JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

À propos de la fonction CALCULATE de Power BI

power bi calculate

Visual Analytics est l’union de l’analyse de données et des visualisations. Cette approche de résolution de problèmes vise à faciliter les activités complexes de haut niveau telles que le raisonnement et la prise de décision basée sur les données. Tout cela en intégrant des représentations visuelles interactives aux processus analytiques sous-jacents. Power BI est un outil de Business Intelligence (BI) et un moteur Visual Analytics proposé par Microsoft qui vous fournit des analyses de haut niveau en temps réel, une modélisation étendue et un développement personnalisé. Il a ouvert la voie en rendant l’analyse commerciale plus efficace grâce à des services intuitifs, interactifs et faciles à utiliser.

Dans cet article, vous obtiendrez des informations sur CALCULATE function in Power BI ou la fonction CALCULATE de Power BI. Vous acquerrez également une compréhension globale de Power BI, de ses fonctionnalités clés, des fonctions DAX dans Power BI et de l’utilisation de la fonction de calcul de Power BI. Lisez la suite pour découvrir des informations détaillées sur la fonction CALCULATE de Power BI.

Qu’est-ce que Power BI ?

Power BI fait partie de Microsoft Power Platform et d’une plateforme propriétaire de visualisation de données et de Business Intelligence. C’est l’un des outils les plus utilisés par les organisations pour analyser les données commerciales et générer des rapports en temps réel. Power BI utilise une collection de divers services logiciels, applications et connecteurs intégrés pour s’intégrer profondément aux données afin de fournir des visuels immersifs, des rapports interactifs et de générer des informations.

Power BI aide les utilisateurs à agréger, analyser, visualiser et partager des données. Il s’agit d’une plate-forme SaaS (logiciel en tant que service) et est également disponible pour les serveurs de bureau, mobiles et sur site. Power BI prend en charge la connexion avec de nombreux connecteurs de source de données pour charger des données dans le tableau de bord directement à partir de la source de données et visualiser les données stockées dans des bases de données ou des entrepôts de données. Les utilisateurs utilisent le graphique Power BI, les graphiques, les KPI et les rapports pour analyser les données et obtenir des informations interactives.

Que sont les fonctions DAX dans Power BI ?

Les expressions d’analyse de données (DAX) sont un ensemble de fonctions et d’opérateurs qui peuvent être utilisés pour créer des formules et des expressions dans Microsoft SQL Server Analysis Services, Excel Power Pivot et Power BI Desktop. Une fonction DAX est une formule prédéfinie qui effectue des calculs sur les valeurs qui lui sont transmises en tant qu’arguments.

Les arguments d’une fonction doivent être dans un ordre particulier et peuvent être une référence de colonne, des nombres, du texte, des constantes, une autre formule ou fonction, ou une valeur logique telle que TRUE ou FALSE. Chaque fonction effectue une opération particulière sur les valeurs contenues dans un argument. Vous pouvez utiliser plusieurs arguments dans une formule DAX.

Certaines des fonctions Power BI DAX sont :

  • Fonctions d’intelligence temporelle : ces fonctions vous aident à créer des calculs qui utilisent la connaissance intégrée du calendrier et de la date. Vous pouvez effectuer des ventes, des stocks et d’autres comparaisons significatives sur des périodes similaires en combinant des plages de temps et de dates avec des agrégations ou d’autres calculs.
  • Fonctions de date et d’heure : elles sont utilisées pour effectuer des calculs sur les valeurs de date et d’heure.
  • Fonctions logiques : elles sont utilisées pour évaluer logiquement une expression ou un argument et renvoient VRAI ou FAUX selon que la condition est remplie ou non.
  • Fonctions mathématiques et trigonométriques : elles sont utilisées pour effectuer diverses opérations mathématiques sur les valeurs spécifiées
power-bi-dax

Qu’est-ce que la fonction CALCULATE de Power BI ?

L’une des fonctions les plus dynamiques qui peuvent vous aider à ajouter des informations plus approfondies à vos rapports est la fonction CALCULATE. La fonction CALCULATE vous permet de modifier le contexte d’un calcul au sein d’une mesure, le contexte étant déterminé par l’environnement dans lequel le calcul est effectué.

À l’aide de la fonction CALCULATE, vous pouvez facilement passer aux calculs d’intelligence temporelle. Vous pourrez générer des informations de haute qualité dans Power BI en utilisant les fonctions de calcul de Power BI.

Syntaxe de base

La syntaxe DAX de la fonction CALCULATE de Power BI est la suivante :

CALCULATE (<[expression]>,[[filter1],([filter2],([filter…]))))

La syntaxe de la fonction Power BI CALCULATE peut être décomposée en deux parties :

  1. L’agrégation : la première partie de l’expression est la pièce d’agrégation. C’est là que vous pouvez placer la fonction d’agrégation que vous souhaitez, que ce soit SUM of sales, total sales, AVG Price (prix moyen) ou autre chose.
  2. Le filtre : la deuxième partie correspond à vos critères de filtre. Cette partie définit l’ensemble de données auquel vous appliquez l’agrégation dans la première partie.

Les filtres peuvent être l’un des suivants :

  • Expressions de filtre booléen
  • Expressions de filtre de table
  • Fonctions de modification des filtres

Bien évidemment, l’utilisation de la fonction CALCULATE de Power BI couvre plusieurs cas d’utilisation, dont quelques-uns sont les suivants :

  • Critères de filtre unique
  • Critères de filtre multiples
  • Utilisation de la fonction FILTER
  • Utilisation de la fonction ALL
  • Utilisation de la fonction ALLEXCEPT

Remarques

L’utilisation de la fonction CALCULATE de Power BI peut vous faire face à quelques aléas auxquels vous pouvez parfaitement remédier. Il suffit de les connaître. Les voici :

  • Lorsque des expressions de filtre sont transmises à la fonction CALCULATE de Power BI, le contexte de filtre est modifié pour évaluer l’expression. Lorsque l’expression de filtre n’est pas encapsulée dans la fonction KEEPFILTERS, il existe deux résultats standard possibles :
    • De nouveaux filtres seront ajoutés si les colonnes (ou les tables) ne sont pas dans le contexte de filtre. cela permet d’évaluer l’expression de la fonction de calcul Power BI.
    • Les nouveaux filtres remplaceront les filtres existants si les colonnes (ou les tables) sont déjà dans le contexte de filtre. Ainsi, il est possible d’évaluer l’expression.
  • La fonction CALCULATE de Power BI répond à une exigence spécifique quand elle est utilisée sans filtres. Elle change le contexte de ligne en contexte de filtre.
  • Quand une expression qui résume les données de modèle doit être évaluée dans un contexte de ligne, elle est obligatoire. Cela se produit notamment dans une formule de colonne calculée ou lors de l’évaluation d’une expression dans une fonction d’itération. Il convient de noter que lorsqu’une mesure de modèle est utilisée dans un contexte de ligne, la transition de contexte se produit automatiquement.
  • Lorsqu’elle est utilisée dans des colonnes calculées ou des règles de sécurité au niveau des lignes (RLS), la fonction CALCULATE de Power BI n’est pas prise en charge en mode DirectQuery.
Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?