L’IA va-t-elle remplacer les médiums ? Cette IA peut prédire votre mort

-
2
 m de lecture
-
Une IA futuriste aux traits humanoïdes touche doucement une boule de cristal lumineuse, symbolisant la fusion de la prédiction traditionnelle avec la technologie avancée.

Entraînée par 6 millions de dossiers médicaux, professionnels et financiers, une intelligence artificielle arrive à prédire la date de votre mort, avec plus de précision que le secteur de l’assurance.

Prédire la date de notre mort ?

Formée à partir des données des 6 millions d’habitants du Danemark, l’intelligence artificielle Life2vec, créée à l’université du Danemark, peut prédire les risques de décès avec plus de précision que n’importe quel modèle existant. 

Pour l’entraîner, les chercheurs ont utilisé un dataset gargantuesque qui couvre l’éducation, les visites médicales et à l’hôpital, les diagnostics, les revenus et la profession de 6 millions de Danois entre 2008 et 2020.

Ils ont converti cet ensemble de données en mots pour former un LLM, la technologie des intelligences artificielles, type GPT, LLaMA, PaLM, etc. Ces outils fonctionnent de sorte à deviner quels mots viennent à la suite de l’autre. Et de cette même façon, le modèle Life2vec tente de déterminer l’événement qui surviendra dans la vie d’une personne.

Un centre de données de haute technologie, rempli de rangées de serveurs et d'écrans, visualise des millions de points de données, capturant la vastesse et la complexité d'un grand dataset.

Plus efficace qu’un médium ?

Durant leur phase d’entraînement, les chercheurs du laboratoire ont retiré les quatre dernières années, 2016 à 2020, du dataset pour tester les capacités de leur modèle.

Les chercheurs ont demandé au modèle de prédire qui d’un groupe de personnes âgées de 35 à 65 ans, dont la moitié est décédée entre 2016 et 2020, vivraient ou mourraient.

Les résultats du modèle ont été plus précis de 11 % que tous les autres modèles d’intelligence artificielle existant ou autres outils d’assurance-vie.

Le modèle a également été en mesure de prédire les résultats d’un test de personnalité dans un sous-ensemble de la population avec plus de précision que les modèles d’IA formés spécifiquement pour ce travail.

Les chercheurs estiment que le modèle a consommé suffisamment de données pour pouvoir éclairer un large éventail de sujets sanitaires et sociaux. Cela signifie qu’il pourrait être utilisé pour prédire les problèmes de santé et les détecter à temps, ou par les gouvernements pour réduire les inégalités. Mais il souligne que les entreprises pourraient également l’utiliser de manière préjudiciable.

Une IA centrale avancée brille au milieu de modèles plus simples, illustrant sa supériorité technologique dans une installation futuriste.

Si cet article vous a plu, et si vous envisagez une carrière dans la Data Science ou tout simplement une montée en compétences dans votre domaine, n’hésitez pas à découvrir nos offres de formations ou nos articles de blog sur DataScientest.

Source : newscientist.com

Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?