NetDevOps : L’approche DevOps appliquée aux réseaux

-
3
 m de lecture
-

Depuis plusieurs années, le mouvement DevOps prend de l’ampleur pour la conception de logiciels. Et oui, à travers un changement de paradigme, les entreprises développant la culture DevOps gagnent en agilité, en efficacité, en rapidité, en fiabilité, etc.

Face à tous ses avantages, le mouvement se développe. Traditionnellement, il s’applique aux logiciels, applications mobiles et à l’infrastructure. Mais qu’en est-il des réseaux ? Ces derniers sont indispensables pour garantir une connexion sans interruption à toutes les données. C’est pourquoi l’approche NetDevOps émerge. Décryptage.

Qu’est-ce que l’approche NetDevOps ?

Le NetDevOps est une approche appliquant les principes du mouvement DevOps aux réseaux. C’est d’autant plus important que l’infrastructure informatique offre une multitude de services pour garantir la connexion entre les données. Cependant, la rigidité et la complexité du réseau peuvent parfois devenir un goulot d’étranglement. 

Il convient de prendre en considération l’ensemble des éléments de l’infrastructure, tels que les constructeurs, les éditeurs, les firewalls, les switch, les load balancer, et autres équipements réseaux. Mais plutôt que d’adopter une approche séquentielle et manuelle de tous ces composants, l’approche NetDevOps développe une approche globale. Ce qui permet de gagner en visibilité sur tous les silos et d’éviter que ces dispositifs deviennent obsolètes (et donc moins résilients) pour répondre aux besoins des équipes DevOps

In fine, l’objectif de la pratique NetDevOps est d’assurer le déploiement de l’infrastructure réseau au même rythme que les systèmes, applications et logiciels. Autrement dit, le réseau évolue conformément aux besoins des organisations. Et cela se reflète à plusieurs niveaux : 

  • Sûreté de fonctionnement : en centralisant et en renforçant les différents paramètres, l’approche de NetDevOps garantit le bon fonctionnement du réseau. 
  • Hétérogénéité : le réseau est capable de supporter différents volumes de données et différentes technologies, sans perdre en performance. 
  • Rapidité d’exécution : l’infrastructure réseau répond en temps réel aux attentes des équipes de développement.

Bon à savoir : selon Gartner, seuls 2 % et 10 % des organisations auraient implémenté cette démarche NetDevOps.

Comment transposer les pratiques DevOps aux réseaux ?

Plusieurs principes du DevOps sont facilement transposables aux réseaux. Voici les principaux.

L’automatisation du réseau

Inhérente à la culture DevOps, l’automatisation des tâches (comme la configuration de l’infrastructure, le déploiement, les tests, la surveillance) peut aussi s’appliquer aux réseaux. Et ce, sans que cela n’affecte les charges de travail. 

Grâce à cette automatisation, les équipes pourront se délester de tâches répétitives et chronophages pour se focaliser sur des tâches à haute valeur ajoutée. Ce qui permet de livrer beaucoup plus rapidement, tout en améliorant la qualité. 

L’automatisation est d’autant plus facile sur le réseau que les machines ne se trompent pas. Elles peuvent répéter des dizaines, voire des centaines, de fois la même opération, sans qu’une erreur ne fasse surface. Ce qui n’est pas forcément le cas avec les configurations manuelles (ne dit-on pas que l’erreur est humaine ?).

Infrastructure as a Code

L’IaaC implique d’envisager l’infrastructure comme du code. C’est exactement la même chose avec les configurations réseau. 

Pour que la pratique NetDevOps fonctionne correctement, mieux vaut utiliser un outil de gestion de version de code, comme Git. Grâce à ses fonctionnalités, celui-ci simplifie l’application des principes DevOps aux réseaux. Par exemple : 

  • Le repository contient la configuration initiale qui sert de base pour les nouveaux équipements réseaux. 
  • Le versioning permet de suivre facilement les différents changements, et même de revenir en arrière si besoin. 
  • Le système de branche permet de gérer différentes configurations de production (certaines stables et d’autres encore en phase de test).

CI/CD

L’intégration et le déploiement continu figurent parmi les méthodes incontournables du DevOps. Mais comment les transposer aux réseaux ? Voici les étapes à suivre : 

  • Modifier l’infrastructure : pour rappel, celle-ci est traitée comme du code. Ce qui permet de mieux la gérer via un outil de versionning. 
  • L’intégration continue : la nouvelle configuration est déployée sur une infrastructure spécifique (comme une machine virtuelle). Ce qui simplifie les tests automatisés. 
  • La livraison continue : il s’agit de corriger toutes les erreurs détectées. Et si aucune erreur n’est identifiée, la nouvelle configuration pourra être déployée en production. 
  • Le déploiement continu : il s’agit d’automatiser le déploiement de tous les changements acceptés lors de la phase précédente.

Développez une approche NetDevOps avec DataScientest

Chez DataScientest, nous avons la volonté de former les experts informatique, développement et data de demain. C’est pourquoi, nous intégrons à chacune de nos formations les problématiques des entreprises les plus modernes. L’approche NetDevOps en fait justement partie. À travers nos formations, vous apprendrez à envisager tous les composants du développement logiciel, pas seulement l’application, mais aussi les réseaux. Rejoignez-nous !
Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?