JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Power BI vs Tableau : quel est le meilleur outil de Business Intelligence ?

Power BI vs Tableau

Quel est le meilleur outil de Business Intelligence et Data Visualization entre Power BI et Tableau ? Découvrez la réponse à travers notre comparatif complet de ces deux outils logiciels.

La Datavisualisation est de plus en plus utilisée en entreprise. Dans ce contexte, de nouveaux outils ne cessent de voir le jour. Parmi les solutions les plus populaires, on peut citer Microsoft Power BI et Tableau.

Qu'est-ce que Power BI ?

Power BI est un outil de Business Intelligence et de Data Visualisation. Il permet de convertir les données en provenance d’une large variété de sources en tableaux interactifs et en rapports BI. Il offre aussi de multiples services et connecteurs logiciels.

Cette plateforme utilise les systèmes Microsoft déjà existants comme Azure, SQL et Excel pour permettre la création de visualisations de données. Il s’agit d’un excellent choix pour les personnes travaillant déjà avec les produits Microsoft comme Azure, Office 365 et Excel. Par ailleurs, cet outil permet aux PME et aux startups d’adopter la DataViz à moindre coût.

À l’aide de Power BI, il est possible de prendre en charge des données en provenance de différentes sources et de générer des visualisations après le processus de nettoyage et d’intégration. Une fonctionnalité de génération de rapport Ad Hoc aide par ailleurs à l’analyse de données.

Qu'est-ce que Tableau ?

Tableau est un outil permettant de réaliser de très belles visualisations de données. Il s’est rapidement imposé sur le marché de la Business Intelligence, et permet de simplifier les données brutes en les convertissant dans un format compréhensible.

Cette solution permet l’analyse rapide de données, et la génération de visualisations sous forme de tableaux et de feuilles de tableur. Ainsi, les professionnels de tous les départements sont en mesure de comprendre les données et d’interpréter les analyses.

Il se destine principalement aux larges entreprises dotées d’un important budget et de Data Engineers possédant une expertise.

Il existe une version gratuite, mais ses capacités sont limitées. Opter pour la version payante permet de profiter de fonctionnalités additionnelles. En parallèle, une version non-lucrative est proposée pour le secteur de l’éducation.

Certes, Tableau et PowerBI ne sont pas les seules solutions de Business Intelligence. Toutefois, elles comptent parmi les outils de DataViz les plus populaires. Alors, lequel des deux est le meilleur ?

Power BI vs Tableau : options de déploiement

Power BI est proposé sous plusieurs formes : desktop, pro, premium, mobile, embedded et report server. Il convient de choisir la version qui correspond à votre entreprise et à vos besoins pour créer des visualisations de données.

La configuration la plus basique est une session Azure connectée à Power BI via l’interface administrateur Office 365. De nombreuses entreprises ont déjà le framework nécessaire pour lancer rapidement le serveur. Ainsi, Power BI est relativement simple d’utilisation et peut se connecter rapidement à des feuilles de tableurs, des sources de données et des applications via des connexions natives et des APIs.

De son côté, Tableau est proposé dans plusieurs versions en plus de la version gratuite. Il est possible d’opter pour la version individuelle, d’équipe, ou pour un forfait analytique. Chacune de ces options est disponible sur site, sur un serveur de Cloud public, ou sur un serveur de Cloud privé.

L’instance initiale peut être configurée pendant un essai gratuit, offrant un accès complet à plusieurs parties de l’outil. À partir du tableau de bord d’ouverture, vous pourrez voir une liste de toutes les connexions disponibles.

Il est alors possible de connecter les sources de données, et de commencer à créer un worksheet rassemblant toutes les visualisations. Si les visualisations ont été créées avec Tableau Desktop, il est possible de les partager via Tableau Server ou Tableau Online.

Intégrations et connexions

Avec Power BI, il est possible d’accéder à plusieurs APIs et tableaux de bord pré-conçus. Ceci permet de recevoir rapidement des inisghts pour les solutions les plus populaires comme Salesforce, Google Analytics ou les différents produits Microsoft.

