Staging Area : En quoi consiste cette étape du processus ETL ?

-
3
 m de lecture
-

La "Staging Area" est une étape importante dans le processus ETL (Extract, Transform, Load) qui consiste à extraire des données à partir de sources de données hétérogènes, à les transformer pour les préparer à l'analyse et à les charger dans un système de destination tel qu'un entrepôt de données (Data Warehouse) ou une base de données.​

Qu’est ce que la Staging Area ?

La Staging Area est une zone de stockage temporaire pour les données qui ont été extraites de différentes sources de données brutes (de structures et de formats différents). Dans cette zone, les données sont souvent nettoyées, normalisées, enrichies et structurées de manière à faciliter leur traitement ultérieur.

En effet, la Staging Area sert de zone tampon pour le traitement des données, elle permet de:

  • Stocker temporairement les données extraites de différentes sources de données avant de les transformer et de les charger dans le système de destination;
  • Nettoyer et normaliser les données pour éliminer les doublons, les incohérences, les valeurs manquantes ou erronées, etc.;
  • Appliquer des règles de validation et de qualité pour s’assurer que les données sont complètes, précises et cohérentes;
  • Appliquer des transformations pour changer le format, la structure et les valeurs des données pour les adapter aux exigences du système de destination;
  • Permettre des contrôles de cohérence et de conformité des données avant leur chargement définitif dans le système de destination.

Pourquoi utiliser une Staging Area ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il est important d’utiliser une Staging Area dans le processus ETL plutôt que d’effectuer les transformations au moment de l’extraction et ainsi charger directement les données dans le Data warehouse cible :

  1. Flexibilité : La Staging Area permet de gérer les différentes sources de données de manière flexible. Elle permet de traiter les données provenant de sources hétérogènes et d’appliquer des transformations spécifiques pour les adapter aux exigences du système de destination.
  2. Performances : La Staging Area permet d’optimiser les performances du processus ETL. Elle permet de séparer le traitement des données de leur chargement dans le système de destination, ce qui permet de minimiser l’impact sur les performances du DataWarehouse cible.
  3. Suivi et auditabilité : La Staging Area permet de suivre et d’auditer le processus ETL. Elle permet de capturer les erreurs, les exceptions et les statistiques pour faciliter la surveillance et l’amélioration continue du processus.

Quels outils utiliser pour mettre en place une Staging Area ?

Il existe plusieurs outils que vous pouvez utiliser pour mettre en place une « Staging Area » efficace dans votre processus ETL. Voici quelques exemples :

  1. Bases de données relationnelles : Les bases de données relationnelles comme MySQL, PostgreSQL ou SQL Server peuvent être utilisées pour stocker temporairement les données extraites des différentes sources de données. Elles offrent des fonctionnalités puissantes pour manipuler les données, les nettoyer et les transformer avant leur chargement dans le système de destination.
  2. Outils ETL : Les outils ETL comme Talend, Pentaho ou Informatica peuvent également être utilisés pour mettre en place une « Staging Area ». Ces outils permettent de gérer les flux de données, de les transformer et de les charger dans différentes sources de données. Ils offrent des fonctionnalités avancées pour la gestion des erreurs, la validation des données et la planification des tâches.
  3. Systèmes de stockage de fichiers : Les systèmes de stockage de fichiers comme Hadoop HDFS, Amazon S3 ou Azure Blob Storage peuvent être utilisés pour stocker temporairement les fichiers contenant les données extraites des différentes sources de données. Ces systèmes de stockage offrent une grande capacité de stockage, une haute disponibilité et une redondance des données pour garantir la sécurité des données.
  4. Outils de gestion de workflow : Les outils de gestion de workflow comme Apache Airflow, Azkaban ou Luigi peuvent être utilisés pour automatiser le processus ETL et planifier les tâches de manière efficace. Ils offrent des fonctionnalités avancées pour la planification, la surveillance et la gestion des tâches de manière centralisée.

En résumé, la Staging Area est une zone de travail temporaire où les données sont préparées pour être chargées dans un système de destination, en passant par des opérations de nettoyage, de normalisation et de transformation.

Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?