JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Pipeline DevOps : Qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ?

-
3
 m de lecture
-

Selon le principe YBIYRI (« you build it, you run »), les DevOps sont à la fois responsables du développement de logiciel et de leur administration au niveau opérationnel. Si cette nouvelle méthode d’organisation présente une multitude d’avantages, les DevOps ont besoin d’outils performants et de processus bien définis afin de mener à bien leur mission. C’est à cet instant qu’intervient le Pipeline DevOps. De quoi s’agit-il ? Et comment le déployer ? Vos réponses sont dans cet article.

Pourquoi le pipeline DevOps est utilisé par les développeurs ?

Le pipeline DevOps regroupe l’ensemble des outils et des processus de développement logiciel.

Ce pipeline permet aux équipes de développement et aux opérationnels de travailler de manière cohérente afin de livrer un logiciel de qualité rapidement. Ce package répond ainsi à l’approche DevOps et au principe d’agilité.

Pour garantir la qualité de l’application et accélérer le workflow, le pipeline comprend l’intégration continue, les feedbacks, les livraisons, les tests automatisés, la validation, le déploiement et le reporting. Autrement dit, toutes les étapes nécessaires pour la conception et la livraison d’une application répondant aux attentes de l’utilisateur final.

Le pipeline DevOps se caractérise par sa continuité. On parle alors CI/CD pour la livraison et le déploiement continus. L’idée est d’exécuter et de tester l’ensemble des actions en permanence. Ce qui permet au code source d’être amélioré à chaque instant.

Outre la continuité, le pipeline DevOps se caractérise également par l’automatisation. Ainsi, les équipes n’ont pas besoin d’effectuer manuellement toutes ces tâches. Elles se réalisent automatiquement.

C’est la combinaison de l’automatisation et de la continuité (de la conception de logiciel à la distribution en passant par l’intégration ou la surveillance) qui permet d’assurer la performance des équipes DevOps.

Comment est composé un pipeline Devops ?

Comme vu précédemment, le pipeline DevOps regroupe les outils et les processus nécessaires au déploiement d’une application web. Dans ce paragraphe, nous allons voir précisément les différentes phases du pipeline, que l’on divise en 3 catégories :

DEVENEZ
INGÉNIEUR DEVOPS

Accédez à un métier du TOP 10 des emplois les mieux rémunérés en 2022

DEVENEZ
INGÉNIEUR DEVOPS

Accédez à un métier du TOP 10 des emplois les mieux rémunérés en 2022

DEVENEZ
INGÉNIEUR DEVOPS

Accédez à un métier du TOP 10 des emplois les mieux rémunérés en 2022

L’intégration continue

L’intégration continue du pipeline DevOps comprend une série d’étapes :

  • La planification : il s’agit de définir les spécifications fonctionnelles et opérationnelles et de les mettre en application grâce à un plan d’action clair.
  • La création : c’est la conception de l’application grâce à l’écriture de code.
  • La compilation : le code est compilé en un fichier exécutable permettant ensuite de l’utiliser dans différents environnements.
  • Les tests automatisés : les DevOps doivent réaliser toute une série de tests sur l’ensemble du pipeline. C’est-à-dire des tests unitaires pour chaque changement, des tests fonctionnels ou encore des tests de bout en bout. C’est une étape indispensable pour repérer les éventuels bugs ou dysfonctionnements.

Ces étapes sont automatisées afin de faire gagner du temps aux équipes DevOps. Mais elles sont également exécutées en continu pour garantir la qualité du logiciel à chaque nouvelle version.

La livraison continue

Lorsque l’application est prête, elle est distribuée au référentiel. Là encore, l’idée de la continuité perdure. Cela permet d’obtenir des feedback en permanence pour corriger les bugs, améliorer le résultat et effectuer les mises à jour.

Le déploiement continu

Après la mise en production, le code est déployé dans différents environnements. Et pour qu’il soit opérationnel, un monitoring en continu est toujours nécessaire.

Ce cycle CI/CD est répétable à l’infini pour offrir aux utilisateurs finaux un logiciel capable d’évoluer au fur et à mesure de leurs besoins et des évolutions du marché. Par exemple, en cas de pic d’activité, les DevOps peuvent apporter des modifications pour supporter la demande. Ou ajouter une nouvelle fonctionnalité si les clients en ressentent le besoin.

Bon à savoir : il ne s’agit ici que des phases les plus courantes. En effet, d’une organisation à l’autre, le pipeline DevOps peut évoluer.

L’adaptation du pipeline DevOps

Il n’existe pas de pipeline DevOps standard. En fonction du niveau d’expérience de l’équipe de développement, des objectifs de l’entreprise, de son budget, de ses spécificités techniques, le pipeline évolue (que ce soit au niveau des outils d’intégration ou des processus de déploiement).

Cela dit, certains outils open source sont fréquemment utilisés pour le pipeline DevOps :

  • GitLab pour la gestion des codes sources ;
  • Jenkins pour la compilation de code ;
  • JMeter pour les tests ;
  • Nexus pour la livraison ;
  • Puppet ou Ansible pour le déploiement ;
  • ELK pour centraliser les logs ;
  • Zabbix, Nagios ou Centreon pour la supervision ;
  • Docker pour la gestion des conteneurs ;
  • Azure DevOps qui regroupe plusieurs outils et processus CI/CD.

L’utilisation de tel ou tel outil dépendra des compétences techniques des collaborateurs, des spécificités de l’entreprise et de son usine logicielle. Mais il est primordial de prendre le temps de bien les choisir pour optimiser ses performances.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?