Il est également possible de se connecter à des services au sein de l’organisation ou de télécharger des fichiers pour créer des visualisations. Le bouton  » Get Data  » permet de connecter n’importe quelles données à Power BI. Un bref processus d’autorisation est la seule étape requise pour profiter d’une connexion complète.

De son côté, Tableau a fortement investi dans les intégrations avec des outils d’entreprise populaires et des connexions largement utilisées. Il est possible de passer en revue les connexions autorisées par votre tiers d’abonnement en se connectant à l’outil.

L’interface de connexion de Tableau requiert d’identifier les données à importer dans l’outil lorsque la connexion est effectuée. Le processus est donc légèrement plus complexe que celui de Power BI. Il est important de savoir quelles données rechercher avant de commencer à établir les connexions.

Tableaux de bord et reporting

Pour les dashboards et le reporting, Power BI offre un accès aux données en temps réel et des fonctionnalités de glisser-déposer très utiles. Cet outil est conçu dès le départ pour accélérer la création de visualisations. Il offre aux utilisateurs même débutants un accès à de puissantes fonctionnalités de découverte et d’analyse de données sans avoir besoin de connaissances ou d’expérience au préalable.

Grâce à cet accès aux données en temps réel, les équipes peuvent réagir instantanément aux changements injectés vers Power BI depuis un CRM ou des outils de vente, de gestion de projet et de finances.

C’est l’un des principaux avantages des produits en SaaS (logiciels en tant que services Cloud), notamment pour les outils de Dashboarding. Power BI profite donc d’un avantage dans ce domaine.

De son côté, Tableau offre des fonctionnalités tout aussi performantes. Toutefois, certaines sont moins intuitives notamment à cause de menus peu explicites.

Il est possible d’utiliser des tableaux de bord et des rapports pour prédire les revenus en se basant sur les comportements passés des consommateurs. On peut aussi effectuer des calculs pour transformer les données existantes en fonction des besoins.

Les capacités de requêtes et d’extraction en live sont particulièrement utiles pour les analystes de données habitués à interrompre leurs travaux pour lancer des processus de requête. L’interface utilise un système de glisser-déposer pour permettre de poser des questions aux données.

Il suffit d’entrer les types de données dans les axes x et y, et Tableau se charge de créer instantanément la visualisation. Cet outil offre un équilibre harmonieux entre un outil query-based nécessitant un développeur et un outil glisser-déposer intuitif. Malgré son interface chargée, Tableau reste facile d’utilisation à condition de connaître le contenu de vos Data Sets.

Les fonctionnalités de BI et de productivité

Les applications natives de Power BI permettent d’accéder aux données depuis n’importe où et de recevoir des alertes sur les changements. Il est aussi possible d’utiliser la fonctionnalité  » publish to web  » afin d’ajouter directement des visualisations à un blog ou un site web.

L’une des fonctionnalités les plus utiles de Power BI et l’outil de requête en langage naturel. Cet outil fonctionne à la manière d’un moteur de recherche comme Google pour explorer les données. Il est possible de poser des questions en langage courant pour recevoir des réponses.

De nombreux tutoriels sur la chaîne YouTube officielle et des webinaires sont disponibles sur le web pour apprendre à manier Power BI et toutes ses fonctionnalités.

De son côté, Tableau offre aussi de nombreux outils permettant d’apprendre à utiliser le logiciel de façon didactique. Il est possible d’accéder aux données via une application mobile et des équipes peuvent collaborer autour de tableaux de bord partagés.

Il n’y a pas d’outil de requête en langage naturel sur Tableau. Toutefois, depuis l’acquisition de l’entreprise par Salesforce, l’outil Einstein AI a été intégré pour la découverte de données.

Power BI vs Tableau : prix

De manière générale, Power BI est moins cher que Tableau. Il existe une version gratuite ou un abonnement mensuel et une version premium plus onéreuse.

