Power FX : Tout savoir le langage de formule créé par Microsoft

-
5
 m de lecture
-

Power FX est le langage de formules de Power Apps, la plateforme de développement no code de Microsoft. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cet outil, et comment apprendre à le maîtriser !

Pour les professionnels de tous les secteurs, la capacité à automatiser des tâches, personnaliser des applications et créer des flux de travail efficaces est devenue une compétence indispensable.

Afin de répondre à ce nouvel impératif, Microsoft a créé un langage de formule puissant et polyvalent conçu pour être utilisé dans ses outils tels que Power Apps et Power Automate : Power FX.

Qu’est-ce que Power FX ?

C’est en 2018, avec la plateforme de développement no code Power Apps, que Microsoft a introduit le langage Power FX.L’objectif principal était de fournir un langage à la fois puissant et cohérent pour simplifier la création d’expressions et de règles, tout en offrant une expérience familière aux utilisateurs habitués à d’autres outils tels qu’Excel.

Conçu pour être simple à apprendre et à utiliser, Power FX est accessible même pour ceux qui n’ont pas de connaissances en codage. Sa syntaxe est intuitive et minimaliste.

En l’utilisant, il devient possible de créer des applications personnalisées sans avoir à se plonger dans les langages de programmation complexes.

Ainsi, cet outil s’adresse aussi bien aux professionnels de l’informatique, aux développeurs, ou tout simplement aux professionnels cherchant à améliorer leur productivité.

Avantages et points forts

Le principal avantage de Power FX est sans nul doute sa simplicité d’apprentissage. Il s’agit d’un langage à la fois accessible aux débutants et puissant pour les utilisateurs techniques.Bien qu’il soit simple à utiliser pour les tâches courantes et basiques, il offre également des fonctionnalités avancées pour les projets plus complexes.

L’intégration avec Power Apps et Power Automate le rend aussi idéal pour la création d’applications et l’automatisation des flux de travail.

C’est également un outil polyvalent, capable de prendre en charge une grande variété de types de données et d’opérations. C’est ce qui en fait un choix adapté à de nombreuses applications différentes.

Même si Microsoft Excel utilise des formules pour effectuer des calculs, elles sont souvent limitées aux opérations de tableur. De son côté, Power FX va plus loin en permettant de manipuler des données, d’automatiser des processus et de personnaliser des expériences utilisateur.

En outre, sa syntaxe plus cohérente et prévisible facilite grandement sa maîtrise. C’est un choix attrayant pour ceux qui souhaitent créer rapidement des solutions sans devenir experts en programmation.

Comprendre les fondamentaux de Power FX

Pour commencer à utiliser Power FX, comprendre les concepts de base est nécessaire. Tout d’abord, sa syntaxe repose sur des expressions composées d’opérateurs, de fonctions et de valeurs.Le langage prend en charge les opérations mathématiques courantes telles que l’addition (+), la soustraction (-), la multiplication (*), la division (/) et les opérations logiques telles que ET (&&) et OU (||).

Il propose par ailleurs un large éventail de fonctions intégrées pour effectuer des opérations spécifiques. Par exemple, la fonction Texte convertit un nombre en texte et la fonction Aujourd’hui() renvoie la date actuelle.

Ces fonctions sont essentielles pour créer des expressions puissantes dans Power FX. La documentation de Microsoft propose une liste complète avec des exemples d’utilisation.

De leur côté, les valeurs peuvent être des nombres, du texte, des dates, des heures ou des booléens. Par exemple, « Bonjour » est une valeur de texte et 42 est une valeur numérique.

Une large diversité de types de données est prise en charge, ce qui rend Power FX polyvalent pour différentes applications. On peut mentionner le texte, les nombres, les dates et heures, ou encore les tableaux permettant de stocker des collections de valeurs.

La création d’expressions dans Power Apps

L’une des principales utilisations de Power FX dans Power Apps est la personnalisation de l’interface utilisateur. Les expressions permettent de contrôler la visibilité des éléments, de définir des valeurs par défaut, d’effectuer des calculs en temps réel et bien plus encore.

On les utilise notamment pour la validation des données entrées dans un formulaire par l’utilisateur, par exemple pour vérifier si un champ d’email est au format correct.

Un autre cas d’usage est de rendre des éléments visibles ou invisibles en fonction de certaines conditions. Ceci permet de créer des interfaces dynamiques qui s’adaptent en fonction du contexte.

En outre, il est possible d’effectuer des calculs en temps réel pour mettre à jour automatiquement des valeurs, telles que le total d’une facture, en fonction des données entrées.

