JPO : Webinar d'information sur nos formations → RDV mardi à 17h30.

Data Center : Qu’est-ce que c’est ? À quoi ça sert ?

L'avènement du Big data, c’est la croissance exponentielle du volume de données. Et si ces informations semblent immatérielles, elles prennent en réalité beaucoup de place. Pour les stocker, les data centers se développent. Mais de quoi s’agit-il exactement ? À quoi sert un centre de données ? Comment fonctionne-t-il ? Comment les données sont-elles protégées ? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article.

Qu’est-ce qu’un data center ?

Un centre de données est un lieu où sont stockées, traitées et gérées de grands volumes de données numériques. Concrètement, il s’agit d’un bâtiment ou d’une installation complexe accueillant de nombreux ordinateurs répartis sur plusieurs dizaines de mètres carrés. L’objectif de ces équipements informatiques est alors d’assurer la disponibilité et la sécurité des données.

Aujourd’hui, les data sont reliées à une multitude de centres de données. Ces derniers peuvent être en périphérie du réseau, dans des clouds publics ou des clouds privés. Quels qu’ils soient, ils doivent être capables de communiquer en local, dans le cloud et sur l’ensemble du réseau.

Comment fonctionne un centre de données ?

Pour stocker des volumes de données massifs, les datas centers sont composés d’une série de composants informatiques, chacun ayant un rôle spécifique :

  • L’alimentation électrique : celle-ci doit être puissante, puisqu’elle doit permettre d’alimenter des milliers de serveurs. À ce titre, les data centers utilisent plusieurs systèmes et sous-systèmes d’alimentation, comme les UPS (sans coupure).
  • Les systèmes de stockage ou les disques durs : c’est l’un des composants essentiels pour conserver les millions d’informations.
  • Les serveurs informatiques : ce sont les ordinateurs qui traitent les données stockées et exécutent les applications du data center. Aujourd’hui, les serveurs ne sont plus seulement physiques, mais aussi virtuels.
  • Les commutateurs réseau et routeurs : ils permettent de connecter tous les éléments du data center au réseau via une connexion très haut débit en fibre optique.
  • Le système de climatisation : c’est indispensable pour refroidir les différents composants et éviter tout problème de surchauffe.
  • Les pare-feu : pour protéger le centre de données contre d’éventuelles intrusions.
  • Le système de surveillance : il s’agit de vérifier la consommation d’énergie, le risque de panne et la performance globale des équipements. Cela permet ainsi au data center de fonctionner en toute sécurité et sans interruption.
  • Les contrôleurs de distribution d’applications : ils s’assurent que la charge soit suffisamment équilibrée. À défaut, un basculement automatique est prévu afin de garantir la performance et la disponibilité des applications.

Quel est le rôle d’un data center ?

Que ce soit les entreprises privées, les institutions publiques, les universités ou les fournisseurs de services informatiques, toutes les organisations (ou presque) utilisent les data centers. Et pour cause, ils permettent de stocker les données numériques et les systèmes informatiques des organisations, de bénéficier de services de cloud computing, d’héberger des sites Web, des bases de données, des applications, etc.

Ce faisant, les organisations peuvent partager des fichiers à leurs collaborateurs, clients ou partenaires, envoyer des emails, gérer la relation client en utilisant un outil CRM, profiter de la technologie du Machine Learning, etc.

Autrement dit, les data centers font désormais partie du quotidien de toutes les organisations qui utilisent des services informatiques.

Quel avenir pour les data centers ?

Si les data centers sont aujourd’hui indispensables, ils doivent aussi faire face à de nombreux défis.

UNE CARRIÈRE DANS LA DATA VOUS TEND LES BRAS !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez nos formations en Data Science.

UNE CARRIÈRE DANS LA DATA VOUS TEND LES BRAS !

Une reconversion dans le big data vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer

Découvrez nos formations en Data Science.

Les problématiques de la consommation énergétique

Pour alimenter ses serveurs informatiques et ses systèmes de refroidissement, un centre de données consomme énormément d’électricité. Beaucoup trop. En effet, selon l’agence internationale de l’énergie, la consommation électrique des data centers représente en moyenne 2 % de la consommation nationale. Et les demandes de traitement et de stockage de données étant toujours en pleine croissance, ce niveau de consommation risque de continuer à augmenter.

Or, dans un contexte de réchauffement climatique, il est primordial d’améliorer l’efficacité énergétique des data centers. À cette fin, plusieurs pistes sont envisagées, comme l’utilisation de l’intelligence artificielle pour optimiser la consommation d’énergie, l’optimisation des ressources, l’augmentation de la part des énergies renouvelables, le recyclage des déchets électronique, l’utilisation de matériaux de refroidissement innovants, la valorisation des composants durant leur cycle de vie, etc.

L’idée est d’adopter des pratiques éco-responsables à la fois du côté des data centers, mais aussi du côté des organisations utilisatrices.

La protection des données

L’un des objectifs centraux d’un data center étant d’assurer le stockage, le traitement et la gestion de données informatiques de manière sécurisée et fiable, ils doivent impérativement mettre en place des dispositifs de protection. L’objectif est alors d’éviter les pertes, les fuites ou les accès non autorisés. Pour cela, quelques mesures peuvent être implémentées :

  • La sauvegarde et restauration des données : les données du data center sont régulièrement sauvegardées sur des disques durs ou des systèmes de stockage en réseau. Cela permet ainsi de les restaurer en cas de perte ou de corruption des données.
  • Le chiffrement des données : il s’agit d’empêcher tout accès non autorisé. Et ce, même si les données sont interceptées ou volées.
  • Le contrôle d’accès : l’accès au data center est généralement restreint à un nombre limité de personnes autorisées. Plusieurs méthodes de vérification de l’identité sont alors utilisées comme des mots de passe ou des jetons d’authentification.
  • Le pare-feu : les pare-feu et les systèmes de détection d’intrusion protègent le data center contre les attaques informatiques.
  • La gestion des changements : il s’agit de mettre en place des processus pour documenter tous les changements apportés au data center.
  • La sécurité physique de l’installation : outre les risques cyber, la sécurité des données peut aussi être mise à mal du fait d’une surchauffe, d’une panne ou de catastrophes naturelles. Ainsi, les centres de données sont généralement climatisés et dotés d’un système de protection avancé pour limiter les pannes et faire face aux aléas climatiques.

Que faut-il retenir ?

Envoyer des emails, partager des dossiers, suivre un fichier client, … Les centres de données sont aujourd’hui indispensables à l’activité de toutes les organisations. Et pour cause, ils permettent de stocker, traiter et gérer des milliers de données. Mais au-delà de leur utilité, les data centers doivent aussi relever un certain nombre de défis. Notamment en matière de protection de données et de consommation énergétique.

Maintenant que vous savez tout sur les data centers, apprenez comment les utiliser dans vos projets data. Pour ce faire, découvrez les formations en Data Science proposées par DataScientest.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tag de l'article :

Vous souhaitez être alerté des nouveaux contenus en data science et intelligence artificielle ?

Laissez-nous votre e-mail, pour que nous puissions vous envoyer vos nouveaux articles au moment de leur publication !

Newsletter icone

S'inscrire à la JPO :

Vous souhaitez recevoir notre newsletter data 💌 hebdomadaire ?