Bien qu’il s’agisse d’un produit Microsoft, il n’est pas nécessaire de payer pour Office 365 pour avoir accès à l’interface administrateur de Power BI. Le fait que cet outil soit intégré à l’écosystème Microsoft le rend abordable, en particulier pour les entreprises ayant déjà investi dans les logiciels de la firme.

Par le passé, Tableau reposait sur un modèle économique d’achat groupé. Désormais, cet outil est proposé via un modèle d’abonnement.

Différents tiers sont proposés, et se distinguent par les possibilités de connexions aux fichiers et aux applications tierces. Si vous souhaitez profiter de connexions directes à des applications tierces comme Marketo, Google Analytics, Hadoop ou d’autres produits Microsoft, il est nécessaire de choisir l’édition Professionnelle

Les différences entre Power BI et Tableau

Voici un résumé des principales différences entre Power BI et Tableau. Tout d’abord, Tableau peut prendre en charge de larges volumes de données avec un meilleur niveau de performances, notamment sur le Cloud.

Le service client est également meilleur chez Tableau, avec une large communauté d’utilisateurs toujours prêts à aider. Du côté de Power BI, les utilisateurs de la version gratuite profitent d’un service client limité.

En revanche, Power BI a l’avantage de pouvoir être utilisé aussi bien par les débutants que les utilisateurs expérimentés. Au contraire, Tableau se réserve aux analystes professionnels et autres experts.

L’interface de Power BI est donc bien plus facile à maîtriser. Si Power BI est adapté aussi bien aux entreprises petites, moyennes et larges, Tableau est plutôt réservé aux moyennes et grandes organisations.

Avec Tableau, il est possible de stocker les données sur un serveur. Ce n’est pas le cas sur Power BI, un outil qui se focalise sur le reporting et la modélisation analytique plutôt que sur le stockage de données.

Une autre différence clé concerne la mesure et les calculs. Alors que Tableau utilise MDX, Power BI repose sur DAX.

Il est possible de connecter Tableau avec de nombreuses sources de données, mais Power BI se rattrape peu à peu sur ce point au gré de mises à jour mensuelles. Pour terminer, il est très facile d’intégrer des rapports avec Power BI, mais cette tâche est très difficile avec Tableau.

Avantages et inconvénients de Power BI

Parmi les avantages de Power BI, on peut citer les tableaux de bord et rapports pré-conçus pour les solutions SaaS. Autre point fort : les tableaux de bord sont mis à jour en temps réel.

La connexion aux sources de données est fiable et sécurisée, aussi bien sur site que sur le Cloud. Cette solution offre un déploiement rapide, une configuration hybride et un environnement sécurisé.

L’exploration de données s’effectue en utilisant des requêtes en langage naturel. Les fonctionnalités de visualisation de tableau de bord sont également appréciables.

L’intégration avec le coding en Python et R permet de manipuler les visualisations. Avec Power Query, de nombreuses options sont disponibles pour préparer et nettoyer les données. Et cet outil est propulsé par l’intelligence artificielle et le Machine Learning.

Au fil des mises à jour, de nouvelles fonctionnalités sont fréquemment ajoutées. Ces différents avantages constituent les forces de Power BI.

Toutefois, cette solution comporte aussi des inconvénients. Les tableaux de bord et rapports ne peuvent être partagés qu’avec des personnes ayant des emails sur le même domaine.

En outre, il est impossible de mélanger des données importées. Les fichiers sont par ailleurs refusés si leur taille dépasse 1Go.

Avantages et inconvénients de Tableau

De son côté, Tableau coûte moins cher à apprendre. Il permet de créer des visualisations très rapidement et très facilement, et les utilisateurs profitent d’un excellent service client.

Les fonctionnalités de narration sont très utiles, au même titre que la fonctionnalité de visualisation. Il est possible de nettoyer les données pour l’analyse, et de larges volumes de données peuvent être pris en charge.

Les langages de scripting comme R et Python permettent de hautes performances. Enfin, les utilisateurs peuvent créer des rapports et des tableaux de bord en utilisant Tableau Desktop.

