JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Front-End vs Back-End : comprendre les différences

front end back end

Le front-end et le back-end sont deux concepts essentiels dans le domaine du développement de logiciel. Ils sont utilisés par les programmeurs et les professionnels de l’informatique pour décrire les différentes couches qui constituent un ordinateur, un programme informatique ou un site web.

La différence entre les deux réside dans la manière dont les utilisateurs y accèdent. L’utilisateur est une entité pouvant être humaine ou numérique. Il est important de comprendre la définition de chacun de ces termes, et les différences qui les distinguent.

Qu'est-ce que le front-end ?

Le front end est la couche regroupant tout le logiciel ou le hardware faisant partie d’une interface utilisateur. Les humains ou les utilisateurs numériques interagissent directement avec divers aspects du front end d’un programme. Ceci englobe les données entrées par l’utilisateur, les boutons, les programmes, les sites web et bien d’autres éléments. La plupart de ces éléments sont conçus par des professionnels de l’expérience utilisateur (UX Designers) pour être à la fois accessibles, plaisants et simples d’utilisation.

Le développement front-end consiste à créer des applications, des logiciels ou des sites web dont le rendu s’effectue côté client. Dans le domaine du développement web, les développeurs utilisent principalement leur HTML, le CSS et le JavaScript.

Ils utilisent aussi des frameworks client-side comme Angular, React, Stencil et Vue. Toutefois, les applications rendues côté client reposent malgré tout sur des services et des APIs exécutés sur le Cloud ou sur des serveurs distants back-end.

Il existe différents rôles et métiers front-end. Le développeur front-end crée des logiciels ou des sites web sans aucun développement back-end. Un site web ainsi créé est un site statique. Il peut s’agir par exemple d’un site web pour un restaurant ou un salon de coiffure.

Un tel site ne requiert aucun stockage d’informations sur une base de données. Les pages restent toujours identiques. Le développeur web front-end peut travailler avec HMTL, CSS et JavaScript.

Le designers d’interface utilisateur (UI) et d’expérience utilisateur (UX) sont également développeurs front-end. Un UI designer est un concept visuel qui ne se charge généralement pas de l’implémentation, mais connaît HTML et CSS pour pouvoir communiquer ses idées aux développeurs front-end. Un UX Designer travaille sur le front-end, étudie la manière dont les internautes utilisent les sites web.

Qu'est-ce que le back-end ?

Le back end désigne les parties du code d’une application ou d’un logiciel permettant son fonctionnement et inaccessibles à l’utilisateur. On le désigne aussi sous le nom de couche d’accès aux données d’un logiciel ou d’une machine. Il inclut toutes les fonctionnalités nécessitant un accès et une navigation par des moyens numériques.

Le développement back-end concerne les applications dont le rendu s’effectue en server-side. Les développeurs back-end créent aussi des services traitant la business logic et accédant aux ressources telles que des bases de données, des serveurs de fichiers ou des services Cloud. Ces services sont la colonne vertébrale de toute application.

Les développeurs web back-end utilisent les mêmes blocs de construction que les développeurs front-end : HTML, CSS et JavaScript. Ils utilisent aussi des stacks de logiciels englobant des systèmes d’exploitation, des frameworks, des serveurs web, des langages et des APIs de programmation.

Ces outils sont utilisés pour le rendu server-side de sites web et d’applications, et pour créer des services que d’autres applications peuvent exploiter. Parmi les stacks les plus connus, on peut citer .NET, MEAN et LAMP. Chacun utilise un langage de programmation tel que C#, JavaScript, Java, Go, Python ou PHP.

Qu'est-ce que le développement full-stack ?

Un développeur n’est pas forcément contraint de choisir entre front-end et back-end. Il est possible d’utiliser les deux en tant que développeur full-stack.

full-stack-development

Les développeurs web full-stack peuvent créer des sites et des applications web dont le rendu s’effectue à la fois client-side (frontend) et server-side (backend). Ils créent aussi des services, des composants et des APIs permettant de résoudre des problèmes spécifiques et d’accéder à des infrastructures telles que des bases de données, des serveurs de fichiers, des services Cloud et bien plus encore.

À quoi sert le développement full-stack ?

Les architectures système sont décomposées en composants front end et back end à différentes fins. Dans le domaine du développement web ou logiciel, le but est généralement de décomposer les projets en fonction des compétences nécessaires. L’aspect front end d’un projet est généralement pris en charge par des professionnels tels que les designers web, tandis que le back end concerne les ingénieurs et les développeurs.

La distinction front end / back end peut aussi désigner des situations où un client a accès à une vue, tandis que les employés ont accès à une autre. Les composants front end sont exposés aux clients, tandis que les utilisateurs authentifiés ont accès à d’autres éléments back end.

En guise d’exemples de concepts et de composants front end, on peut citer les langages de design comme HTML, CSS et JavaScript, le SEO, les tests d’accessibilité, et les outils d’édition d’image ou de design graphique.

Pour le back end, on peut prendre les exemples de langages de programmation comme PHP, Python et C#, les frameworks de tests automatisés, la gestion de bases de données, la transformation de données, et les pratiques de cybersécurité.

