux pratiques, 300 heures de formation et 40 heures dédiées à un projet.

2. Suivez la bonne formation et obtenez les certifications nécessaires

Bien que les exigences exactes varient en fonction de l’organisation d’embauche et du travail spécifique, la plupart des employeurs préfèrent que les candidats analystes en cybersécurité aient une licence ou une maîtrise dans le domaine de l’informatique et de la sécurité des systèmes d’information. C’est encore mieux si elle a été obtenue auprès d’un centre de formation avec le label SecNumedu (SecNumedu FC).

En plus du diplôme, de nombreux employeurs recherchent des candidats détenant une certification en cybersécurité. Le certificat Cybersecurity Analyst (CSA+) délivré par la Computing Technology Industry Association (CompTIA) est considéré comme la norme de l’industrie. Il se concentre sur les compétences techniques essentielles et est délivré après que le candidat a réussi un examen de 85 questions qui comprend une combinaison de questions à choix multiples et de questions basées sur l’application. Les options de certification supplémentaires incluent :

  • CEH : hacker éthique certifié
  • CISSP : Professionnel Certifié en Sécurité des Systèmes d’Information
  • GSEC/GCIH/GCIA : Certifications de sécurité GIAC
  • ECSA : Analyste de sécurité certifié EC-Council

3. Rédigez un CV solide

Un CV bien rédigé peut vous distinguer des candidats aux qualifications similaires et augmenter vos chances d’être convoqué à un entretien. En plus de votre formation et de vos certifications, un CV solide mettra en évidence les compétences professionnelles transférables que vous avez développées au cours de votre stage ou de vos expériences de travail antérieures. Dans le cas d’un analyste en cybersécurité, cela comprend les compétences techniques et analytiques nécessaires pour prévenir ou empêcher les cyberattaques, ainsi que les compétences interpersonnelles essentielles pour exceller dans le rôle.

Les candidats débutants peuvent s’assurer que leur CV soit compétitif en incluant l’ensemble de leurs formations et tous les honneurs obtenus, toutes les langues qu’ils parlent et/ou toutes les organisations professionnelles auxquelles ils appartiennent. Une déclaration récapitulative solide est également essentielle pour un CV léger, mais efficace. Adapter votre CV au poste spécifique pour lequel vous postulez en incluant des mots-clés de la description de poste et en mettant en évidence les compétences transférables les plus pertinentes est également une étape essentielle pour garantir la réussite du processus de candidature.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?