JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Cybersécurité : le guide ultime

cybersécurité tout savoir

La cybersécurité est devenue un enjeu crucial pour les entreprises de tous les secteurs, face à l'essor de la cybercriminalité. Découvrez tout ce qu'il y a d'important à savoir sur la cybersécurité.

Qu'est-ce que la cybersécurité ?

Le terme de cybersécurité désigne l’ensemble des technologies, processus et pratiques visant à protéger les réseaux, les appareils, les programmes informatiques ou les données contre les cyberattaques. On parle aussi parfois de sécurité informatique.

Le but est de préserver l’intégrité, la confidentialité et la disponibilité des systèmes et réseaux informatiques et des données qu’ils renferment. Pour une entreprise, l’objectif principal est de protéger sa propriété intellectuelle contre les menaces internes et externes.

Pourquoi la cybersécurité est devenue essentielle ?

Ce concept est devenu extrêmement important, car l’informatique occupe désormais une place majeure dans nos sociétés. Les entreprises privées, les institutions, les gouvernements, les armées du monde entier collectent et stockent d’immenses volumes de données.

L’adoption des logiciels informatiques ne cesse d’augmenter dans divers secteurs tels que la finance, l’armée, le gouvernement, le commerce, la santé ou l’éducation. L’information se numérise, et est désormais accessible grâce à internet.

Or, une large partie de ces informations sont sensibles. Il peut s’agir par exemple de propriété intellectuelle, de données financières, d’informations personnelles ou médicales. Tout accès non autorisé, toute exposition de telles données peuvent avoir de graves conséquences. Le but de la cybersécurité est donc de protéger ces informations et les systèmes utilisés pour stocker ou les traiter.

Au fil des années, le volume des cyberattaques augmente à un rythme effréné. Et leur niveau de sophistication ne cesse de s’accroître. Depuis 2013, les États-Unis considèrent l’espionnage et le piratage informatique comme la plus grande menace pour la sécurité nationale devant le terrorisme.

Ces dernières années, de grandes organisations ont subi des fuites de données extrêmement confidentielles : Equifax, Yahoo, ou encore la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis ne sont que quelques exemples.

Pour faire face à l’évolution de la cybercriminalité, les technologies de sécurité doivent elles aussi se renforcer. La mise à jour constante des logiciels introduit également de nouveaux risques et vulnérabilités, au même titre que la migration de nombreuses entreprises vers le Cloud. C’est la raison pour laquelle l’industrie de la cybersécurité est en plein essor.

Les différents aspects de la cybersécurité

Pour être efficace, la cybersécurité doit protéger tous les différents éléments d’un système informatique. Ainsi, cette discipline peut être décomposée en plusieurs points.

Il est nécessaire de protéger les réseaux informatiques contre les intrusions et les attaques, et ceci passe notamment par la sécurisation des  » endpoints » permettant l’accès au réseau d’une entreprise à distance.

Les bases de données et les infrastructures physiques doivent aussi être défendues. Les réseaux sont protégés grâce à des mécanismes physiques et logiciels empêchant l’accès non autorisé ou l’usage détourné.

Il en va de même pour les applications, qui requièrent des mises à jour constantes et des tests pour être à l’abri d’éventuelles attaques. Différentes protections doivent être implémentées dans les logiciels et les services utilisés par une entreprise.

Ceci requiert de concevoir des architectures sécurisées, d’écrire un code fiable, ou encore d’implémenter des mesures de validation des données entrées. Le but est de minimiser la probabilité d’un accès non autorisé ou d’une modification des ressources d’applications.

Au sein des réseaux et des applications, les données doivent également être mises en sécurité grâce à des systèmes de stockage renforcés. L’accès aux différents éléments de l’architecture informatique doit aussi être sécurisé grâce à des procédures de gestion d’identité.

L’émergence de nouvelles technologies induit aussi de nouvelles exigences de cybersécurité. Le Cloud est de plus en plus utilisé, et les fichiers transférés dans ces environnements doivent être protégés.

Le constat est le même pour les appareils mobiles tels que les smartphones ou les tablettes, qui prennent le pas sur les ordinateurs en entreprise et chez les particuliers. Les informations qu’ils recèlent doivent être protégées contre les accès non autorisés, les malwares ou même les pertes.

