Maradona, retour sur les donnĂ©es d’une lĂ©gende du football

-
2
 m de lecture
-
diego maradona stats

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le dĂ©cĂšs de Diego Maradona, une icĂŽne pour certains et une lĂ©gende pour tous. Nous tenons Ă  prĂ©senter toutes nos condolĂ©ances Ă  la famille Maradona.

Pour lui rendre hommage, nous avons dĂ©cidĂ© de faire un flashback sur la carriĂšre de l’argentin qui a marquĂ© l’histoire du sport le plus connu au monde : le football. Retour sur les stats de Diego Maradona.

Retour en données sur les faits marquants de sa carriÚre

  • Tout au long de sa carriĂšre, Diego Maradona a rĂ©ussi Ă  faire mouche 359 fois dont 47 buts en sĂ©lection nationale ce qui Ă©tait incroyable pour un joueur de cette Ă©poque. Il a notamment fait mieux que Michel Platini, son rival de la Juve du temps oĂč il Ă©voluait Ă  Naples, qui a marquĂ© 354 buts dont 41 en Ă©quipe nationale. 
  • GrĂące Ă  cette capacitĂ© Ă  transformer les occasions en buts, il a rĂ©ussi Ă  accumuler plusieurs trophĂ©es dans les diffĂ©rentes compĂ©titions auxquelles il a pris part. Entre autres : 2 fois champions d’Italie et vainqueur de la coupe de l’UEFA avec le Napoli, vainqueur de la coupe d’Espagne avec le FC Barcelone et surtout, de la coupe du monde, trophĂ©e le plus important d’une carriĂšre pour certains, avec l’Argentine en 1986.
  • GrĂące Ă  sa contribution aux nombreux succĂšs collectifs, il reçoit Ă©normĂ©ment de trophĂ©es individuels tout au long de sa carriĂšre. Il est Ă©lu « joueur du XXĂšme siĂšcle » par la FIFA devant PelĂ©, une autre lĂ©gende du sport. Il reçoit Ă©galement un Ballon d’or d’honneur en 1995, saluant sa carriĂšre et son apport au football. Il est Ă©galement nommĂ© dans la Dream Team par la FIFA en 2002. 
  • Au-delĂ  de sa capacitĂ© Ă  convertir les actions en buts, il Ă©tait capable de construire et de mener une attaque Ă  lui tout seul jusqu’aux cages de l’équipe : on fait rĂ©fĂ©rence bien-Ă©videmment au « but du siĂšcle » face Ă  l’équipe national d’Angleterre. Il a rĂ©ussi Ă  traverser la moitiĂ© d’un terrain de football soit (entre 90 et 120 mĂštres) en moins de 10 secondes tout en dribblant 6 joueurs de l’équipe adverse avec une telle aisance technique 
 Bref, phĂ©nomĂ©nal ! 
  • Dans ce mĂȘme match de quart de final de coupe du monde 1986, il rĂ©alise une action qui marque les esprits de tous les fans de football : « la main de Dieu ». Elle permet Ă  l’Argentine de remporter une victoire sportive contre l’Angleterre, mais surtout de prendre une revanche symbolique sur son rival politique 4 ans aprĂšs le conflit territorial des Malouines qui les oppose. Les argentins passent au prochain tour et ils ramĂšneront la coupe Ă  la maison deux matchs plus tard. 

Nous tenions Ă  mettre en valeur les principaux faits d’armes et les moments clĂ©s de sa carriĂšre ayant fait de lui cette lĂ©gende qui a inspirĂ© tant de sportifs Ă  travers le monde.

La data et le foot vous intéressent ? Découvrez cet article.

Rest in Peace El Pibe de Oro

Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les derniÚres actualités data directement dans votre boßte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez ĂȘtre alertĂ© des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?