JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Sumx Power BI : à quoi sert cette fonction et comment l’utiliser ?

La fonction SUMX de Power BI permet de calculer la somme des produits de toutes les lignes d’un tableau. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette fonction itérative, et comment suivre une formation pour maîtriser Power BI !

L’outil de Business Intelligence et de Data Visualization de Microsoft, Power BI, connaît un succès retentissant en entreprise. Ce logiciel transforme la façon dont l’analyse de données est exploitée en entreprise pour résoudre les problèmes.
À l’aide de Power BI, travailler avec les données devient très facile. Ses fonctionnalités d’analyse en temps réel, de modélisation et de customisation offrent de nombreuses possibilités.

De plus, le langage DAX (Data Analysis Expressions) regroupe des fonctions, des opérateurs et des constantes utilisées pour créer des formules et des expressions sur Power BI.

Ces différentes fonctions mathématiques permettent de révéler toute la valeur des données. Parmi les fonctions Power BI, l’une des plus importantes est SUMX permettant d’obtenir la somme des expressions d’un tableau.

Qu'est-ce que Power BI ?

Power BI est une plateforme de Business Intelligence et de Data Visualization développée par Microsoft. Elle permet aux organisations d’analyser les données et de générer des rapports à partir des résultats.

Cette plateforme regroupe de nombreux outils, applications et connecteurs permettant de dégager des informations exploitables à partir des données, de créer des visuels immersifs et des rapports interactifs.

En réalité, Power BI est un outil de Business Intelligence en self-service. Cela signifie que les données peuvent être agrégées, analysées et visualisées très facilement pour produire des rapports attrayants.

Les données en provenance de multiples sources comme Oracle, SAP ou le Data Warehouse de votre choix peuvent être collectées à l’aide de Power BI. Cette plateforme peut prendre en charge aussi bien un simple fichier Excel qu’un vaste volume de Big Data.

Quels sont les points forts de Power BI ?

Power BI a fait ses preuves en tant qu’outil fiable et intuitif pour l’analyse et la visualisation de données. Son immense popularité est liée à plusieurs points forts.

Tout d’abord, ses multiples connecteurs permettent d’extraire des données en provenance d’une large variété de sources. En outre, les équipes peuvent partager l’accès aux rapports de manière sécurisée et contrôlée.

Un autre atout de Power BI est la capacité à afficher des données et des visuels en temps réel dans n’importe quel rapport ou tableau de bord. Les tableaux de bord sont mis à jour en temps réel, permettant de résoudre les problèmes et de découvrir de nouvelles opportunités instantanément.

Cette plateforme offre aussi de nombreuses possibilités de customisation, et permet aux utilisateurs d’exploiter son catalogue pour créer des visualisations selon leurs besoins. Il est également possible de générer des visuels personnalisés en utilisant les modules de DataViz des langages R et Python.

Grâce aux fonctionnalités d’intelligence artificielle ajoutées lors de récentes mises à jour, les utilisateurs peuvent utiliser des techniques comme la reconnaissance d’image ou l’analyse de texte pour préparer les données, développer des modèles de Machine Learning, et extraire rapidement des informations exploitables.

Qu'est-ce que la fonction SUMX ?

Le langage DAX (Data Analysis Expressions) de Power BI regroupe plus de 200 fonctions, opérateurs et constantes offrant une grande flexibilité pour les tâches d’analyse de données.

La fonction itérative SUMX calcule toutes les lignes d’un tableau et retourne la somme des produits. Ainsi, elle calcule d’abord le produit des valeurs de chaque champ avant de les additionner.

Toutes les fonctions itératives appliquent les calculs à chaque ligne une par une. Parmi les autres fonctions itératives de Power BI, on compte aussi COUNTX, RANKX et PRODUCTX.

La syntaxe de SUMX

En termes de syntaxe, une fonction SUMX typique prend cette forme : SUMX (<Table>, <Expression>).

Le paramètre « Table » indique le nom du tableau auquel la fonction DAX SUMX est appliquée. Les étapes ou les itérations seront effectuées sur les lignes de ce tableau.

Le paramètre « Expression » est l’expression ou l’équation nécessitant d’être évaluée sur chaque ligne. Le résultat de la somme est retourné sous forme de valeur SCALAR.

Comment utiliser SUMX sur Power BI ?

Appliquer la fonction SUMX sur Power BI est très simple. Après avoir chargé l’ensemble de données et nommé le tableau, il suffit d’effectuer un clic droit sur le tableau et de choisir « Nouvelle Mesure ».