Les inconvénients de Tableau sont un coût relativement haut, surtout en comparaison avec les autres outils BI. Ainsi, Tableau est uniquement adapté aux grandes entreprises capables de payer la licence.

On déplore l’absence de gestion de changement ou de versioning. Il est un peu difficile d’importer des visualisations personnalisées, et il n’y a pas de méthode simple pour intégrer des rapports à d’autres applications. Cette plateforme ne propose pas de capacités d’IA ou de Machine Learning.

Tableau vs Power BI : quel est le plus populaire ?

Selon Slintel, en juin 2021, Tableau cumulait 12,97% de parts du marché de la visualisation de données avec 31 568 d’entreprises utilisatrices. Power BI totalise 5,43% de parts du marché avec 13 201 entreprises.

Soulignons que Power BI a été lancé 12 ans après Tableau, en 2015. Cet outil Microsoft a rapidement gagné du terrain grâce à sa simplicité d’utilisation et à l’intégration avec les produits Microsoft. En analysant les recherches Google, on s’aperçoit que Power BI est deux fois plus recherché que Tableau.

En règle générale, Power BI est considéré comme plus facile d’utilisation pour les nouveaux utilisateurs et les débutants. En revanche, Tableau est plus populaire auprès des Data Analysts plus expérimentés.

Comment choisir entre Microsoft Power BI et Tableau ?

Pour choisir entre Power BI et Tableau, il est essentiel d’identifier vos besoins et vos cas d’usage. En effet, Power BI est un outil pensé pour le self-service. Il peut être utilisé par tout un chacun, et non uniquement par les analystes de données professionnels.

L’interface repose davantage sur le glisser-déposer et sur des fonctionnalités intuitives pour permettre aux équipes de créer leurs visualisations. Il s’agit donc d’une excellente solution pour les entreprises souhaitant profiter de l’analyse de données sans recruter un analyste professionnel.

De son côté, Tableau est tout aussi performant, mais son interface n’est pas aussi intuitive. Il est donc plus difficile d’apprendre à utiliser cet outil. Il sera plus facile pour les Data Analysts expérimentés de nettoyer et transformer les données en visualisations. Les débutants risquent d’être rapidement dépassés à cause de leurs lacunes en Data Science.

En conclusion, Power BI a l’avantage pour la facilité d’utilisation tandis que Tableau est plus rapide et plus complet. Les petites entreprises aux budgets et ressources humaines limitées peuvent commencer avec Power BI, surtout si elles ont déjà investi dans les produits Microsoft. En revanche, les entreprises moyennes et larges priorisant l’analyse de données et disposant de l’expertise nécessaire peuvent opter pour Tableau.

Comment apprendre à utiliser Power BI et Tableau ?

Les outils de Business Intelligence sont très utilisés en entreprise, et leur maîtrise est une compétence recherchée. Pour apprendre à utiliser Power BI et Tableau, vous pouvez vous tourner vers DataScientest.

Ces deux logiciels sont au coeur du module Business Intelligence de notre formation Data Analyst. Les autres modules de ce parcours couvrent la programmation en Python, la DataViz, le Machine Learning, la gestion de données texte et le Big Data. À l’issue du cursus, les apprenants sont prêts à exercer le métier d’analyste de données. Parmi les alumnis, 85% ont trouvé un emploi immédiatement.

Nos formations proposent une approche innovante de Blended Learning, alliant cours à distance sur une plateforme Cloud coachée et masterclass en présentiel. Il est possible d’effectuer le parcours en Formation Continue, ou en mode BootCamp intensif.

Il est possible de financer cette formation par le biais du Compte Personnel de Formation, ou via Pôle Emploi et l’AIF. Ne perdez plus une seconde et découvrez le programme Data Analyst de DataScientest !

Vous savez tout sur Power BI vs Tableau et comment choisir entre ces deux solutions. Pour plus d’informations sur le sujet, découvrez notre dossier complet sur la Business Intelligence et notre introduction à la Datavisualisation.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?