Direct Query VS Import Power BI : Lequel choisir ?

-
4
 m de lecture
-

Lors d’une connexion des données dans Power BI, deux choix s’offrent à vous : Direct Query vs Import Power BI. Pour choisir la stratégie idéale, il est important de connaître les deux méthodes, leurs avantages et leurs inconvénients.

Chaque méthode peut être utilisée en fonction du type de rapport, mais votre organisation doit avoir une méthode concrète pour chacune de ces techniques. Alors, comment fonctionne Direct Query et Import Power BI ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque méthode ? Réponses dans cet article. 

Qu’est-ce qu'Import Power BI ?

La méthode de connexion d’Import Power BI met en cache les données auxquelles vous vous connectez. Cela crée ainsi une capture des données à un moment spécifique dans le temps. Toutes les interactions de vos données et les filtres sont appliqués dans la source de ce cache compressé plutôt que dans la source originale.

Qu’est-ce que Direct Query ?

Lorsque vous connectez une source de données en utilisant Direct Query, votre tableau va directement rechercher les données au moment de l’exécution. Chaque filtre et interaction avec le rapport déclenche d’autres requêtes. Aucune donnée n’est directement importée dans Power BI. Vous envoyez donc des requêtes aux données présentes dans la source de données elle-même et cette requête apporte la data vers Power BI. 

Maintenant que vous comprenez le fonctionnement de chaque méthode, passons à leurs avantages et inconvénients.

Les avantages de l’Import Power BI

Tout d’abord, Import Power BI promet une performance optimale. En effet, quand vous passez par le cache des données, vous tirez le plein avantage du moteur Vertipaq (moteur d’accès aux données). Les performances de votre rapport sont alors idéales. 

De plus, Import Power BI permet d’utiliser les fonctions DAX et les fonctions M et les différents formats de données comme vous le désirez. Avec plus de fonctionnalités, vous êtes plus libre dans la modélisation de vos données. Enfin, cette méthode vous permet de combiner des data de différentes sources de données comme des bases de données, des fichiers CSV ou un Dataflow. 

Les inconvénients de l’Import Power BI

Import Power BI comporte aussi son lot de défauts. Vous l’avez peut-être déjà deviné lors de la description de chaque méthode, mais Import implique un délai dans le rafraîchissement des données. En effet, vous ne pouvez programmer que jusqu’à 8 rafraîchissements par jour (sauf dans le cas d’utilisation de Premium SKUs). Cela étant dit, vous devez aussi prendre en considération le nombre de rapports sous votre contrôle et le volume de données à rafraîchir. Le Schedule Refresh, ce n’est pas le point fort d’Import Power BI. 

Également, la taille des jeux de données à importer est limitée à 1GB (encore une fois, sauf dans le cas de l’utilisation de Premium). Même si le moteur Vertipaq permet de compresser de manière irréprochable, il est important de garder en tête cette limite lors de la sélection de votre méthode de connexion. 

Lorsque vous sélectionnez Import, pas de retour en arrière possible ! Avant de sélectionner cette méthode de connexion, assurez-vous de bien vouloir l’utiliser. Sinon, cela vous ajoute une charge de travail supplémentaire.

Les avantages de Direct Query

Vous allez vite comprendre : les avantages de l’un sont les défauts de l’autre, et vice versa. Le premier bénéfice concret de Direct Query est l’instantanéité du rafraîchissement des données. En effet, les données reçoivent constamment des requêtes par Direct Query pour obtenir les données les plus à jour possible. Le rafraîchissement a lieu toutes les 15 minutes. 

Aussi, le volume de vos fichiers est largement plus petit. Puisque vous utilisez Direct Query plutôt que de mettre vos fichiers en cache, les tableaux Power BI Desktop sont moins volumineux et plus faciles à utiliser, notamment par un enregistrement et une publication plus rapide. Cela signifie aussi que vous n’avez pas besoin de stocker des données compressées sur Power BI Service. Moins de capacité de stockage sur le service sont nécessaires pour connecter vos données.

Les inconvénients de Direct Query

Le premier inconvénient de Power BI Direct Query est la performance moins accrue qu’Import Power BI. En effet, les requêtes aux sources de données au moment de l’exécution amènent de la concurrence avec les autres utilisateurs sur la bande passante. Ici, vous ne bénéficiez pas des performances de l’utilisation du moteur Vertipaq.

Ensuite, vous ne pouvez pas utiliser toutes les fonctionnalités de transformation de Power Query lorsque vous utilisez la méthode de connexion Direct Query. Certaines fonctions DAX ne sont pas disponibles, par exemple. Si vos données sont mal structurées ou nécessitent de nombreuses modifications, Direct Query n’est sûrement pas la meilleure option pour vous. 

Enfin, la méthode Direct Query impose l’utilisation d’une seule source de données. Cette technique ne supporte que le filtrage dans une seule direction : le filtrage bidirectionnel n’est pas disponible.

Comment choisir entre Direct Query & Import Power BI ?

Maintenant que vous connaissez tous les avantages et défauts entre Direct Query et Import Power BI, regardons les autres facteurs à prendre en compte pour choisir la méthode la plus adaptée à votre organisation. 

Au-delà des qualités et des inconvénients, d’autres facteurs sont à considérer lors du choix de la méthode. En effet, de nombreux services sont basés sur le cloud. Ceux-ci vous facturent en fonction de l’utilisation. En utilisant Direct Query avec un grand nombre d’utilisateurs, vous risquez d’utiliser plus fréquemment leurs services. Ajoutez à cela la multitude de rapports et d’équipes au sein de votre organisation et le coût du service revient à un prix élevé. Cela dépend des outils utilisés en interne : prenez-les en compte. 

Dans un second temps, Microsft facture la capacité que vous possédez sur leur Power BI Service. Ainsi, utiliser Import pour chaque rapport et chaque équipe implique le stockage de plus de données sur Power BI Service. En fonction du nombre de rapports, vos besoins en stockage peuvent faire augmenter le coût. Néanmoins, vous ne serez pas facturé à l’utilisation. 

Avec la prise en compte des avantages et des inconvénients de chaque méthode, les coûts et les exigences que celles-ci impliquent, vous êtes désormais en mesure de prendre un choix éclairé pour connecter vos données à Power BI.

Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?