Enfin, la cybersécurité englobe également la restauration en cas de désastre. Qu’il s’agisse d’une fuite de données, d’une catastrophe naturelle ou de tout autre événement, les données doivent pouvoir être protégées et restaurées en cas d’accident.

Cyberattaque, fuite de données... les différentes menaces de la cybersécurité

Il existe différents types de menaces pour la cybersécurité. Tout d’abord, une cyberattaque est une menace interne ou externe visant à exploiter ou à compromettre la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité de systèmes informatiques d’une entreprise ou d’un individu.

Ces attaques reposent sur différents outils et méthodes illégales pour endommager ou obtenir l’accès à un ordinateur, un appareil, un réseau, une application ou une base de données.

Il existe une large variété de cyberattaques. Parmi les plus connues, on peut citer les malwares, les ransomwares, les attaques par injection, le phishing, les attaques DDoS, l’exécution de code à distance, les attaques par force brute ou encore l’exploitation de vulnérabilités.

Outre les cyberattaques, la cybersécurité protège aussi contre les fuites de données. Il peut s’agit d’un incident ou d’une attaque résultant sur l’exposition d’informations confidentielles, les rendant accessibles à n’importe qui.

Quels sont les défis et difficultés de la cybersécurité ?

Les cyberattaques et les malwares évoluent constamment. Les cybercriminels redoublent d’inventivité et créent sans cesse de nouvelles formes de logiciels malveillants. La cybersécurité doit donc s’adapter en permanence à cette menace mutante, et c’est l’une des principales difficultés.

Il ne suffit plus aujourd’hui de protéger uniquement les composants les plus importants d’un système et de les défendre contre les menaces les plus connues. Une approche plus proactive et adaptable est indispensable.

Le niveau de sécurité doit être surveillé en continu et en temps réel, comme le recommande le NIST (National Institute of Standards and Technology) des États-Unis. Cet institut conseille par ailleurs de focaliser la stratégie de sécurité sur les données, et non sur un  » périmètre  » comme c’était le cas autrefois.

Comment se former à la cybersécurité ?

Les cyberattaques sont de plus en plus nombreuses et virulentes. Il est plus important que jamais d’assurer la sécurité des données, des logiciels et du matériel informatique.

Or, on déplore à l’heure actuelle une pénurie d’experts en la matière. Selon l’étude ISC Cybersecurity Workforce Study, il faudrait que le nombre de professionnels de la cybersécurité augmente de 62% pour répondre aux besoins actuels des entreprises.

Selon le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, le nombre d’offres d’emploi dans la cybersécurité devrait augmenter beaucoup plus vite que la moyenne entre 2019 et 2029. Le nombre de postes d’analystes en sécurité informatique devrait augmenter de 31%, contre 4% en moyenne pour tous les emplois. Actuellement, selon la Cybersecurity Workforce Study publiée par ISC en 2020, le nombre de postes de cybersécurité s’élève déjà à 3,1 millions.

Et compte tenu de la forte demande, les salaires proposés par les entreprises sont généralement élevés. En moyenne, un professionnel de la cybersécurité gagne 115 000 dollars par an.

Il est donc très pertinent d’entamer une carrière dans la cybersécurité. Si vous aimez résoudre des problèmes et anticiper les événements, cette vocation vous correspond.

La cybersécurité requiert indéniablement de solides compétences techniques. La maîtrise d’au moins un langage de cybersécurité constitue une bonne base, et il est aussi préférable de comprendre le fonctionnement des réseaux informatiques, des techniques d’authentification et de monitoring, de gestion d’accès, du chiffrement de données et de sécurité des applications web. Une soif d’apprendre est indispensable, car la cybersécurité évolue constamment et requiert un apprentissage continu tout au long de sa carrière.

Toutefois, contrairement aux idées reçues, un diplôme d’université n’est pas forcément nécessaire. Après tout, les pionniers de la cybersécurité n’en avaient pas.

Le plus important est de travailler dur, et de contribuer à des projets open source. De nombreux professionnels de ce secteur sont des autodidactes.

Bien évidemment, une formation en cybersécurité ou autre discipline liée offre de nombreuses opportunités. Beaucoup de grandes entreprises considèrent d’ailleurs un diplôme universitaire comme critère incontournable de recrutement.