Nommez la mesure à votre guise, ouvrez la fonction SUMX et indiquez le nom du tableau et l’expression à évaluer. Fermez les crochets et les parenthèses et pressez la touche « Entrée » pour obtenir le résultat.

Pour visualiser les résultats, cliquez sur l’onglet « Rapport » et choisissez dans la liste des visualisations. Faites glisser les champs adéquats dans l’onglet « Valeurs » pour obtenir le tableau des sommes.

Quelles différences entre SUMX et SUM ?

Il est essentiel de bien comprendre la différence entre les fonctions SUM et SUMX sur Power BI. Apprendre à exploiter ces fonctions correctement permet de plonger plus en profondeur dans les données brutes pour en extraire des informations exploitables en toute simplicité.

L’utilisation de ces fonctions permet de supprimer la complexité de l’analyse, et de révéler tout le potentiel des données. Même si elles semblent similaires, ces deux fonctions sont différentes.

Il faut savoir que Power BI comporte deux moteurs de calculs basiques : le moteur d’agrégation et le moteur d’itération. La fonction DAX SUM est liée au moteur d’agrégation et additionnes toutes les valeurs dans une colonne unique pour retourner le résultat.

Elle considère une seule colonne comme un tout et retourne un résultat. Les fonctions d’agrégations ne peuvent effectuer des évaluations sur chaque ligne d’un tableau.

De son côté, SUMX est une fonction itérative et son approche est différente. Elle est capable d’effectuer des calculs ligne par ligne et itère sur chaque ligne d’un tableau spécifié pour compléter le calcul. Les résultats de chaque ligne sont ensuite additionnés.

Comment choisir entre SUMX et SUM ?

On peut utiliser la fonction SUMX chaque fois qu’un calcul ligne par ligne est nécessaire. Si les données sont structurées d’une façon nécessitant de multiplier les valeurs de deux colonnes une ligne à la fois, il est impératif d’utiliser cette fonction.

En outre, SUMX peut aussi fonctionner sur une colonne unique. Il est donc théoriquement possible d’utiliser SUMX comme un simple agrégateur grâce à sa nature itérative. Toutefois, cette fonction consomme davantage de ressources que la fonction SUM et peut impacter négativement les performances du tableau de bord.

De son côté, la fonction SUM peut être utilisée pour tous les calculs sur une colonne unique et lorsque l’exécution ligne par ligne n’est pas requise. Si les données sont structurées d’une façon à contenir une seule colonne de valeurs, la fonction SUM permet d’additionner les valeurs. Cette fonction opère sur une colonne unique, et ne requiert donc pas d’itérateur.

Comment apprendre à maîtriser Power BI ?

Partout dans le monde, les professionnels de la Data utilisent Microsoft Power BI pour examiner les données en provenance de sources multiples et créer des graphiques, tableaux de bord et rapports attrayants.

Les fonctionnalités de cet outil permettent d’importer, transformer et visualiser des données en toute simplicité pour créer des rapports de haute qualité. Toutefois, il est nécessaire de maîtriser les fonctions DAX comme SUMX pour tirer pleinement profit des données.

Afin d’apprendre à manier pleinement Power BI et ses fonctions les plus subtiles, vous pouvez choisir DataScientest. Notre formation Power BI vous permet de maîtriser la plateforme en seulement 38 heures réparties sur cinq jours.

En tant que Microsoft Learning Partner, DataScientest est habilité à vous préparer au passage de la certification officielle PL-300 pour obtenir le statut de « Microsoft Power BI Data Analyst Associate ».

En guise d’alternative, les débutants peuvent choisir la formation permettant d’apprendre à concevoir des dashboards avec Power BI. Ce parcours de 24 heures réparties sur trois jours permet d’apprendre à utiliser les outils comme le langage DAX et Power Query pour analyser les données et créer des tableaux de bord avec Power BI.

À l’inverse, les personnes maniant déjà Power BI peuvent opter pour la formation d’approfondissement. Ce cursus de 14 heures réparties sur deux jours permet de découvrir tous les secrets de l’outil, et notamment les notions de DataFlows et Incremental Refresh.

Concernant le financement, l’organisme DataScientest est éligible au Compte Personnel de Formation. N’attendez plus, et découvrez la formation Power BI !

Vous savez tout sur la fonction SUMX de Power BI. Pour plus d’informations sur le même sujet, découvrez notre dossier complet sur Power BI et notre dossier sur son langage DAX.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?