L’Europe améliore la protection des données avec le projet INSPECTr

-
2
 m de lecture
-

Dans le cadre du projet INSPECTr, pour la protection des données, l’Europe met en place une plateforme de renseignement et d'analyse des données, accessible aux autorités judiciaires.

Le projet INSPECTr ?

Le projet INSPECTr est un projet financé par l’UE à hauteur de 7 millions d’euros. Dirigé par l’université de Dublin, en Irlande, le projet a débuté le premier septembre 2019 et s’est terminé le 28 février 2023. Son objectif ? Mettre en place des outils de défense avancés pour aider les organismes de défenses d’internet de l’accroissement de cybercriminalité.

Pour soutenir les services de répression, l’université a mis au point une plateforme de renseignement et d’analyses rapides des données, en collaboration avec Cyberinvestigation Analysis Standard Expression (CASE), e-CODEX et des LEA “Law Enforcement Agencies”.

Une plateforme de renseignement ?

Cette plateforme, conçue pour la criminalistique numérique et la collecte de renseignements, intègre des données à la fois structurées et non structurées, et utilise l’analyse de données massives et l’apprentissage automatique pour homogénéiser et interpréter les informations. Les technologies d’aujourd’hui permettent une meilleure collecte, analyse et hiérarchisation des données et rendent ces processus plus autonomes. Développés à partir de technologies open source et des outils du projet FREETOOL, Les LEA  ont également créé des laboratoires vivants pour participer à sa production. 

Néanmoins, la collecte et l’analyse de données, ainsi que leur mise à la disposition des LEA à travers l’Europe, soulèvent des questions d’ordre éthique. INSPECTr a répondu à ces préoccupations d’une myriade de façons. Il a mis en place un comité consultatif en matière d’éthique et un comité consultatif en matière de sécurité afin de s’assurer que toutes les fonctionnalités de la plateforme respectaient la législation de l’UE.

La technologie est une arme à double tranchant. Les criminels l’ont compris et l’utilisent pour commettre leurs actes nuisibles et illicites. Le projet INSPECTr aide les organismes chargés de l’application de la loi à utiliser la même épée pour contre-attaquer. C’est pourquoi, si cet article vous a plu et si vous envisagez une carrière dans la Data Science, n’hésitez pas à découvrir nos articles ou nos offres de formations sur DataScientest.

Source : cordis.europa.eu

Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?