Chief Data Officer : tout savoir sur ce métier

-
3
 m de lecture
-

Sa fonction est apparue récemment et elle n’est pas toujours bien définie. Le Chief Data Officer a pourtant un rôle majeur dans la définition de la stratégie de l’entreprise. Où se situe-t-il idéalement dans la hiérarchie ? Et qu’attend-on exactement de lui ?

Optimiser l’usage des données d’une entreprise… Telle est la mission du Chief Data Officer ou CDO – en français : Directrice/Directeur Data. Mais qu’en-est il au juste ? Et comment juger de la pertinence de ses actions ?

Vers des entreprises « data-driven »

Le monde de la data a pris une ampleur considérable depuis 2010 environ. Les entreprises ont réalisé qu’elles avaient tout à gagner à mieux connaître leurs clients, leur marché, leurs concurrents.

Il reste que les données sont multiples, multiformes, avec des importances variables. De nombreux outils sont apparus pour aider à les exploiter. De fait, certaines données ne font apparaître leur valeur que lorsqu’elles sont habilement comparées à d’autres. Il importe donc de les structurer, de les évaluer au mieux, de jauger de leurs qualités relatives.

Cette révolution de la data a fait apparaître de nombreux nouveaux métiers tels que Data Scientist ou Data Analyst.

La nécessité d’un poste plus en amont a peu à peu émergé, celui de CDO. Parmi ses missions figurent celle de faire évoluer l’entreprise vers une telle situation « data-driven », soit une entreprise où la data est gérée comme un actif à part entière. Mais encore ?

Chef d’orchestre des données

Définir clairement le rôle du Chief Data Officer n’est pas toujours évident, car cette fonction est récente et sa définition précise pourrait encore évoluer.

Le rôle du Chief Data Officer pourrait être défini comme celui d’un « chef d’orchestre des données ». Avant tout, il doit extraire de la valeur « monétisable » de l’océan des données.

Détecter des opportunités à saisir

Si le CDO a pour tâche de définir comment utiliser les données, il doit surtout s’assurer qu’elles soient mises à profit en vue de générer de la valeur. Les analyses vont régulièrement faire ressortir des informations d’une importance majeure. De par sa position, le CDO va régulièrement voir apparaître des opportunités que l’entreprise se doit de saisir.

L’oreille du PDG

Il n’est pas optimal qu’un CDO dépende de la direction informatique ou financière, car il aura alors une vision, mais aussi une influence trop parcellaire. Il est préférable qu’il opère à un niveau plus élevé et puisse ainsi faire jouer diverses synergies en vue de déboucher sur de la valeur.

Par nature, le CDO doit régulièrement s’entretenir avec le PDG afin de l’informer des analyses qui ressortent des données et qui peuvent aider à conduire des changements opportuns. Il va faire apparaître maintes opportunités : nouveaux produits, nouvelles approches marketing, ciblage affiné des publics…

 Le CDO va ensuite veiller, sous la supervision du PDG, à la bonne exécution de la stratégie qui a été arrêtée.

Ses missions

Parmi les responsabilités qui incombent au Chief Data Officer figurent les suivantes :

  • Superviser un accès sécurisé aux données dans l’objectif de mener à des prises de décision stratégiques ;
  • Faciliter le partage des données entre tous ;
  • Accompagner ceux qui utilisent ces données,
  • S’assurer de la qualité, mais aussi de la cohérence des données ;
  • Faire adopter ou développer des technologies amenant à une meilleure optimisation des données ;
  • Exploiter les données afin qu’elles produisent de la valeur ;
  • Informer la direction de l’entreprise d’opportunités vitales ;
  • Veiller à la mise en œuvre des stratégies issues de cette captation d’opportunités.

Les aptitudes attendues d’un CDO

Au vue du vaste panel de compétences attendues d’un Chief Data Officer, il est bon qu’il entretienne des connaissances en statistiques, mais aussi en économie (dans le sens de « création de richesse »).

Il doit par ailleurs disposer d’aptitudes managériales puisqu’il va chapeauter des équipes de Data Scientist et Data Analyst. De fait, comme il  a habituellement lui-même tenu de tels postes, il est un expert en Data Science

Là n’est pas tout. Le CDO a la capacité d’embrasser chaque partie d’une organisation afin de percevoir en quoi elle contribue à la bonne marche globale.

Itinéraire d’un CDO

Habituellement, un Chief Data Officer dispose d’un niveau d’études Bac +5 – généralement dans une école d’ingénieur – mais aussi d’une bonne dizaine d’années d’expérience professionnelle dans des postes tels que Data Analyst ou Data Engineer.

Quid de son salaire ? Il est confortable, se situant dans une fourchette allant de 85 000 à 150 000 euros à l’année.

En une formule…

Résumons-nous. S’il fallait résumer le rôle du Chief Data Officer, en une formule, ce serait : « Comment pouvons-nous utiliser les données pour obtenir de nouvelles sources de valeur ? »

Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?