JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Formation Shell : pourquoi et comment apprendre Bash

bash

Une formation shell permet d’apprendre à maîtriser un shell comme Bash. Découvrez tout ce que vous devez savoir et comment suivre un tel cursus.

Lorsqu’un ordinateur démarre, un kernel reconnaît tous les composants physiques et leur permet de communiquer entre eux et d’être orchestrés par un logiciel basique. Toutefois, pour permettre aux humains d’interagir librement avec les ordinateurs, les scientifiques ont développé un shell pour les ordinateurs Unix.

Qu'est-ce qu'un shell ?

Un shell est un programme informatique présentant une interface de ligne de commande pour le système Unix, permettant de contrôler un ordinateur en utilisant des commandes entrées avec un clavier plutôt que via une interface utilisateur graphique (GUI) avec un clavier et une souris ou un écran tactile.

Au sein d’un environnement shell, il est possible d’exécuter des commandes, des programmes et des scripts. Il existe différents shells, comme il existe différents systèmes d’exploitation. Chacun a son propre ensemble de commandes et de fonctions.

De nombreux outils informatiques ne peuvent être utilisés qu’avec une interface de ligne de commande. Beaucoup ont des fonctionnalités et des options de paramètres indisponibles dans l’interface utilisateur graphique. Il est donc nécessaire de savoir utiliser le shell pour les exploiter.

Le shell permet aussi d’automatiser les tâches informatiques les plus répétitives. Ceci permet de gagner du temps pour des choses plus intéressantes.

En outre, le shell permet d’éviter les erreurs humaines. L’ordinateur peut répéter les mêmes processus des milliers de fois sans commettre d’erreurs.

Cet outil permet aussi de rendre un travail reproductible. L’ordinateur garde en mémoire chaque étape des tâches effectuées via la ligne de commande, et il est ensuite possible de reproduire ces étapes sur de nouvelles données chaque fois que nécessaire. La communication et la collaboration sur des projets s’en trouvent aussi facilitées.

Enfin, de nombreuses tâches informatiques requièrent une puissance trop massive pour un simple PC. Il est préférable d’exploiter la puissance d’ordinateurs distants ou du Cloud Computing et le shell est nécessaire pour y accéder.

Qu'est-ce que Bash ?

Le tout premier shell Unix fut le shell Thompson, sobrement appelé sh. Il fut écrit par Ken Thompson, l’un des pères fondateurs d’Unix chez Bell Labs. Le shell Thompson était utilisé comme shell par défaut pour Unix, jusqu’à la version 6. En 1979, avec la version 7, il fut remplacé par le shell Bourne.

Écrit par Stephen Bourne, le shell Bourne était une version améliorée du shell Thompson. Afin de maintenir la rétrocompatibilité avec les scripts existants, Bourne commençait même en utilisant la même commande. Toutefois, les nouvelles fonctionnalités étaient nombreuses.

Le shell Bourne était à la fois un shell interactif et un langage de scripting. Il prenait en charge l’exécution des tâches au premier plan et en arrière-plan. Les tuyaux et les redirections furent ajoutés, au même titre que des améliorations de la prise en charge des boucles. Des commandes natives étaient incluses, afin d’éviter l’usage d’outils externes pour une efficacité accrue.

En 1984, le projet GNU annonça son intention de créer un clone d’Unix gratuit, basé sur une nouvelle licence plus permissive. Il leur fallait toutefois un shell pour mener le projet à bien.

C’est la raison pour laquelle Brian Fox se vit confier la mission d’écrire un clone du shell Bourne. Ce clone fut dénommé Bourne Again Shell, ou Bash, en hommage à Stephen Bourne.

Après le lancement en 1989, Chet Ramey contribua à corriger des bugs et devint l’un des principaux responsables de Bash. Encore aujourd’hui, il exerce ce rôle.

En tant que shell standard du GNU, Bash est devenu le shell standard de toutes les distributions Linux/GNU. Ainsi, Bash a fortement profité du succès mondial de Linux.

Ce shell reprend et améliore les fonctionnalités du shell Bourne, mais s’inspire aussi d’autres shells comme le C shell et le KornShell. Ses capacités d’édition de lignes de commandes surpassent de loin celles des précédents shells, avec notamment la possibilité de manipuler des commandes précédemment exécutées via l’historique.

Après plus de 30 ans d’existence, Bash reste le shell Linux par défaut. Il s’agit d’un outil mature et stable, notamment grâce à une large base d’utilisateurs. Il existe de nombreuses alternatives, qu’il s’agisse de vétérans comme C Shell et KornShell que de petits nouveaux comme le shell Z ou le Friendly Interactive Shell, mais Bash reste indétrônable en termes de popularité.

Comment suivre une formation shell ?

Le shell est très utilisé en informatique, mais également en Data Science et en Data Engineering. Par conséquent, sa maîtrise est une compétence très recherchée.

En tant que shell standard pour Linux, Bash reste massivement utilisé à l’heure actuelle. Rappelons que 93% des serveurs Amazon EC2 et 75% des serveurs web fonctionnent sous Linux. Des entreprises comme Google, Amazon ou Red Hat utilisent Linux en interne.

Afin d’apprendre à utiliser Bash, vous pouvez choisir DataScientest. Ce shell est au coeur du module programmation de notre formation Data Engineering, aux côtés de Linux et du langage Python.

Les autres modules de ce programme abordent les bases de données, la Data Science, le Big Data, le CI/CD et l’automatisation. À l’issue du parcours, vous aurez toutes les compétences requises pour exercer le métier de Data Engineer.

Vous serez capable de comprendre les besoins en architecture Data d’une organisation, de construire des pipelines d’acquisition et traitement de données, de déployer des modèles de Machine Learning en production et de définir une stratégie Data globale.

À la fin du cursus, les apprenants reçoivent un certificat délivré par MINES ParisTech / PSL Executive Education et reconnu par l’industrie. Plus de 80% des alumnis ont trouvé un emploi immédiatement après la formation.

Notre organisme adopte une approche Blended Learning, composée de 85% de coaching individuel sur une plateforme en ligne et 15% de Masterclass. La formation s’effectue entièrement à distance.

En fonction de vos préférences et de votre situation, vous pouvez choisir entre une Formation Continue de 9 mois ou un mode BootCamp intensif de 11 semaines.

Nos formations en Data Science sont reconnues par l’État, et sont éligibles au CPF pour le financement. N’attendez plus et découvrez la formation Data Engineer de DataScientest !

Vous savez tout sur la formation Shell. Pour plus d’informations, découvrez notre dossier complet sur Bash et notre dossier sur le Data Engineering.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?