IA et cybersécurité : Quels avantages ? Quels risques ?

Le marché de l’IA en cybersécurité devrait passer de 1 milliard de dollars à 34,8 milliards de dollars d’ici 2025. Avec des pirates informatiques de plus en plus sophistiqués, de données en constante augmentation, des surfaces d’attaques en extension,… Les experts en sécurité informatiques doivent utiliser tous les outils à leur disposition pour protéger les données. L’intelligence artificielle en fait partie. Mais si cette technologie est d’une aide précieuse pour se protéger des menaces cyber, elle est loin d’être sans risque.

6 avantages de l’utilisation de l’IA et cybersécurité

Capable de traiter l’énorme volume de données à la vitesse de l’éclair, l’IA se révèle être un allié indispensable en matière de cyberdéfense. Voici ses atouts.

1 - L'erreur humaine

Même si l’erreur est humaine, elle peut parfois être dramatique en matière de sécurité informatique. Or, en cas de remplacement, modification ou mise à jour du système réseau, ces erreurs sont d’autant plus plus fréquentes ; laissant ainsi le champ libre à des pirates mal intentionnés. 

L’IA permet justement de limiter les risques d’atteinte à la cybersécurité. Et pour cause, les équipes informatiques n’ont plus à gérer des processus manuels interminables. À la place, l’intelligence artificielle les automatise. S’ils sont bien entraînés, les modèles d’intelligence artificielle peuvent même vous aider à détecter des erreurs.

L’utilisation de l’IA en cybersécurité est d’autant plus importante que l’erreur humaine constitue de loin la première cause d’attaque pirate.

2 - Les tâches récurrentes

Pour mettre en place un système de management de la sécurité informatique efficace, il est primordial de réaliser un certain nombre de tâches, notamment autour de la configuration réseau. Or, ces tâches indispensables sont particulièrement chronophages. Les experts cyber peuvent passer des heures à paramétrer le réseau, plutôt que de se focaliser sur l’analyse des vulnérabilités. 

Heureusement, l’IA peut prendre en charge ces tâches fastidieuses et les automatiser. 

Libéré des tâches manuelles, les experts informatiques peuvent réaliser un travail de veille technologique pour connaître les dernières pratiques cyber, être plus alerte pour détecter les menaces et réagir en temps réel.

3 - La détection des menaces

La grande force de l’IA en cybersécurité, c’est sa capacité à traiter d’énormes volumes de données en continu. À tout moment, elle peut détecter de nouvelles failles, de nouveaux risques, des activités anormales ou inhabituelles, etc. 

Et surtout, les algorithmes de machine learning sont intelligents. Chaque fois qu’ils sont confrontés à une nouvelle menace, ils apprennent son mode de fonctionnement, les mesures à adopter ou non, son délai de traitement,…

4 - Le délai de réponse

En cas d’attaques cyber, l’un des facteurs clés de la réussite des pirates, c’est le délai de réponse aux incidents. Plus les experts informatiques mettent du temps à réagir aux attaques, plus les hackers peuvent s’introduire dans le système informatique, causant des dommages parfois irréparables. Avec des ransomware, comme LockBit, 30 minutes suffisent pour pénétrer le réseau. 

Afin de les en empêcher à temps, les professionnels de la sécurité informatique doivent d’abord détecter les attaques rapidement. Le problème, c’est qu’ils doivent gérer des quantités astronomiques de données. C’est là que l’IA intervient. Elle permet de faire face à la surcharge informationnelle en traitant les données disponibles beaucoup plus rapidement qu’un être humain. En quelques minutes, les modèles de LM sont capables d’extraire les datas d’une attaque, de les traiter, de les analyser et de transmettre des rapports simplifiés. Il ne reste plus qu’à prendre la meilleure décision quant au traitement de la menace.

Bon à savoir : Attention, si l’IA se révèle une aide précieuse en matière de cybersécurité, elle ne remplace pas l’expertise d’un RSSI. Elle vient en complément de ses compétences techniques. D’où l’importance de se former à la sécurité informatique.

5 - La prise de décision

Chaque jour, les experts en cybersécurité doivent prendre des décisions ayant un impact considérable sur l’entreprise. Ce qui crée aussi une fatigue décisionnelle. Par manque de ressources, de nombreux experts se focalisent sur les décisions les plus urgentes, les plus importantes, et délaissent les autres. Mais c’est aussi via des petites failles que les pirates informatiques peuvent s’introduire dans le réseau. Alors pour couvrir toutes les vulnérabilités, ils peuvent exploiter l’IA dans le domaine de la cybersécurité. Par exemple, à travers un regroupement par étiquetage automatisé pour simplifier la gestion de chacune de ces menaces. Ou même pour déléguer la gestion de certaines menaces directement à l’algorithme. 

6 - La gestion des données

L’intelligence artificielle peut participer à la gestion des données personnelles (notamment dans le cadre du RGPD). Par exemple, les algorithmes peuvent effectuer une cartographie des données collectées, identifier les données les plus pertinentes et sécuriser les données présentant un caractère personnel (notamment via l’anonymisation). 

Cependant, la protection des données étant particulièrement sensible, il convient de se poser la question de la pertinence de l’IA dans ce domaine. Peut-on lui faire confiance ?

Des risques à ne pas négliger

Si les experts en cybersécurité utilisent de plus en plus l’IA, ce sont loin d’être les seuls. Les hackers malveillants savent aussi tirer parti du potentiel de l’intelligence artificielle. 

Ces derniers améliorent leur technique d’attaque avec, par exemple, la personnification, le spearphishing, la target selection ou le persona building. 

De même, l’IA générative est largement utilisée pour perfectionner le phishing. Les pirates sont capables de générer automatiquement de fausses informations (un site personnalisé, un mail d’un organisme officiel utilisant des informations personnelles, ….) pour piéger leur cible. Ce sont les fameux deepfakes qui font de plus en plus de ravages. 

L’enjeu pour les experts cyber est justement de ne pas se laisser dépasser par les pirates et de toujours s’informer sur les nouvelles attaques et techniques utilisées.

Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?