business analyst

Business Analyst : définition, missions, formation, salaire

Nathan L

Nathan L

3 min

S’il est un métier qui s’est vu révolutionner par l’ère du Big Data , c’est bien celui du Business Analyst. L’exploitation des données fait désormais partie intégrante de son travail et la maîtrise des techniques de data analyse est désormais souvent nécessaire. Revenons sur ce métier à travers ses missions , compétences requises et ses récentes évolutions

1. Qu’est-ce qu’un business analyst ?

Le métier de Business Analyst (ou analyse d’affaires) consiste à combler l’écart entre les systèmes d’information du service informatiques et les problématiques business des départements opérationnels.

Pour ce faire, il utilise les données à sa disposition pour fixer les objectifs, faire des recommandations et produire des rapports aux différentes parties prenantes de la société. 

Ainsi, le Business Analyst analyse des données quantitatives et qualitatives afin d’améliorer la performance de ses équipes. Selon le secteur d’activité, il utilisera la Data afin de suggérer l’optimisation de processus de ventes, des modifications des biens ou services offerts par l’entreprise. Dans cette optique, le Business Analyst doit prendre en compte les contraintes techniques, fonctionnelles et financières et s’assurer qu’elles soient compatibles avec ses recommandations.

2. Quelles sont les tâches du Business Analyst ?

Au quotidien, les tâches du Business Analyst sont assez variées et dépendent du secteur d’activité de la société où il évolue. Néanmoins, voici quelques exemples de tâches qui lui sont souvent attribuées : 

  • Faire une analyse détaillée des besoins de l’entreprise (tableau de bord, cahier des charges…), 
  • Assurer le lien entre le service informatique et les départements opérationnels, 
  • Prévoir et piloter des actions, 
  • Trouver les problèmes potentiels et proposer leurs solutions, 
  • Fixer la politique de prix, 
  • Mise en place d’un reporting à sa direction et aux parties prenantes de la société
  • Orienter les investissements à privilégier…

3. Quelles sont les compétences du Business Analyst ?

Pour occuper ce poste, il faut disposer de différentes compétences dont, à titre d’exemple : 

  • Capacités d’intermédiation et de communication développées tant à l’oral qu’à l’écrit,
  • Capacité d’analyse de problèmes complexes, 
  • Habilité à proposer des solutions
  • Capacité organisationnelle, 
  • Capacité d’innovation,
  • Capacité de création et dimplémentation de processus, 
  • Compréhension accrue des systèmes d’informations, des bases de données… 

Capacité d’exploitation de ces derniers (maîtrise de Python et du SQL par exemple, d’outils de Data Visualisation et de Business Intelligence).

4. Comment devenir Business Analyst ?

Le métier de Business Analyst correspond à un niveau bac+5.Ainsi traditionnellement pour le devenir, il fallait donc favoriser les formations  de type master ou MBA des écoles d’ingénieurs ou de commerce. 

Néanmoins, la Data Science prenant une place de plus en plus importante dans le métier du Business Analyst, des personnes ayant suivi une formation de Data Analyst ou Data Scientist peuvent prétendre à ce poste. Les formations en data science de DataScientest, toutes certifiées par l’Université Paris la Sorbonne, peuvent donc vous permettre d’atteindre votre objectif si vous ambitionner de devenir Business Analyst.

5. Revenus d’un Business Analyst

D’après les informations de Payscale, aux États-Unis, le salaire moyen d’un Business Analyst est de 67 762 $. Le salaire moyen en début de carrière serait de 60 428 $ pour atteindre jusqu’à 90 201 $ pour un Senior Business Analyst.  

Avec la montée en puissance de la valeur accordée à la Data dans les entreprises aujourd’hui, celle accordée au Business Analyst croit également. Les salaires des Business Analyst français, devraient donc augmenter en conséquence dans les années à venir.

6. La Data dans le métier du Business Analyst

Comme évoqué précédemment, la Data prend une place de plus en plus prépondérante dans le métier de Business Analyst. De par sa nature même, le développement important du Big Data et des logiciels de traitement de données ces dernières données à donner un nouvel élan au métier de Business Analyst. En effet, il dispose désormais d’une masse d’information en temps réel qu’il faut extraire, traiter, exploiter et mettre en forme grâce à des logiciels d’analyse comme Excel mais aussi Python, SQL et des logiciels de Business Intelligence ou de Data Visualisation

Ces outils permettent au Business Analyst de collecter, trier, nettoyer les données. Puis de les faire parler pour en tirer des enseignements afin d’optimiser les problématiques business et enfin de les mettre en forme afin de communiquer ses conclusions aux différentes parties prenantes de la société.

7. Les perspectives d’avenir de ce métier

Un Business Analyst peut envisager plusieurs évolutions de sa carrière. En effet, il peut tout d’abord évoluer en tant que Business Analyst jusqu’à devenir senior.

Il peut, aussi, envisager une carrière dans la finance. Beaucoup de directeurs financiers étant passés au cours de leur carrière par un poste de Business Analyst. 

Une carrière dans le conseil  en stratégie d’entreprise est également envisageable grâce aux capacités d’analyse acquises au cours de son parcours professionnel. 

Il peut, enfin, se spécialiser dans les métiers de la donnée et devenir, par exemple, Data Engineer. Il bénéficiera alors d’un profil recherché et d’avenir qui lui permettra de prétendre à des salaires plus élevés.

Vous savez désormais tout (ou presque) sur le métier de Business Analyst ! Si c’est un poste que vous aimeriez occuper, n’hésitez pas à jeter un œil à nos formations certifiantes de Data Analyst voire de Data Scientist qui peuvent vous apporter un véritable plus dans votre volonté de reconversion.