Il existe une large variété de voies pour commencer une carrière dans la cybersécurité. Dans un premier temps, vous pouvez lister vos compétences, vos qualités personnelles et vos centres d’intérêt. Ceci permettra de choisir quel rôle vous correspond le mieux dans le vaste écosystème de la sécurité informatique.

On compte déjà de nombreux métiers dans la cybersécurité, et d’autres rôles apparaîtront au fil des années à venir. On peut citer l’ingénieur en sécurité réseau, l’ingénieur en sécurité Cloud, l’architecte de sécurité, le testeur d’intrusion, l’analyste en malware ou encore le cryptographe.

Après avoir choisi le poste que vous souhaitez occuper, vous pouvez commencer à lire des livres sur le sujet pour accroître vos connaissances. Vous pouvez trouver de nombreux ouvrages (en anglais) sur No Starch Press.

De même, la page GitHub « Awesome Infosec » constitue une collection de ressources éducatives  » crowd-sourced « . Vous pouvez aussi commencer à constituer un réseau en contactant des professionnels de l’industrie via Twitter ou autres réseaux sociaux. La communauté de la cybersécurité est généralement ouverte, et pourrez recevoir de précieux conseils sur les meilleures méthodes pour trouver un emploi ou pour trouver des ressources d’apprentissage.

Il existe aussi des groupes organisant des rassemblements en présentiel. On peut citer l’Information Systems Security Association (ISSA), l’Open Web Application Security Project (OWASP), la Cloud Security Alliance (CSA) ou ISACA. Vous pourrez commencer en tant que bénévole au sein de ces groupes, et travailler sur des projets Open Source via internet. En tissant votre réseau au sein de ces groupes, il est possible que vous trouviez l’opportunité de lancer votre carrière.

Il y a de la place pour tout le monde dans la cybersécurité, et pas uniquement pour les profils techniques. La connaissance du monde de l’entreprise, de la loi, de la psychologie et de la sociologie est tout aussi importante que la technologie pour assurer la sécurité des systèmes informatiques.

Les développeurs logiciels, les Data Scientists ou les analystes système sont aussi très recherchés. Toutefois, les entreprises de sécurité ont aussi besoin de directeurs de produits, de professionnels du marketing, d’attachés de presse et de communicants.

La cybersécurité n’est pas forcément un emploi à temps plein, et peut venir compléter d’autres rôles. Les entreprises se tournent vers des programmes de sécurité  » crowdsourced « , comme les chasses aux bugs ou les tests d’intrusion ouverts au public.

Vous pouvez donc venir en aide aux entreprises sans forcément travailler pour elles en tant qu’employé. Si vous découvrez un bug ou une vulnérabilité, la signaler à l’entreprise concernée avec qu’un hacker s’en empare peut vous offrir une belle récompense. Il existe des chasseurs de bugs à temps plein, mais beaucoup pratiquent cette activité parallèlement à leur métier ou dans le cadre d’une formation.

Même si vous n’envisagez pas de devenir un professionnel de la cybersécurité, il est très utile de se former pour acquérir des bases solides. Ceci permettra non seulement de mieux protéger les données de votre entreprise, mais aussi vos propres informations personnelles au quotidien.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour vous former à la cybersécurité. Outre les diplômes universitaires, il existe de nombreuses formations en ligne. Vous pouvez notamment vous tourner vers les plateformes de MOOC et les BootCamps. Face à la pénurie d’experts, les entreprises recherchent essentiellement des compétences et accordent moins d’importance au type de formation choisi…

En tant que chef d’entreprise, il est aussi très intéressant de former vos équipes et vos collaborateurs à la cybersécurité. Il était déjà important que tous les employés soient éduqués aux risques de sécurité informatique, et la généralisation du travail à distance induite par le COVID-19 a rendu cette prise de conscience indispensable.

Pour assurer la protection de vos données et vos systèmes, les employés doivent connaître les bonnes pratiques comme l’utilisation de mots de passe complexes. Ils doivent aussi savoir reconnaître les tentatives de phishing (hameçonnage) et autres méthodes d’ingénierie sociale. Les former à la cybersécurité peut vous éviter une fuite de données causant d’irréparables dégâts sur votre réputation et des pertes financières colossales…

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?