Google dévoile Vlogger, l’IA pour devenir l’influenceur de ses rêves

-
2
 m de lecture
-

Entre arme de désinformation et nouvelle technologie révolutionnaire, la frontière est fine pour l’intelligence artificielle de génération qui bouleverse notre rapport à l’image et au texte. Si les craintes d’une nouvelle vague de trucages vidéo se faisaient déjà entendre avec l’arrivée de Sora d’OpenAI, l’annonce de Vlogger par Google DeepMind n’est pas là pour rassurer.

Devenir un influenceur en quelques secondes

Présenté par Enric Corona, chercheur pour Google AI, Vlogger est le nouveau logiciel de Google DeepMind, capable de générer artificiellement des vidéos d’une personne parlante, avec seulement une photo et un échantillon vocal.

Dites au revoir aux influenceurs et autres vidéos surjouées, les entreprises s’imaginent déjà avoir leur propre Sam de Samsung dans une qualité plus réaliste que jamais. En effet, contrairement à Sora, Vlogger réussit à reproduire le corps d’un être humain dans les moindres détails. Les expressions faciales et les mains, grands ennemis des intelligences artificielles, ne sont même pas un obstacle pour cet outil expérimental.

Pour créer Vlogger, Google a utilisé deux réseaux neuronaux pour synchroniser l’audio avec les mouvements des lèvres ainsi que les mouvements du corps afin de garder un aspect naturel aux personnages des vidéos. La présence de ces deux réseaux permet alors de fournir une qualité et un traitement vidéo de haute définition.

Un nouvel allié de la désinformation ?

En tout, ce sont 800 000 vidéos, soit 2 200 heures, qui composent la base de données de Vlogger. Si l’expertise du nouveau bijou de Google a de quoi plaire, elle fait aussi se soulever beaucoup de questions. Comment empêcher cette technologie de tomber entre de mauvaises mains et de voir des deepfakes inonder Internet dans les heures qui suivront son accès public ?

Au vu de la situation actuelle, des entreprises comme Meta se mettent en place pour contrer l’accroissement de contenu mensonger et généré artificiellement sur Internet, mais la question reste la même : est-ce suffisant ?

Si cet article vous a plu et si vous envisagez une carrière dans la Data Science ou tout simplement une montée en compétences dans votre domaine, n’hésitez pas à découvrir nos offres de formations ou nos articles de blog sur DataScientest.

Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?