big data

Base de données : qu’est-ce que c’est, et comment ça fonctionne ?

Bastien L

Bastien L

4 min

Les bases de données permettent de stocker et de manipuler les données. Découvrez tout ce que vous devez savoir à ce sujet, et pourquoi commencer une formation de Data Management.

Pour comprendre ce qu’est une base de données, il est important de comprendre d’abord ce que sont véritablement les données. Pour faire simple, il s’agit d’informations pouvant être liées à n’importe quel objet. Elles peuvent prendre de nombreuses formes différentes : nombres, bytes, images, fichiers de texte…

Ainsi, une base de données est une collection organisée de données structurées. Généralement stockée électroniquement sur un ordinateur, elle permet d’accéder, de gérer, de manipuler et de mettre à jour facilement les données. Les bases de données simplifient le Data Management.

En d’autres termes, une base de données est l’emplacement où les données sont stockées. On peut la comparer avec une bibliothèque, où les données feraient office de livres.

En guise d’exemple, on peut évoquer un annuaire téléphonique en ligne. Une telle plateforme utilise une base de données pour stocker les données sur les personnes, les numéros de téléphone et autres informations de contact.

En règle générale, une base de données est contrôlée par un système de gestion de base de données : un DBMS (Database Management System). Les données, le DBMS, et les applications associées forment un ” système de base de données ” que l’on abrège bien souvent en ” base de données “.

Le plus souvent, au sein des types de bases de données les plus communs, les données sont organisées en lignes et en colonnes dans des séries de tableaux. Ce format facilite le traitement des données et la formulation de requêtes. Sur la plupart des bases de données, les requêtes s’effectuent en langage SQL (Structured Query Language).

Quels sont les différents types de bases de données ?

Il existe une large variété de bases de données. L’un des plus communs est la base de données relationnelle, prédominant depuis les années 1980. Les données y sont organisées sous la forme d’un ensemble de tableaux avec des colonnes et des couloirs.

Dans les bases de données orientées objet, les données sont représentées sous la forme d’objets. Au sein des bases de données distribuées, deux ou plusieurs fichiers situés sur différents sites sont rassemblés et la base de données peut être stockée sur de multiples ordinateurs répartis à différents emplacements physiques.

Une base de données NoSQL ou non-relationnelle permet le stockage et la manipulation de données non structurées. Ce type de ” database ” gagne en popularité avec l’essor des applications web.

Il ne s’agit là que de quelques exemples, car il existe une véritable multitude de types de bases de données. On peut également citer les Data Warehouses, les bases de données OLTP, ou encore les bases de données Cloud.

Certaines catégories de bases de données sont spécifiquement conçues pour des usages dans le domaine de la science, de la finance ou autres secteurs. Les évolutions et progrès technologiques effectués, comme le Cloud ou l’automatisation, donnent également naissance à de nouveaux types de bases de données.

Quels sont les 5 composants d'une base de données ?

Une base de données se compose de cinq éléments principaux : le matériel, le logiciel, les données, la procédure et le langage d’accès à la base de données.

Le matériel (hardware) est constitué d’appareils électroniques tels que des ordinateurs et des systèmes de stockage. La partie logicielle est un ensemble de programmes utilisés pour gérer et contrôler la base de données.

Elle regroupe le logiciel de base de données, le système d’exploitation, le logiciel de réseau permettant le partage des données, et les applications permettent l’accès aux données.

Les données sont les informations brutes qui sont stockées dans la base de données. Elles peuvent prendre divers formats, tels que des textes, des images ou des vidéos.

La procédure est un ensemble de règles et d’instructions permettant d’utiliser le logiciel de gestion de base de données (DBMS). Enfin, le langage d’accès à la base de données est utilisé pour accéder aux données, pour en entrer de nouvelles, pour mettre à jour les données existantes ou pour les récupérer via les requêtes.

Qu'est-ce qu'un DBMS ?

Un DBMS est un système de gestion de base de données. Il s’agit d’un ensemble de programmes permettant aux utilisateurs d’accéder aux bases de données, de manipuler les données, de générer des rapports et de représenter les données. Ce système aide aussi à contrôler l’accès à la base de données.

Il s’agit de l’interface entre la base de données et les utilisateurs finaux ou les programmes. Il permet aussi le suivi des performances, le backup, la restauration, ou la configuration des bases de données. Parmi les exemples les plus populaires, on peut citer MySQL, Microsoft Access, Microsoft SQL Server, Oracle Database, FileMaker Pro ou dBase.

Qu'est-ce que SQL ?

Le Structured Query Language (SQL) est un langage de programmation utilisé par toutes les bases de données relationnelles pour effectuer des requêtes, manipuler, et contrôler l’accès aux données.

Initialement développé par IBM dans les années 1970, ce langage reste aujourd’hui le plus utilisé. Il existe cependant des alternatives.

Une formation Data Management pour apprendre la gestion des bases de données

La gestion des bases de données est aujourd’hui indispensable pour les entreprises. Il s’agit d’un élément essentiel de la Data Science et de l’analyse de données. Si les informations ne sont pas organisées dans une ” database “, elles ne pourront être exploitées.

Pour tirer pleinement profit du Big Data, vous pouvez former vos employés à la gestion de base de données grâce à notre formation en Data Management. Ce parcours permet d’apprendre à manipuler les bases de données avec SQL et Python, mais aussi d’acquérir de solides notions de Data Quality et de Data Visualization.

Cette formation est également disponible si vous êtes étudiant ou professionnel en phase de reconversion. Leader français des formations à la Data Science, DataScientest vous permet d’obtenir un diplôme certifié par la Sorbonne en seulement trois mois. Pour plus d’informations, consultez la présentation complète.

Vous savez tout sur les bases de données. Découvrez la profession de Data Manager et notre dossier complet sur le Data Mining ou forage de données.