JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Ces 4 projets data européens préservent notre environnement

-
2
 m de lecture
-
Arber miniature protégée par une sphère de verre

La protection de l’environnement est un enjeu crucial pour l'environnement et la survie des espèces. Pourtant, la pollution, la perte d'habitats, le changement climatique, la chasse excessive, la surpêche et la propagation de maladies menacent la faune et l'homme. C’est pourquoi 4 projets européens utilisent le potentiel de la Data Science afin de sauvegarder et préserver nos océans.

Ocean Eye réduit la surpêche en récompensant les touristes

Fondée par la biologiste marine finlandaise Sari Tolvanen, Ocean Eye est une plateforme qui collecte des données, dans des bases de données SQL, et opère des transferts financiers. Elle recueille les données relatives aux observations d’animaux sauvages par les touristes et leur facture une somme modique. Les rapports d’observation d’animaux, comme un requin ou une tortue rare, sont directement liés à des micro-paiements effectués par les touristes et destinés aux communautés côtières. Ces derniers peuvent ensuite investir l’argent dans l’éducation, les soins de santé ou la conservation.

Le Natural History Consortium, faire participer tout le monde à la vie de la nature

Le Natural History Consortium est une association caritative basée à Bristol, au Royaume-Uni, qui regroupe 14 organisations travaillant à l’élaboration des meilleures pratiques visant à faire participer tout le monde à l’environnement et au monde naturel.

Pour cela, les partenaires organisent des conférences ainsi que le Festival de la nature, un programme permanent d’activités scientifiques communautaires et de possibilités de bénévolat pour enregistrer la faune locale.

Ainsi, en recherchant et en enregistrant la faune et la flore locales, les participants se sentent non seulement mieux connectés à leur environnement et apprennent à connaître les créatures qui l’habitent, mais ils fournissent également des données aux bases de données locales, ce qui contribue aux efforts de conservation et à la gestion.

Plongeur étudiant la vie sous marine

UNE CARRIÈRE DANS LA DATA VOUS TEND LES BRAS !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez nos formations en Data Science.

UNE CARRIÈRE DANS LA DATA VOUS TEND LES BRAS !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer

Découvrez nos formations en Data Science.

Les "Seatizens" aident les autorités à protéger la biodiversité côtière de Barcelone

L’Institut des sciences de la mer espagnol soutient le projet Minka “Seatizens”, qui aide les volontaires à surveiller et à protéger la biodiversité des écosystèmes côtiers urbains en répertoriant les espèces marines proches des plages sur des plateformes de données.

Grâce aux Minka Seatizens, l’Atlas de la biodiversité de la mairie de Barcelone dispose d’une idée plus concrète de la diversité de centaines d’espèces de poissons dans les eaux autour de Barcelone, y compris certaines espèces invasives, comme la Sorella del Sud.

Assurer la sécurité des animaux marins grâce à la science des données

Wipsea est une société de logiciels basée à Rennes, en France, qui travaille avec des scientifiques et des entreprises, comme les parcs éoliens offshore, pour automatiser le comptage des espèces animales menacées.

Traditionnellement, la cartographie implique des personnes en vol stationnaire dans des avions pour repérer ce qu’elles peuvent, mais cela n’est pas toujours précis et coûteux.

Ainsi, l’entreprise utilise des images haute résolution prises par avion ou par drone, puis déploie des algorithmes de tri pour identifier les mammifères marins, les oiseaux de mer, les tortues de mer dans les milliers de photos collectées.

Drone Wipsea

Grâce à la Data Science de nombreux projets voient le jour pour protéger la diversité de notre monde. C’est d’ailleurs aussi le cas d’un projet français cherchant à répertorier les espèces marines de ces mers ou de cette IA capable de cartographier tous les arbres d’un pays. C’est pourquoi, si cet article vous a plu, et si vous envisagez une carrière dans la Data Science ou tout simplement une montée en compétences dans votre activité, n’hésitez pas à découvrir nos offres de formations sur DataScientest.

Source : weforum.org

Facebook
Twitter
LinkedIn

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?