Data Clean Room : Définition, fonctionnement et avantages

-
3
 m de lecture
-

D’ici 2024, les cookies tiers sont amenés à disparaître. Or, ces derniers favorisent un meilleur ciblage de l’audience. Pour les entreprises, la fin des cookies third party apparaît comme un véritable challenge. Elles doivent, en effet, modifier leur mode de fonctionnement en profondeur. L’objectif étant de continuer à cibler les bons prospects/clients, tout en garantissant une meilleure transparence et une protection des données à caractère personnel. C’est justement l’un des enjeux des data clean room. Focus sur cette nouvelle technologie.

Qu’est-ce qu’une data clean room ?

Une data clean room (ou DCR) est un environnement isolé, sécurisé et partagé entre plusieurs entreprises. Chacune d’entre elles dispose d’un accès externe à la data clean room. Elles peuvent ainsi déterminer le niveau de visibilité de leurs propres données (grâce à des contrôles d’accès définis). Mais aussi accéder à d’autres données anonymisées. Autrement dit, des données sans aucune information personnellement identifiable. Les entreprises pourront alors combiner les données anonymisées avec leurs propres jeux de données, les analyser, les faire correspondre, etc.

Grâce aux data clean rooms, plusieurs organisations peuvent conclure des accords de partenariats pour enrichir respectivement leurs jeux de données.

Bon à savoir : Les data clean rooms peuvent être gérées par l’une des entreprises qui partagent ses données, ou par un tiers de confiance.

Comment fonctionne une DCR ?

L’intégration des données

Pour mettre en place une data clean room, chaque partie prenante doit intégrer ses propres données en provenance du CRM, du site web, des applications, de l’entreprise, ou encore des réseaux sociaux. 

Ainsi, les utilisateurs d’une DCR ont accès à des first party data et second party data. Ces dernières peuvent appartenir à d’autres marques, des partenaires, des réseaux publicitaires ou des éditeurs. Quelles qu’elles soient, les données sont acheminées vers une “salle blanche”.

L’accessibilité des données

Si l’objectif de la data clean room est de partager les données entre plusieurs organisations, il convient de définir ce qui y rentre et ce qui en sort. Autrement dit, les niveaux d’accès entre les différents utilisateurs de la DCR. Chaque partie prenante doit déterminer qui a accès à quoi et pendant combien de temps. S’il y a plusieurs organisations, il est tout à fait possible qu’une entreprise A ait accès à une large partie des données de l’entreprise B, alors que l’entreprise C n’aura qu’un accès restreint.

UNE CARRIÈRE DANS LA DATA VOUS TEND LES BRAS !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez nos formations en Data Science.

Participer à votre première formation data gratuitement !

Assistez aux cours dispensés en live par nos formateurs pour démarrer sur Python, SQL, Power BI…

UNE CARRIÈRE DANS LA DATA VOUS TEND LES BRAS !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer

Découvrez nos formations en Data Science.

Participer à votre première formation data gratuitement !

Assistez aux cours dispensés en live par nos formateurs pour démarrer sur Python, SQL, Power BI …

L’enrichissement et l’analyse

Une fois les droits d’accès définis, chaque utilisateur voit son jeu de données complété par des données de seconde partie. Ils peuvent ainsi enrichir leur propre data set. Toutes les données étant regroupées, les analyses data sont plus pertinentes. Ce qui permet alors de prendre des décisions plus éclairées.

Data Clean Room

Quels sont les avantages d’une data clean room ?

Au-delà de pallier la fin des cookies tiers, l’implémentation d’une data clean room permet aux organisations de bénéficier d’une multitude d’avantages.

Favoriser les data alliances

Si les données sont de plus en plus importantes au sein des organisations, elles sont aussi particulièrement sensibles. Partager ses informations auprès de tiers ne va pas forcément de soi. À moins d’une régulation stricte. C’est justement le cas de la data clean room. Celle-ci favorise les échanges tout en garantissant un respect de la réglementation (à la fois en termes de protection des données personnelles, que de sécurisation).

Réaliser des analyses plus poussées

En regroupant les données de plusieurs entreprises, les data clean room favorisent la qualité de la data analytics. C’est particulièrement utile dans le cadre d’une stratégie de marketing digital. Et pour cause, l’enrichissement des jeux de données à travers les DCR permet de : 
  • mieux comprendre le comportement des clients/prospects (notamment par rapport à des entreprises tierces) ;
  • créer des audiences plus ciblées pour les annonces publicitaires (sur Google ou Facebook ads par exemple) ;
  • personnaliser l’expérience client ;
  • optimiser l’A/B testing ;
  • améliorer la fréquence et la portée des campagnes publicitaires ;
  • etc.

Ce faisant, la data clean room permet de réduire les angles morts et d’améliorer le rendement des dépenses publicitaires.

Améliorer la sécurité des données

Aujourd’hui, la sécurité des données est l’un des enjeux majeurs des entreprises. Elles doivent éviter toutes fuites. Ce qui n’est pas forcément aisé en cas de partage d’informations. Heureusement, les data clean room sont des espaces de travail parfaitement sécurisés où seuls les utilisateurs autorisés ont accès aux données encryptées. En effet, les données collectées au sein des DCR sont encodées pour assurer leur anonymisation et leur sécurité. 

Par ailleurs, chaque organisation reste maître de ses propres données. Elles définissent avec précision le niveau de visibilité de chacune de leurs informations : le contenu des données partagées, les destinataires et la durée de partage.

Ce qu’il faut retenir

  • Une data clean room est un espace de travail sécurisé et partagé entre plusieurs organisations. 
  • L’idée est alors de renforcer les jeux de données de chaque entreprise utilisatrice d’une DCR, favoriser la collaboration et anticiper la fin des cookies tiers en 2024.
  • Parmi les principaux cas d’usage des data clean rooms, on retrouve la publicité digitale. Dans ce cas, le partage de données via une DCR permet d’améliorer la pertinence des analyses et de la connaissance client.
Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?