JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Power BI SUMX : Que permet cette fonction et comment l’utiliser ?

La fonction Power BI SUMX permet d'appliquer un calcul à toutes les lignes d'une colonne d'un tableau de données, une par une, de façon itérative, pour ensuite additionner les résultats. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette fonction DAX, son intérêt pour l'analyse de données, sa différence avec la fonction SUM, et comment apprendre à maîtriser Power BI !

Avec Power BI, Microsoft a su s’imposer en leader du marché de la Business Intelligence. Cet outil permet aux entreprises d’analyser et de visualiser facilement les données, et rencontre un succès retentissant dans tous les secteurs.

Pour tirer pleinement profit des données sur Power BI, il est toutefois nécessaire d’utiliser DAX (Data Analysis Expressions) : une collection de fonctions, opérateurs et constantes permettant de créer des formules et des expressions. L’une de ces fonctions est SUMX, permettant de retourner la somme d’expression depuis un tableau.

Qu'est-ce que Power BI ?

Développé par Microsoft, Power BI est un logiciel de Business Intelligence et Data Visualization. Cet outil self-service permet à tous les employés d’une entreprise d’exploiter l’intelligence décisionnelle, grâce à une interface simple et intuitive.

Les organisations peuvent l’utiliser pour analyser les données et générer des rapports. La plateforme s’accompagne d’un éventail d’outils, d’applications et de connecteurs permettant de transformer les données en informations exploitables, visuels immersifs et rapports interactifs.

Grâce aux nombreux connecteurs, il est possible d’agréger des données en provenance de sources multiples comme Oracle, SAP ou n’importe quel Data Warehouse. La force de Power BI est de pouvoir aussi bien traiter un simple fichier Excel qu’un vaste volume de données.

Les rapports et tableaux de bord peuvent afficher les données et les visuels en temps réel, ce qui permet de détecter immédiatement les problèmes à résoudre et les opportunités.

La bibliothèque de visualisations peut être exploitée et personnalisée à volonté pour s’adapter à tous les besoins. Les utilisateurs peuvent également générer des visuels à l’aide des modules open-source de langages R et Python.
Autre avantage : la sécurité est au rendez-vous, ce qui permet de partager les rapports entre membres d’une équipe sans risquer de compromettre les données.

Enfin, Power BI offre désormais des fonctionnalités d’intelligence artificielle comme la reconnaissance d’image ou l’analyse de texte. Les utilisateurs peuvent préparer les données, construire des modèles de Machine Learning, et extraire des informations exploitables des données structurées ou non-structurées.

Qu'est-ce que la fonction Power BI SUMX ?

La collection Data Analysis Expressions (DAX) de Power BI regroupe plus de 200 fonctions, opérateurs et constantes dédiés à l’analyse de données.

La fonction SUMX est un itérateur, formant le bloc fondamental des modèles tabulaires. Elle permet l’itération sur chaque ligne d’un tableau pour calculer la somme des produits. Après le calcul du produit de chaque ligne, les valeurs sont additionnées.

Les fonctions d’itérateur effectuent des calculs ligne par ligne, en appliquant le calcul sur chaque ligne l’une après l’autre. Parmi les autres fonctions de ce type, on peut citer COUNTX, RANKX et PRODUCTX.

La syntaxe typique de la fonction Power BI SUMX est : « SUMX (, ) ».

Le paramètre « Tableau » indique le nom du tableau sur lequel la fonction DAX SUMX est appliquée. Les itérations seront effectuées sur les lignes de ce tableau.

Le paramètre « Expression » est l’expression ou l’équation nécessitant d’être évaluée pour chaque ligne. En guise de résultat, SUMX retourne une valeur scalaire de n’importe quel type.

Power BI SUMX vs SUM : quelle différence ?

Il est essentiel de comprendre la différence entre les fonctions SUM et SUMX de Power BI. En utilisant chacune de ces fonctions de manière adéquate, il est possible d’explorer les données plus en profondeur pour en tirer facilement des informations exploitables.

Power BI comporte deux moteurs de calculs basiques : le moteur agrégateur, et le moteur itérateur. La fonction DAX SUM appartient au moteur d’agrégation, et additionne toutes les valeurs dans une colonne unique pour retourner le résultat. Elle considère une colonne dans son intégralité, et ne peut effectuer d’évaluation ligne par ligne.

La syntaxe de la fonction SUM est généralement : « SUM() ».

De son côté, SUMX est une fonction d’itérateur. Elle est capable d’effectuer des calculs ligne par ligne, et itère sur chaque ligne d’un tableau indiqué pour compléter le calcul. Tous les résultats des calculs de ligne itératifs sont ensuite additionnés.

Comment choisir entre Power BI SUMX et SUM ?

La fonction Power BI SUMX peut être utilisée chaque fois qu’un calcul ligne par ligne est nécessaire. Elle est donc idéale si la structure des données oblige à multiplier les valeurs de deux colonnes une ligne à la fois pour obtenir le résultat souhaité.

Il est également possible d’appliquer SUMX à une colonne unique, et rien n’empêche en théorie de l’exploiter comme une fonction d’agrégation pour additionner toutes les valeurs d’une colonne. Toutefois, cette fonction d’itérateur consomme davantage de ressources que la fonction SUM et peut impacter négativement les performances d’un tableau de bord.

Pour un simple calcul sur une colonne unique, quand l’exécution ligne par ligne n’est pas nécessaire, il est préférable d’utiliser SUM. Par exemple, on peut exploiter cette fonction pour additionner les valeurs d’une seule colonne.

Comment apprendre à maîtriser Power BI ?

La fonction SUMX n’est que l’un des nombreux outils offerts par Power BI. Grâce à ce logiciel, les entreprises peuvent analyser les données de nombreuses sources et créer des diagrammes, graphiques et rapports intuitifs et attrayants.

Afin de révéler toute la valeur des données, il est toutefois nécessaire de maîtriser toutes les subtilités de la plateforme dont les fonctions DAX comme SUM et SUMX. Pour acquérir cette expertise, vous pouvez choisir DataScientest.

Trois formats sont disponibles en fonction de votre niveau. Vous pouvez vous initier en trois jours, ou au contraire approfondir votre connaissance de l’outil en deux jours. Pour une maîtrise complète de Power BI en partant de zéro, la formation dure 38 heures réparties sur cinq jours.

À travers ce cursus, vous découvrirez le moteur de requête Power Query, la modélisation de données, le langage DAX, ou encore la DataViz. Une fois le programme complété, vous serez capable d’analyser les données et de créer des tableaux de bord riches et interactifs avec Power BI.

En tant que Microsoft Learning Partner officiel, DataScientest vous prépare et vous fait passer l’examen Microsoft PL-300. Cette épreuve vous permettra d’obtenir la certification Power BI Data Analyst Associate !

Notre formation s’effectue entièrement à distance via internet, et peut être financée intégralement par le biais du Compte Personnel de Formation (CPF). N’attendez plus et lancez-vous avec DataScientest !

Vous savez tout sur la fonction Power BI SUMX. Pour plus d’informations sur le même sujet, découvrez notre dossier complet sur Power BI et notre dossier sur le langage DAX.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?