Les différences entre front-end et back-end

Il existe plusieurs différences importantes entre le Front-End et le Back-End. Le front-end désigne ce que voient les utilisateurs, ce avec quoi ils interagissent. Le back-end est ce qui permet le fonctionnement.

Sur un site web, le frontend est la partie du site web avec laquelle les utilisateurs interagissent. Il s’agit par exemple de l’interface utilisateur graphique (GUI) et la ligne de commande, incluant les menus de navigation, le design, le texte, les images ou les vidéos. Au contraire, le backend est la partie d’un site web que les utilisateurs ne peuvent pas voir.

Tous les aspects visuels d’un site web pouvant être vus et utilisés par les utilisateurs font partie du front-end. Au contraire, tout ce qui survient en arrière-plan est lié au backend.

La distinction est aussi liée aux langages de programmation utilisés. Les langages du front-end sont le HTML, le CSS et le JavaScript, tandis que les langages du back-end incluent Java, Ruby, Python ou .Net.

Les langages de programmation front-end

Plusieurs langages de programmation front-end permettent le développement front-end. Le HTML (Hypertext Markup Language) est utilisés pour concevoir la portion front-end de pages web. Ils combinent les langages Markup et Hypertext.

Le langage CSS ou Cascading Style Sheets est un langage très simple, visant à faciliter le processus de présentation des pages web. Il permet d’appliquer des styles aux pages web, indépendamment du HTML.

Enfin, JavaScript est un langage de scripting permettant de rendre un site web interactif. Il augmente la fonctionnalité du site web, par exemple pour lancer des logiciels basés sur le web.

Les langages de programmation back-end

Pour le développement back-end, il existe aussi plusieurs langages de programmation de prédilection. Le PHP est un langage de scripting server-side spécifiquement conçu pour le développement web. On parle d’un langage « server-side« , car le code PHP est exécuté côté serveur.

Le C++ est un langage de programmation généraliste, largement utilisé pour la programmation compétitive. Il est également utilisé comme langage backend.

De son côté, Java est l’un des langages les plus populaires. Il est réputé pour sa haute scalabilité, et ses composants facilement accessibles.

Le langage Python est le plus populaire, et notamment pour le back-end. Il permet de travailler rapidement, et d’intégrer des systèmes de manière plus efficace.

Avec l’environnement de runtime open-source Node.js, il est possible d’exécuter le code JavaScript en dehors d’un navigateur. On l’utilise pour construire des services back-end comme les APIs, mais il ne s’agit ni d’un framework ni d’un langage de programmation.

Enfin, JavaScript présente la particularité de pouvoir être utilisé à la fois comme langage front end et back end. Il est donc particulièrement versatile.

Front-End / Back-End et Data Science

Le back-end et le front-end occupent une place essentielle dans le domaine du développement web, mais aussi dans la Data Science. Un Data Scientist maîtrisant à la fois le back-end et le front-end dispose d’un atout majeur, notamment pour l’implémentation d’algorithme dans une application.

Un tel expert est considéré comme un  » Full Stack Data Scientist « . Il intervient tout au long du cycle de vie de la science des données, et couvre tous les composants d’un projet de Data Science.

frontend-backend-machine-learning

Ce professionnel hautement qualifié intervient dans la collecte, l’exploration et l’analyse des données dans le but de construire des modèles et de résoudre les problèmes de l’entreprise. Il utilise aussi l’apprentissage automatique (Machine Learning) pour parvenir à cet objectif.

Son rôle couvre aussi le déploiement du modèle construit à partir des données, dans le but de le rendre accessible aux utilisateurs finaux. Enfin, il continue à suivre le modèle pour détecter tout dysfonctionnement et remédier aux problèmes.

Comment se former au langage back-end Python ?

Que vous souhaitiez travailler dans le développement web ou la Data Science, de solides notions de front-end / back-end représentent un réel atout. Avec DataScientest, vous pouvez apprendre à maîtriser Python : le langage de programmation back-end le plus utilisé.

Nos formations Data Analyst, Data Engineer et Data Scientist incluent un module dédié à la programmation. Vous apprendrez à manier Python et ses différentes bibliothèques telles que NumPy et Pandas.

À travers ces cursus, vous apprendrez aussi à interagir avec les bases de données, à manier les outils de Data Visualization, les principales techniques de Business Intelligence ou les concepts de CI/CD. À l’issue du parcours, vous aurez toutes les compétences requises pour devenir professionnel en Data Science.

Nos différents programmes peuvent être complétés en Formation Continue, ou en mode BootCamp intensif. Notre approche Blended Learning combine coaching individuel sur une plateforme en ligne, et masterclass collectives. L’ensemble de la formation s’effectue à distance.

Après avoir complété une formation DataScientest, vous recevrez un certificat délivré par nos partenaires de l’Université Paris la Sorbonne ou Mines ParisTech / Dauphine PSL. Parmi les alumnis, plus de 80% ont trouvé un emploi immédiatement.

Enfin, il est possible de financer nos formations par le biais du Compte Personnel de Formation ou de l’AIF de Pôle Emploi. N’attendez plus et découvrez les formations DataScientest !

Vous savez tout sur le front-end / back-end. Découvrez notre dossier complet sur la Data Science, et notre dossier sur Python.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?