Ouvrir un fichier SQL : Tutoriel complet

-
2
 m de lecture
-

Les fichiers SQL (Structured Query Language) contiennent du code définissant la structure et le contenu d’une base de données. Ouvrir un fichier SQL permet d’exécuter du code et de modifier le contenu de cette base de données. Le fichier SQL contient également des instructions pour créer le contenu, insérer, supprimer, fractionner ou mettre à jour des données. Ouvrir un fichier SQL est rapide en utilisant MySQL ou un éditeur de texte.

Utiliser MySQL ou un éditeur de texte pour ouvrir un fichier SQL

Pour ouvrir un fichier SQL, vous devez posséder un logiciel adapté. Pour ce faire, ce ne sont pas les choix qui manquent ! La solution à privilégier reste évidemment d’installer MySQL de manière sécurisée. La seconde solution à privilégier est d’ouvrir ce type de fichier à l’aide d’un éditeur de texte : Notepad pour un ordinateur Windows et TextEdit pour un Mac. 

Néanmoins, il existe de nombreuses solutions sur le marché pour ouvrir un fichier SQL : 

  • RazorSQL
  • DatabaseSpy
  • Microsoft Visual Studio
  • Sublime Text
  • FileMaker Pro
  • BBEdit
  • SQLEditor
  • Et bien d’autres encore. 

Choisissez le logiciel que vous connaissez le mieux ou que vous avez déjà installé sur votre machine. Pour les experts SQL, notez qu’il est également possible d’ouvrir un fichier SQL et de visualiser le contenu de la base de données avec un logiciel comme phpMyAdmin ou SQL Server Management Studio.

Une fois le logiciel installé, il vous suffit d’effectuer un clic droit, choisir « Ouvrir avec » puis sélectionner l’application de votre choix.

Comment vérifier l’état de son fichier SQL ?

Si votre fichier ne s’ouvre pas, commencez par vérifier que votre fichier comporte bien l’extension « .sql ». Si ce n’est pas le cas, téléchargez de nouveau votre document. Si ce document a été transmis par un tiers, demandez-lui de vous fournir une copie de ce document avec la bonne extension. 

Le fichier en question peut être contaminé par un virus. Effectuez une vérification à l’aide d’un antivirus ou d’un système d’analyse de fichier. Si le fichier a été partiellement téléchargé, est endommagé ou corrompu, il est préférable de demander un nouveau fichier SQL. 

Comment vérifier la mise à jour du logiciel ?

Enfin, le dernier point pour assurer l’ouverture des fichiers Structured Query Language Data Format est de vérifier la version du logiciel installé. Quelle que soit la solution choisie pour l’ouverture de votre fichier, vérifiez que l’application est bien à jour. 

De même, pensez à définir ce logiciel comme l’application par défaut pour l’ouverture d’un fichier SQL. Pour ce faire, cochez simplement la case « Toujours utiliser ce programme pour ouvrir la boîte de fichiers SQL » sur Windows ou « cette modification sera appliquée à tous les fichiers avec l’extension SQL » sur Mac.

Conclusion

Il est possible d’ouvrir un fichier SQL avec un éditeur de texte ou un outil comme MySQL. Si le fichier ne s’ouvre pas, pensez à vérifier les mises à jour de votre outil, l’extension « .sql » et le bon état du fichier grâce à un logiciel antivirus. Vous pouvez toujours essayer de l’ouvrir à l’aide d’un autre logiciel de la liste ci-dessus.

Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?