JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Terraform : tout savoir sur l’outil d’Infrastructure as Code open source

terraform

L’Infrastructure en tant que Code (IaC) est un concept très répandu parmi les professionnels DevOps. Il s’agit du processus de gestion et de provisionnement de l’infrastructure IT complète en utilisant des fichiers de définition lisibles par les machines.

On applique donc une approche d’ingénierie logicielle aux opérations. Ceci aide à automatiser l’intégralité du Data Center grâce à des scripts de programmation.

Toutefois, l’Infrastructure as Code implique de nombreux défis. L’usage du code informatique est nécessaire, et les changements ne peuvent pas être suivis. L’impact des changements est imprévisible, et il peut être difficile de les inverser. En outre, les ressources ne peuvent être automatisées.

Afin de relever ces défis, HashiCorp a développé Terraform. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cet outil.

Qu'est-ce que Terraform ?

Terraform est un outil open-source d’Infrastructure en tant que Code, développé par HashiCorp. Il permet aux ingénieurs DevOps de provisionner les ressources physiques nécessaires au fonctionnement d’une application via la programmation informatique.

Il est utilisé pour définir et provisionner l’infrastructure complète en utilisant un langage déclaratif très simple à apprendre.

Utiliser Terraform apporte plusieurs avantages. Cet outil ne permet pas seulement la gestion de configuration, mais aussi l’orchestration. Il est compatible avec une multitude de plateformes cloud dont AWS, Azure, Google Cloud Platform. Le transfert entre fournisseurs de cloud s’effectue très facilement.

terraform-definition

En outre, le langage HCL (HashiCorp Configuration Language) est très facile à comprendre et repose sur une syntaxe simple. C’est un langage de configuration similaire au JSON, permettant de définir et d’appliquer les configurations d’infrastructure.

Il existe aussi une version commerciale de Terraform, dénommée Terraform Enterprise. Elle inclut des fonctionnalités supplémentaires dédiées aux entreprises, et un framework appelé Sentinel.

En tant qu’outil open source, Terraform permet aux développeurs d’étendre son utilité en écrivant de nouveaux plugins ou en compilant différentes versions de plugins existants.

Comment fonctionne Terraform ?

L’architecture de Terraform repose sur deux composants principaux : Terraform Core, et les Providers (Fournisseurs).

Le Terraform Core utilise deux sources d’entrée (input). La première source est la configuration Terraform définie par l’utilisateur, indiquant ce qui doit être créé ou provisionné. La seconde source est un état où Terraform garde à jour l’état de la configuration actuelle de l’infrastructure.

À partir de cet input, Terraform Core planifie ce qui doit être effectué. Il compare l’état, l’état actuel, et la configuration désirée en résultat final. L’outil détermine ce qui doit être effectué pour atteindre l’état désiré dans le fichier de configuration, ce qui doit être créé, mis à jour, ou supprimé pour créer et provisionner l’infrastructure.

Les providers (fournisseurs) de technologies spécifiques sont le second composant de l’architecture. Il peut s’agir de fournisseurs cloud comme AWS, Azure, GCP, ou autre plateforme d’infrastructure en tant que service. Les fournisseurs de composants de haut niveau comme Kubernetes ou autres outils de plateforme en tant que service (PaaS) ou logiciels en tant que service (SaaS) sont également pris en charge.

Cette architecture permet de créer des infrastructures à différents niveaux. Il est par exemple possible de créer une infrastructure AWS, puis de déployer Kubernetes par-dessus et de créer des services / composants au sein du cluster Kubernetes.

Au total, Terraform cumule plus d’une centaine de fournisseurs pour différentes technologies, et chaque fournisseur donne aux utilisateurs de Terraform l’accès à ses ressources. Par exemple, AWS offre accès à des centaines de ressources comme les instances EC2.

Avantages et inconvénients de Terraform

Les avantages de Terraform sont nombreux. Cet outil permet de traduire le code HCL et JSON, il est compatible avec de multiples plateformes cloud.

Des changements incrémentaux peuvent être apportés aux ressources. En outre, il est possible d’importer des ressources existantes à un état Terraform. Enfin, les modules sont verrouillés avant l’application de changements d’état pour s’assurer que seule une personne à la fois puisse apporter des changements.

En revanche, Terraform présente aussi des inconvénients et points faibles. Les nouvelles versions et mises à jour peuvent comporter des bugs.

Une contrainte technique est l’obligation de synchroniser en permanence les états avec l’infrastructure. Si les utilisateurs n’utilisent pas JSON, ils doivent impérativement apprendre le langage HCL. Enfin, il peut être difficile de renommer les ressources ou de les déplacer plus profondément au sein des modules.

Il existe plusieurs alternatives à Terraform comme Pulumi et SaltStack. L’avantage de Pulumi est l’intégration d’outils CI/CD pour les workflows GitOps. Sa principale différence avec Terraform est l’utilisation de langages de programmation plus populaires comme JavaScript, TypeScript, Python, Go et .NET Core.

De son côté, SaltStack est un outil IaC et d’automatisation event-driven, permettant aux organisations IT de gérer et de sécuriser l’infrastructure cloud. Cet outil peut être utilisé pour automatiser l’orchestration efficace du workflow DevOps d’une entreprise.

Comment apprendre à utiliser Terraform ?

La maîtriser de Terraform est une précieuse compétence. Pour l’acquérir, vous pouvez vous tourner vers DataScientest.

Notre formation Data Engineer aborde Kubernetes à travers le module Automatisation et Déploiement, aux côtés de Docker et Apache Airflow. Ce cursus peut être effectué en Formation Continue ou en mode BootCamp intensif, et permet d’acquérir toutes les compétences requises pour devenir ingénieur des données.

Nous proposons aussi des formations pour les plateformes cloud AWS et Microsoft Azure. En moins d’une semaine de formation intensive, vous pouvez découvrir ces plateformes et obtenir une certification officielle. La découverte des services cloud de ces fournisseurs vous sera très utile pour Terraform.

Toutes nos formations adoptent une approche innovante Blended Learning, alliant coaching individuel sur notre plateforme en ligne et Masterclass. Pour le financement, vous pouvez utiliser votre CPF (Compte Personnel de Formation). N’attendez plus et découvrez les formations DataScientest !

Vous savez tout sur Terraform. Découvrez notre dossier complet sur AWS, notre dossier sur Microsoft Azure, et notre guide pour Kubernetes !

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?