Des pages Wikipédia rédigées par ChatGPT ?

-
2
 m de lecture
-

Alors que ChatGPT bouscule les entreprises, certains le considèrent tout au plus comme un auto-correcteur amusant, s’inspirant des travaux humains. Mais si on inversait les rôles et que ChatGPT devenait l’écriture de références ? Et bien cette question, le fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales, se l’est posé.

ChatGPT pourrait écrire des pages Wikipédia ?

Depuis quelque temps, Jimmy Wales et la communauté Wikipédia réfléchissent à l’évolution de l’encyclopédie mondiale dans les années à venir. En ce qui concerne les capacités de l’intelligence artificielle de génération, les gens se disent prudents, mais également intrigués. Selon eux, le chatbot ChatGPT à encore de nombreuses failles mais ses capacités et la possibilité qu’il puisse écrire une page se rapprochent à grand pas.

UNE CARRIÈRE DANS LA DATA VOUS TEND LES BRAS !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez nos formations en Data Science.

Participer à votre première formation data gratuitement !

Assistez aux cours dispensés en live par nos formateurs pour démarrer sur Python, SQL, Power BI…

UNE CARRIÈRE DANS LA DATA VOUS TEND LES BRAS !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer

Découvrez nos formations en Data Science.

Participer à votre première formation data gratuitement !

Assistez aux cours dispensés en live par nos formateurs pour démarrer sur Python, SQL, Power BI …

Quels sont selon eux les failles de ChatGPT ?

Pour Wales, l’obstacle majeur et commun à beaucoup de personnes est “l’hallucination” de ChatGPT qu’il traduit par “mensonge inventé”. Malheureusement, ce manque de cohérence et cette capacité à inventer l’histoire est un refus catégorique pour Wikipédia.

Wales explique tout de même qu’il perçoit de l’espoir dans cette technologie. Pour lui, si l’IA reçoit des dataset composés de données pertinentes et neutres, les LLM pourraient être d’une grande aide aux bénévoles. Il insiste sur l’importance de données neutres car une IA s’entraînant sur des données biaisées donnera forcément des résultats biaisés. 

Pourtant, leur capacité d’écriture pourrait résoudre le manque de partialité dans les écrits de Wikipédia. Cette impartialité se traduit par les sujets choisis ou l’angle choisi, mais non voulu, des rédacteurs de Wikipédia qui sont majoritairement des hommes blancs.

L’IA générative a de beaux jours devant elle. Néanmoins, les développeurs de ces technologies doivent en finir avec l’hallucination régulière pour pouvoir développer leur système dans tous les domaines. OpenAI montre d’ailleurs ses efforts dans la résolution de ce problème avec le lancement de GPT-4. Dans tous les cas, si cet article vous a plu et si vous envisagez une carrière dans la Data Science, n’hésitez pas à découvrir nos articles ou nos offres de formations sur DataScientest.

Source : standard.co.uk

Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?