JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Les universités de La Rochelle, de Liverpool et du Massachusetts utilisent la Data Science pour  étudier la reproduction des albatros

-
2
 m de lecture
-

Selon L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN),17 des 22 espèces d’albatros sont menacées d’extinction. La disparition de ces animaux représente un danger majeur dans l’équilibre de nos écosystèmes marins. Afin d’aider à la compréhension et à la protection de ces espèces, les universités de La Rochelle, de Liverpool et du Massachusetts ont utilisé la Data Science pour étudier leurs périodes de reproduction.

En quoi consiste cette étude ?

L’objectif de ces recherches est de comprendre les habitudes de reproduction des albatros et comment les influencer positivement. Pour cela, les équipes des universités ont utilisé des bases de données comportementales datant de 1950 jusqu’à aujourd’hui. Grâce à ces données, ils ont appris que ces oiseaux, qui d’ordinaire s’unissent pour la vie, pouvaient “divorcer”. Ce cas est même plus fréquent chez les mâles dits “timides”, jugés comme incapables de défendre le nid conjugal et encore moins eux-mêmes. 

Au cours de leurs analyses, les chercheurs voulurent savoir si ces divorces avaient un impact démographique important sur les populations d’albatros. Ils firent alors analyser des datasets de données comportementales et de données démographiques par un algorithme de classification. Ils découvrirent que les générations composées principalement d’albatros “timides” étaient moins peuplées que les générations composées de spécimens “courageux”.

Quelles sont les conclusions de cette étude ?

Les chercheurs ont découvert que les albatros sont des animaux établissant leur relation sur la personnalité de leur partenaire. Jusqu’ici seuls les humains portaient réellement de l’importance pour cette spécificité. Cette découverte permet d’expliquer les chocs démographiques de certaines populations sur les années précédentes. 

Elle pose aussi la question de l’importance de la personnalité pour les autres espèces. Les albatros sont-ils les seuls oiseaux ou animaux à considérer la personnalité de leur partenaire comme critère de reproduction ? 

Grâce à la Data Science, les équipes de chercheurs ont pu découvrir une nouvelle façon d’étudier les albatros et de mieux comprendre cette espèce. Si vous envisagez une carrière dans les métiers de la Data Science pour aider au développement de la recherche animalière, découvrez notre offre de formation en visitant cette page.

Source : scitechdaily.com

UNE CARRIÈRE DANS LA DATA VOUS TEND LES BRAS !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez nos formations en Data Science.

UNE CARRIÈRE DANS LA DATA VOUS TEND LES BRAS !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer

Découvrez nos formations en Data Science.
Facebook
Twitter
LinkedIn

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?