L’autorité de la concurrence annonce l’ouverture d’une enquête sur le secteur du cloud

Victor L

Victor L

2 min

L’autorité administrative indépendante française souhaite parvenir à analyser la situation concurrentielle existante entre les acteurs du cloud et rendre un avis d’ici 2023. 

Dans un communiqué, l’autorité française de la concurrence indique ouvrir une enquête sur le secteur du Cloud Computing et qu’elle procédera à “une analyse globale du fonctionnement de la concurrence dans ce secteur ».

Via cette enquête, l’autorité souhaite analyser le positionnement des différents acteurs du secteur du cloud et les pratiques concurrentielles actuellement en place. Elle cherchera par la suite à évaluer les possibles avantages concurrentiels des différents acteurs concernés. 

Le cloud computing: un marché en plein boom

L’intention de l’autorité de la concurrence intervient à un moment de développement important du marché français et européen du cloud. Selon les prévisions, la croissance annuelle moyenne attendue pour les prochaines années est supérieure à 25%, entraînant des enjeux importants pour l’ensemble de l’économie.  Les pouvoirs publics ont également largement investi dans la recherche et le développement des technologies innovantes dans le but d’accompagner la digitalisation de l’économie et l’industrie française et européenne. 

Une enquête prévue sur l’ensemble de l’année 2022

L’autorité annonce que son enquête se déroulera durant toute l’année 2022 avec notamment une large consultation publique durant l’été prochain. Les acteurs voulant se manifester plus rapidement pourront joindre l’autorité de la concurrence par e-mail et lui fournir leurs avis et observations sur les pratiques du secteur. Selon l’autorité, le cloud représente l’ensemble des services partagés, accessibles via Internet, à la demande, et par extension, certaines des infrastructures qui y sont reliées comme les datacenters

Une équipe diversifiée et spécialisée dans le numérique

Pour mener cette enquête sur le secteur du cloud, l’autorité de la concurrence s’est entouré d’une vraie équipe d’investigation spécialisée dans le numérique. Depuis janvier 2020, le service de l’économie numérique développe une expertise poussée sur l’ensemble des sujets numériques et collabore aux investigations sur les pratiques anticoncurrentielles dans l’économie numérique. Impliquant ingénieurs, juristes, économistes et spécialistes en science de la donnée, ce service sera donc chargé d’enquêter sur le secteur du cloud computing cette année. Il renforce donc l’action de l’autorité de la concurrence qui avait déjà travaillé sur les sujets du Big Data, de la publicité en ligne et des algorithmes.