Les expressions peuvent aussi servir à définir des actions de navigation comme rediriger l’utilisateur vers une autre page de l’application en fonction de ses choix. Vous l’aurez compris : les utilisateurs bénéficient d’une flexibilité sans limites pour personnaliser leurs applications.

L’automatisation de workflows avec Power Automate

Un autre outil phare de la Power Platform est Power Apps : une plateforme d’automatisation des processus permettant aux utilisateurs de créer des flux de travail automatisés afin de simplifier les tâches répétitives.

Or, Power FX permet ici de créer des règles et des actions dictant le comportement des workflows. On peut notamment définir des conditions basées sur des événements spécifiques pour déclencher un flux, comme la réception d’un email dans la boîte de réception.

Une fois qu’un workflow est déclenché, Power FX peut permettre de définir les actions à effectuer en réponse à cet événement. Ceci peut inclure l’envoi d’un email automatique, la création d’une tâche dans un outil de gestion de projet, ou encore la mise à jour d’une base de données.

Par ailleurs, Power Automate peut servir à connecter des applications et des services différents. Dans cette optique, Power FX est utilisé pour mapper et transformer les données entre ces systèmes pour une intégration fluide.

À quoi sert Power FX pour la Data Science ?

Bien qu’il ne soit pas directement conçu pour la Data Science, Power FX peut être utile pour l’analyse des données. C’est un outil particulièrement intéressant pour les Data Scientists travaillant avec l’écosystème Microsoft.

Il peut être utilisé pour extraire, transformer et charger (ETL) des données depuis différentes sources vers des applications Power Apps, ou vers des flux de travail Power Automate.

Les expressions Power FX permettent de nettoyer, filtrer et préparer les données avant de les analyser dans d’autres outils de Data Science comme Power BI, Excel ou les langages de programmation comme Python ou R. Avec Power Automate, on peut également automatiser des tâches telles que l’envoie de rapports, la mise à jour de bases de données, ou l’alerte en cas de déclenchement de conditions spécifiques à l’aide de Power FX.

Ce langage peut aussi servir à personnaliser des applications Power Apps d’interfaces utilisateur pour la visualisation de données. Il s’intègre par ailleurs aux logiciels Microsoft tels que Power BI et Azure largement utilisés en Data Science.

Néanmoins, pour les analyses plus avancées, la modélisation de données ou le Machine Learning, d’autres langages de programmation comme Python, R ou SQL seront plus adéquats…

Conclusion : Power FX, le langage de formule à maîtriser à l’ère du No Code

Au fil des années à venir, le développement No Code va continuer à s’imposer en entreprise. Les technologies d’intelligence artificielle générative vont permettre de créer des applications toujours plus facilement, en utilisant seulement des prompts en langage naturel.

Par conséquent, les outils comme Power Apps vont devenir incontournables aussi bien pour les développeurs que pour les professionnels ayant besoin d’applications personnalisées pour mener à bien leurs tâches ou pour les automatiser.

Dans ce contexte, la maîtrise de Power FX va devenir une précieuse compétence très recherchée par les employeurs. Afin de l’acquérir, vous pouvez choisir DataScientest !

Notre formation Data Analyst vous permettra d’apprendre à manier Power BI et Power Platform, incluant Power Apps et Power Automate. À la fin du cursus, vous pourrez passer l’examen Microsoft PL-900 pour recevoir la certification Power Platform Fundamentals !

Le programme couvre aussi le langage Python, les bases de données, la DataViz, les techniques d’analyse de données et le Machine Learning. Vous recevrez un certificat des Mines ParisTech PSL Executive Education et un diplôme de « Chef de projet en intelligence artificielle » reconnu par l’État.

En guise d’alternative, nous proposons également une formation entièrement dédiée à Power BI pour apprendre à manier l’outil d’informatique décisionnelle en seulement 5 jours.

Toutes nos formations se complètent entièrement à distance via le web, en temps plein ou temps partiel. Pour le financement, notre organisme est éligible au CPF. Découvrez vite DataScientest !

Vous savez tout sur Power FX. Pour plus d’informations sur le même sujet, découvrez notre dossier complet sur Power BI et notre dossier sur Power Apps !
Facebook
Twitter
LinkedIn

DataScientest News

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos guides, tutoriels, et les dernières actualités data directement dans votre boîte mail.
Poursuivre la lecture

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone
icon newsletter

DataNews

Vous souhaitez recevoir notre
newsletter Data hebdomadaire ?